Législatives : tous les candidats "Renaissance" en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 05/05/2022 - 20:42
Mis à jour le 18/05/2022 - 11:55

Le parti présidentiel LREM change de nom et devient « Renaissance », un « parti populaire qui a vocation à être ouvert » aux citoyens et élus « d’où qu’ils viennent », a indiqué jeudi son délégué général Stanislas Guerini. Sous l’étiquette « Ensemble – majorité présidentielle », le parti d’Emmanuel Macron a désormais dévoilé le nom des 450 candidats, notamment dans les 25 des 26 circonscriptions de Bourgogne Franche-Comté.

 ©
©

Le nouveau parti renommé "Renaissance" d'Emmanuel Macron a dévoilé une première liste des investitures dans les différentes circonscriptions de France pour les élections législatives des dimanches 12 et 19 juin 2022.

En France, 187 premiers nom ont été dévoilés. Il ne s'agit que de la première partie des candidats investis en France.

Voici les candidats investis dans le Doubs, le Jura, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort pour la Franche-Comté et dans l'Yonne et la Nièvre pour la Bourgogne.

Bourgogne-Franche-Comté

FRANCHE-COMTÉ

Doubs

  • 1ère circonscription : Laurent CROIZIER, 47 ans, professeur des écoles
  • 2ème circonscription : Éric ALAUZET, 63 ans, Député
  • 3ème circonscription : Nicolas PACQUOT, 43 ans, Maire d'Etouvans
  • 4ème circonscription : Frédéric BARBIER, 61 ans, Député
  • 5ème circonscription : Philippe ALPY, 61 ans, Maire de Frasne

Jura

  • 1ère circonscription : Danielle BRULEBOIS, 74 ans, Députée
  • 2ème circonscription : Delphine GALLOIS, 51 ans, 1ère adjointe au Maire des Rousses
  • 3ème circonscription : Anne PROST-GROSJEAN, 64 ans, avocate

Haute-Saône

  • 1ère circonscription : Barbara BESSOT-BALLOT, 50 ans, Députée
  • 2ème circonscription : Christophe LEJEUNE, 53 ans, Député

Territoire de Belfort

  • 1ère circonscription : Thiébaud GRUDLER, collaborateur parlementaire
  • 2ème circonscription : Baptiste PETITJEAN, collaborateur politique

BOURGOGNE

Côte-d’Or

  • 1e circonscription : Didier MARTIN, 65 ans
  • 3e circonscription : Fadila KHATTABI, 60 ans
  • 4e circonscription : Yolaine DE COURSON, 67 ans
  • 5e circonscription : Didier PARIS, 68 ans

Saône-et-Loire

  • 1e circonscription : Benjamin DIRX, 43 ans
  • 3e circonscription : Rémy REBEYROTTE, 56 ans
  • 4e circonscription : Élisabeth ROBLOT, 53 ans
  • 5e circonscription : Louis MARGUERITTE, 37 ans

Yonne

  • 1ère circonscription : Victor ALBRECHT, 30 ans, collaborateur politique
  • 2ème circonscription : André VILLIERS, 67 ans, Député
  • 3ème circonscription : Michèle CROUZET, 54 ans, Députée

Nièvre

  • 1ère circonscription : Perrine GOULET, 44 ans, Députée
  • 2ème circonscription : Patrice PERROT, 58 ans, Député

"Nous initions aujourd'hui un mouvement de refondation de La République en marche, pour pouvoir continuer à élargir ce mouvement politique qu'a créé le président de la République Emmanuel Macron il y a un peu plus de six ans, dans un parti politique qui portera le nom de Renaissance", a indiqué M. Guerini.

Renaissance, qui était le nom de la liste macroniste aux élections européennes de 2019, est un parti destiné à "être fidèle à la volonté du président de la République" qui est "toujours de faire le choix des Lumières contre l'obscurantisme" et "fidèle à ce que nous faisons sur la scène européenne", a insisté M. Guerini.

Ce parti "aura vocation à être ouvert aux citoyens, aux élus, aux élus locaux d'où qu'ils viennent" et "aux partenaires actuels comme futurs de la majorité présidentielle".

Il s'exprimait dans le cadre d'une conférence de presse commune à Paris avec Richard Ferrand, président LREM de l'Assemblée nationale, François Bayrou (MoDem) et Édouard Philippe (Horizons) qui ont annoncé une confédération baptisée "Ensemble" regroupant ces trois partis de la majorité présidentielle en vue des législatives.

En vue des scrutins des 12 et 19 juin, Horizons a obtenu 58 candidats alors que le MoDem de François Bayrou en aura entre 101 et 110, avait appris l'AFP jeudi avant la conférence de presse selon des sources au sein des deux mouvements.

Sur les 577 sièges à pourvoir à l'Assemblée nationale, "Renaissance" devrait pour sa part présenter autour de 400 candidats.

"L’accord politique pour investir les candidates et les candidats de la majorité présidentielle pour les élections législatives des 12 et 19 juin est donc tout à fait naturel : la majorité présentera un candidat unique par circonscription"

"Il y aura quelques rares gels" de circonscriptions, dans lesquelles il n'y aura aucun candidat de la majorité présidentielle, a indiqué une source interne.

Depuis la réélection d'Emmanuel Macron, la question des investitures aux législatives provoque de nombreuses turbulences dans la majorité, dont les différentes chapelles rivalisent d'appétit, à commencer par les troupes de l'ex-Premier ministre Édouard Philippe qui regarde vers l'horizon…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2501

Législatives 2022 : les candidats de la majorité présidentielle ne lâchent rien

Dans les deux premières circonscriptions du Doubs, Laurent Croizier (Modem) et Éric Alauzet (Renaissance), les deux candidats "Ensemble !" de la majorité présidentielle, battent la campagne pour chercher les électeurs et convaincre. Tous deux brandissent le risque des dangers de "l''extrême gauche".

Législatives 2022 : Marie-Guite Dufay apporte son soutien à Séverine Véziès (Nupes)

La présidente socialise de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay a décidé de soutenir la candidate de la nouvelle union écologique et sociale qui sera face à Laurent Croizier (Ensemble ! Majorité présidnetielle) dimanche 19 au second tour. 

Stéphane Ravacley, le boulanger de Besançon : l’ovni politique qui bouscule les codes

législatives 2022 • "Ces chaussures pleines de farine, je les emmènerai à l’Assemblée nationale" : arrivé en tête du premier tour des législatives dimanche soir dans sa circonscription du Doubs, le boulanger Stéphane Ravacley continue de bousculer les codes et chasse les abstentionnistes.

Législatives 2022 : " aucune voix " pour Mme Véziès selon Michel Vienet (LR)

Le candidat Les Républicains de la première circonscription du Doubs a terminé en quatrième position avec 4.075 voix pour 11 % des suffrages ce dimanche à l'issue du premier tour. Il appelle à faire barrage aux extrêmes, "donc aucune voix pour Madame Véziès" explique-t-il.

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.55
couvert
le 31/01 à 0h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %