Le Sénat vote en faveur de l'achèvement de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône

Publié le 21/03/2019 - 16:31
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:38

Marie-Guite Dufay peut avoir le sourire. Après de nombreux atermoiements, le dossier de la seconde phase de la branche-est reprend des couleurs sous l’impulsion des sénateurs Jean-François Longeot (Doubs) et Jérôme Durain (Saône-et-Loire). Un vote favorable qui « rectifie » selon la présidente de l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée les conclusions du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures.

2e phase de la branche est de la LGV Rhin Rhône ©
2e phase de la branche est de la LGV Rhin Rhône ©

Le premier tronçon de la branche est de la LGV Rhin-Rhône  est entré en service commercial le 11 décembre 2011. Depuis, plus rien ou presque. Des avancées et puis des reculades liées notamment au financement de la 2e phase de la branche-Est.

Mercredi 20 mars 2019, le Sénat a voté en faveur de l’inscription de la 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône dans la Loi d’Orientation des Mobilités. Une bonne nouvelle pour Marie-Guite Dufay qui a salué ce vote. En séance, lors de la discussion du projet de loi, les sénateurs Jean-François Longeot (Doubs) et Jérôme Durain (Saône-et-Loire)  ont en effet proposé de rajouter l’achèvement de la branche Est par la réalisation de sa 2e phase à la programmation des infrastructures de transport annexée à la loi.

Communiqué de Marie-Guite Dufay

"Je félicite le Sénat pour la rigueur et le sérieux de leur examen des arguments plaidant en faveur de l’inclusion de la 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône dans le programme d’investissements prioritaires pour les dix prochaines années » indique Marie-Guite Dufay.  Le Sénat a reconnu que l’absence de ce projet hautement stratégique pour les relations entre le nord et le sud de la France et de l’Europe dans le programme d’investissements initialement prévu était difficilement compréhensible eu égard à son état d’avancement, à son utilité pour la collectivité, et aux engagements européens de la France."

 

Lors de la discussion des amendements, les Sénateurs ont rappelé les caractéristiques uniques du projet qui justifient son ajout à la liste des projets jugés prioritaires par l’État, notamment car la branche Est est déjà engagée et la réalisation de la 2e phase est indispensable pour le plein rendement socio-économique du projet. Les Sénateurs ont également souligné la volonté des collectivités et de l’Europe de s’engager davantage dans le financement du projet de la 2e phase.

 

Le vote du Sénat permet de rectifier les conclusions du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures qui fait référence pour le programme d’investissements prévu par la loi d’orientation des mobilités. Ce rapport n’avait pas pris en compte le caractère déjà engagé du projet ainsi que les efforts menés pour réduire son coût et assurer sa rentabilité socio-économique. J’appelle le gouvernement à respecter l’avis du Sénat et à lancer, dès l’adoption de la loi, la mission de financement  initialement prévue en 2012 dans la continuité de la 1re phase pour ce projet structurant pour nos territoires, pour la France et pour l’Europe"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

LGV Rhin Rhone

Jugé « non prioritaire », la suite du chantier de la LGV Rhin-Rhône est repoussée après 2038…

Philippe Duron, chargé du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures, a annoncé jeudi 1er février 2018 que la deuxième phase de la LGV Rhin-Rhône sera repoussée après 2038, soit dans plus de 20 ans. Il est jugé « non-prioritaire » selon un rapport  remis à la ministre des Transports. 

TGV Rhin-Rhône : Marie-Guite Dufay lance un livre blanc pour « poursuivre la dynamique » dans l’Est

Marie-Guite Dufay, présidente de l’Association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée et présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a lancé un livre blanc appelant à mettre en œuvre des actions collectives pour poursuivre la dynamique du TGV Rhin-Rhône mercredi 11 octobre 2017. 

Branche Est de la LGV Rhin-Rhône : MG Dufay relance l’État sur le financement de la deuxième phase

Suite aux études d’optimisation restituées à Dijon ce jeudi 16 mars 2017, la président de Bourgogne Franche-Comté et présidente de l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée explique que des économies de l’ordre de 100 millions son réalisables sur la section Belfort-Mulhouse de la  2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône.

La LGV Rhin Rhône et la ligne Belfort Delle enfin connectée

Les deux premiers tabliers d’un nouveau pont ferroviaire de 80 mètres ont été mis en place dans la nuit du 16 au 17 août 2016 au-dessus de quatre oies en gare de Belfort Montbéliard TGV. Avec cette opération « La connexion de la ligne Belfort-Delle à la Ligne à grande vitesse Rhin-Rhône devient réalité » se réjouit la SNCF.

SNCF : quatre tunnels entre Besançon et Belfort en travaux pour mieux accueillir la LGV Rhin-Rhône

La SNCF entreprend des travaux de mise en gabarit des tunnels ferroviaires entre Besançon et Belfort jusqu’en octobre 2016. L’objectif est de disposer d’un itinéraire de délestage pour les TGV duplex circulant sur la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Rhin-Rhône en les détournant sur le réseau ferré classique entre Besançon et Belfort. 

Et l’on reparle de la 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône…

Après l’annonce en juillet  de l’avenir incertain de l’exploitation de la LGV Rhin-Rhône et des freins liés à la poursuite du projet, l’association « Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée » a adopté à Dijon le 13 avril 2015 une résolution demandant l’engagement de la 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône

LGV Rhin-Rhône : L’équilibre économique des TGV n’est atteint sur aucune des deux routes

Trois ans après le lancement de la nouvelle ligne à grande vitesse Rhin-Rhône, la SNCF a publié un premier bilan ce mardi 10 février 2015. 30 millions de billets auraient été vendus. La SNCF indique également que la gare Besançon Franche-Comté TGV est « particulièrement dynamique » avec « plus de 700.000 clients par an » tandis qu’environ 1,1 million de voyageurs étaient attendus par an. 

Transports

Les autoroutes APRR et AREA signent la charte d’engagement LGBT+ de l’association L’Autre Cercle

Ce mercredi 22 juin, Guillaume Hérent, girecteur général délégué et Pascal Billard, directeur des ressources humaines, ont signé la charte d’engagement LGBT+ avec L’Autre Cercle, à l’occasion d’une table ronde réunissant d’autres professionnels engagés en faveur de l’inclusion des personnes LGBT+ tels que la Ville de Dijon, APICIL et France 3 Bourgogne, également signataires et les salariés APRR et AREA qui ont répondu présents.

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.77
partiellement nuageux
le 26/06 à 15h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
9 %

Sondage