Le musée des Maisons comtoises recherche un nouveau restaurateur !

Publié le 15/02/2022 - 16:22
Mis à jour le 16/02/2022 - 16:21

Le syndicat mixte du musée des Maisons comtoises recherche un concessionnaire pour l’exploitation de son restaurant, dans le cadre d’une convention d’occupation temporaire du domaine public d’une durée restant à déterminer en fonction du projet. Les offres sont à envoyer avant midi le 22 février 2022…

D'une capacité de 80 personnes, le restaurant est ouvert tous les jours du 16 avril au 6 novembre (fermeture possible entre le 1er et le 22 octobre). Pour rappel, il a été créé en 2005 dans une authentique ferme du Sundgau datant de 1764.

Le musée souhaite offrir à ses visiteurs "une offre de restauration à table et à emporter, de qualité, à la hauteur de sa notoriété et mettant en valeur les produits régionaux", est-il précisé.

Remarque : en contrepartie de la mise à disposition du matériel et du droit d'exploiter, le concessionnaire versera au Musée, un loyer mensuel d'un montant de 600 euros hors taxes. Il aura également à sa charge, la consommation d’eau, d’électricité, de téléphone ainsi que des ordures ménagères liées au restaurant.

Voir ci-dessous l’appel à projets :

Calendrier et modalités pratiques du dépôt des projets :

Les offres doivent être adressées au plus tard le 22 février 2022 à 12h :

  • Sous forme papier (cachet de la poste faisant foi) à l’adresse suivante : Direction – Musée des Maisons comtoises – 25360 Nancray
  • Ou sous forme électronique avec Accusé/Réception adressé à : musee@maisons-comtoises.org Un accusé de réception numérique sera remis au porteur de projet.

Infos +

Musée des maisons comtoises de Nancray

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.75
couvert
le 02/02 à 9h00
Vent
2.63 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
93 %