"Le temps de la forêt est plus long que le temps de la relance" (Jacques Grosperrin)

Publié le 19/11/2020 - 12:40
Mis à jour le 19/11/2020 - 12:40

Jeudi 19 novembre 2020 dans la matinée, le sénateur LR Jacques Grosperrina interpellé le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur le thème de « La forêt française face aux défis climatiques, économiques et sociétaux » . Il a attiré l’attention du ministre sur la situation préoccupante de la forêt du Doubs.

J Grosperrin - J denormandie © Capture Sénat
J Grosperrin - J denormandie © Capture Sénat

Sécheresses successives, invasion de scolytes, conséquences sur le marché du bois et répercussions pour les recettes des communes forestières, Jacques grosperrin a interpellé le ministre Denormandie sur la situation de la forêt.

Le ministre a répondu que le lancement d’une mission IGA CGAAER (Inspection Générale de l’Administration - Conseil Général de l’Alimentation de l’Agriculture et des Espaces Ruraux) permettrait d’identifier finement les pertes financières sur les communes. Quant aux bois scolytés il estime qu’adaptation et lutte sont nécessaires.

Un plan de relance a été évoqué. Il viserait à subventionner le repeuplement forestier avec l’objectif d’accompagner plus fortement les parcelles à repeupler suite à l’abattage de bois scolytés.

Si Jacques Grosperrin  salue "l’intérêt de ces mesures", il a toutefois souhaité lui rappeler que les recettes des communes forestières sont prises en compte dans le calcul de la contribution des collectivités territoriales au redressement des finances publiques (CRFP) qui est imputée sur le dotation globale de fonctionnement (DGF) des communes.

"Or cette CRFP est gelée depuis 2018 avec des bases de calcul qui ne sont plus conformes à la réalité de 2020. Ainsi les communes forestières subissent une double peine" précise le sénateur. "Il est donc souhaitable que l’aide à l’investissement puisse être fait sur un temps long..."estime-t-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.97
légère pluie
le 23/05 à 12h00
Vent
2.22 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
88 %