Le Modem du Doubs s’oppose à la réforme du collège

Publié le 18/05/2015 - 16:31
Mis à jour le 18/05/2015 - 16:31

A la veille du mouvement de grève nationale contre le projet de réforme du collège prévu le 19 mai 2015, le Mouvement Démocrate du Doubs demande le retrait et la réécriture complète de cette réforme.

 ©
©

Pour le Modem du Doubs, "Réformer le collège est indispensable, mais la proposition de la Ministre de l’Education Nationale n’est pas à la hauteur des enjeux et des difficultés que rencontre le collège." "Nous attendions une lutte contre le décrochage scolaire, on nous propose un renforcement du collège unique et un nivellement par le bas" précise Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et Odile Faivre-Petitjean, vice-Présidente du MoDem du Doubs et vice-présidente du Conseil Départemental du Doubs.

"Ce gouvernement est-il conscient que chaque année 140 000 élèves sortent du système scolaire sans aucune qualification ? Est-il conscient qu’en refusant l’excellence pour tous les élèves, il renforce le déterminisme social puisque les familles qui ne trouveront pas dans l'enseignement public ce qu'elles attendent, se dirigeront vers les leçons particulières ou l'enseignement privé."

Le Mouvement Démocrate du Doubs attendait de cette réforme "qu’elle permette à chacun de réussir à son rythme, qu’elle renforce l’acquisition des connaissances fondamentales et qu’elle se soucie de l’excellence pour tous les élèves."
Finalement, "aucune des propositions" ne répondent à ses attentes.

Pour le Modem, "Depuis 2012 se pose véritablement la question de la capacité du gouvernement à se saisir de la réalité des difficultés de notre système éducatif." Laurent Croizier et Odile Faivre-Petitjean pensent que "Ni la précédente réforme de l’école primaire conduite par le Ministre Peillon, ni cette réforme du collège portée par Mme Vallaud-Belkacem n’apporte de solutions aux élèves en échec scolaire."

Enfin, ils se demandent si "Pour améliorer le collège, la première chose à faire n’était-il pas d'améliorer l'école primaire ?"

(Communiqué)

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

5e vague : ce qu'il faut retenir des annonces d'Olivier Véran et de Jean-Michel Blanquer

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que le rappel vaccinal contre le Covid-19 serait désormais "ouvert à tous les adultes dès cinq mois après leur dernière injection", à partir de ce samedi 27 novembre 2021. Cela concerne 19 millions de Français...

Le niveau des CP et CE1 revenu à celui d’avant la crise sanitaire

Les parents d'élèves en classes de CP et CE1 vont pouvoir se rassurer ! Les élèves de ces niveaux-là ont réussi les évaluations qui ont été réalisée du 13 au 24 septembre derniers. Au niveau national comme dans l'académie de Besançon, les élèves ont des obtenu des résultats supérieurs à ceux obtenus à la rentrée 2019 voire 2018... Explications.

Une plateforme « SOS signalement » à l’université de Franche-Comté

SOS = signalement - orientation - suivi • Afin d’accompagner les victimes de violences sexuelles et sexistes, de discrimination, de harcèlement ou de toute autre forme de violences, l’université de Franche-Comté a décidé de mettre en place la plateforme "SOS signalement". Présentée devant la presse le 9 novembre 2021, elle est accessible depuis lundi dernier.

Le « Tutorat de santé » organise un examen classant blanc pour les étudiants en médecine

Mi-décembre, les étudiants PASS (Parcours Accès Santé Spécifique) et LAS (Licence à Accès Santé) souhaitant accéder aux études de maïeutique, médecine, odontologie, pharmacie, métiers de la rééducation et soins infirmiers, vont passer la première partie de leurs épreuves. Le Tutorat de santé de Besançon organise un examen classant blanc le 4 décembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.33
légère pluie
le 27/11 à 6h00
Vent
5.4 m/s
Pression
991 hPa
Humidité
92 %

Sondage