Jugé "non prioritaire", la suite du chantier de la LGV Rhin-Rhône est repoussée après 2038…

Publié le 02/02/2018 - 09:47
Mis à jour le 18/04/2019 - 09:46

Philippe Duron, chargé du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures, a annoncé jeudi 1er février 2018 que la deuxième phase de la LGV Rhin-Rhône sera repoussée après 2038, soit dans plus de 20 ans. Il est jugé « non-prioritaire » selon un rapport  remis à la ministre des Transports. 

 ©
©

Pour rappel, la ligne à grande vitesse entre le Rhin et le Rhône a été ouverte en décembre 2011 sur 140 km de l'axe. Aujourd'hui, il reste 50 kilomètres pour rallier Strasbourg à Lyon en environ 3 heures :

  • 15 km entre Genlis et Villers-les-Pots (Côte-d'Or)
  • 35 km entre Petit-Croix (Territoire de Belfort) et Lutterbach (Haut-Rhin)

Infos +

  • Le rapport du Conseil d'orientation des infrastructures a précisé : "une réévaluation de la situation pourra utilement être faite à l'échéance 2027".
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

LGV Rhin Rhone

Le Sénat vote en faveur de l’achèvement de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône

Marie-Guite Dufay peut avoir le sourire. Après de nombreux atermoiements, le dossier de la seconde phase de la branche-est reprend des couleurs sous l’impulsion des sénateurs Jean-François Longeot (Doubs) et Jérôme Durain (Saône-et-Loire). Un vote favorable qui « rectifie » selon la présidente de l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée les conclusions du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures.

TGV Rhin-Rhône : Marie-Guite Dufay lance un livre blanc pour « poursuivre la dynamique » dans l’Est

Marie-Guite Dufay, présidente de l’Association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée et présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a lancé un livre blanc appelant à mettre en œuvre des actions collectives pour poursuivre la dynamique du TGV Rhin-Rhône mercredi 11 octobre 2017. 

Branche Est de la LGV Rhin-Rhône : MG Dufay relance l’État sur le financement de la deuxième phase

Suite aux études d’optimisation restituées à Dijon ce jeudi 16 mars 2017, la président de Bourgogne Franche-Comté et présidente de l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée explique que des économies de l’ordre de 100 millions son réalisables sur la section Belfort-Mulhouse de la  2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône.

La LGV Rhin Rhône et la ligne Belfort Delle enfin connectée

Les deux premiers tabliers d’un nouveau pont ferroviaire de 80 mètres ont été mis en place dans la nuit du 16 au 17 août 2016 au-dessus de quatre oies en gare de Belfort Montbéliard TGV. Avec cette opération « La connexion de la ligne Belfort-Delle à la Ligne à grande vitesse Rhin-Rhône devient réalité » se réjouit la SNCF.

SNCF : quatre tunnels entre Besançon et Belfort en travaux pour mieux accueillir la LGV Rhin-Rhône

La SNCF entreprend des travaux de mise en gabarit des tunnels ferroviaires entre Besançon et Belfort jusqu’en octobre 2016. L’objectif est de disposer d’un itinéraire de délestage pour les TGV duplex circulant sur la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Rhin-Rhône en les détournant sur le réseau ferré classique entre Besançon et Belfort. 

Et l’on reparle de la 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône…

Après l’annonce en juillet  de l’avenir incertain de l’exploitation de la LGV Rhin-Rhône et des freins liés à la poursuite du projet, l’association « Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée » a adopté à Dijon le 13 avril 2015 une résolution demandant l’engagement de la 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône

LGV Rhin-Rhône : L’équilibre économique des TGV n’est atteint sur aucune des deux routes

Trois ans après le lancement de la nouvelle ligne à grande vitesse Rhin-Rhône, la SNCF a publié un premier bilan ce mardi 10 février 2015. 30 millions de billets auraient été vendus. La SNCF indique également que la gare Besançon Franche-Comté TGV est « particulièrement dynamique » avec « plus de 700.000 clients par an » tandis qu’environ 1,1 million de voyageurs étaient attendus par an. 

Politique

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.75
ciel dégagé
le 16/08 à 15h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
33 %

Sondage