Nicole Friess, candidate Lutte ouvrière de la 1re circonscription du Doubs

Publié le 05/06/2022 - 09:12
Mis à jour le 04/06/2022 - 08:11

Portrait • Militante active à la Lutte ouvrière, Nicole Friess, 68 ans, se présente aux élections législatives dans la  1re circonscription du Doubs.

Nicole Friess, candidate Lutte Ouvrière à l'élection municipale  © Hélène Loget ©
Nicole Friess, candidate Lutte Ouvrière à l'élection municipale © Hélène Loget ©

Pour les élections législatives des dimanches 12 et 18 juin 2022 maCommune.info vous présente les candidats de la seconde circonscription du Doubs.

Carte d'identité de Nicole Friess

  • Nom : FRIESS
  • Prénom : Nicole
  • Situation personnelle : Célibataire - pas d'enfants
  • Date et lieu de naissance : 22 août 1953 (68 ans) à Besançon
  • Profession : retraité
    • Retraitée du CHU (employée administrative)
  • Ville : Planoise Besançon
  • Une citation : « Travailleurs de tous les pays unissez-vous ! »

Étiquette politique : Lutte ouvrière 

 Suppléant : Antony Roué - Ouvrier dans l'automobile

Question à Nicole Friess

Pourquoi vous présentez-vous ?

Nicole Friess : "Je me présente pour défendre le programme de lutte défendu précédemment par Nathalie Artaud aux dernières élections présidentielles. J’affirmerai avec mes camarades, que le camp des travailleurs doit se faire entendre, doit s’organiser pour défendre ses intérêts. Le camp des travailleurs a besoin d’un parti, construit avec des femmes et des hommes du monde du travail, prêts à engager le combat pour renverser le rapport de force avec le grand patronat et ses serviteurs, qui dans cette crise qui est la leur, la crise du système capitaliste, nous entraînent vers l’abîme."

Quels dossiers souhaitez-vous particulièrement défendre à l'Assemblée ?

Nicole Friess :

"- L’augmentation des salaires, des pensions et des allocations : pas un salaire en dessous de 2000€ net, salaire qui doit être indexé sur la hausse des prix.

- Répartition du travail entre tous, sans diminution de salaire pour travailler moins et travailler tous.

- Contrôle par les travailleurs, des comptes des banques et des entreprises, des capitalistes et des politiciens à leur service. Ceux qui font tourner toute la société doivent la diriger."

Pourquoi voter pour vous ? Quelle est votre plus-value ?

Nicole Friess : "Les candidats de Lutte ouvrière ne sont pas des marchands d’illusions : malgré toutes leurs promesses, aucun groupe de députés, même majoritaires, n’imposera au grand patronat les augmentations de salaires massives qu’il nous faut pour vivre, ou empêchera les licenciements. Pour défendre nos conditions d’existence, il faut préparer une opposition ouvrière basée sur nos intérêts de classe, à l’opposé des politiciens d’extrême droite, ces démagogues qui divisent le monde ouvrier en se gardant bien de dénoncer les responsabilités du grand patronat, et en désignant les travailleurs immigrés, nos frères de classe, comme boucs émissaires."

Calendrier de Nicole Friess

Réunion publique : mardi 7 juin à 19h Salle Bidault au Kursaal

Suivre Nicole Friess

Site internet ou blog : https://www.lutte-ouvriere.org/legislatives

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2501

Législatives 2022 : les candidats de la majorité présidentielle ne lâchent rien

Dans les deux premières circonscriptions du Doubs, Laurent Croizier (Modem) et Éric Alauzet (Renaissance), les deux candidats "Ensemble !" de la majorité présidentielle, battent la campagne pour chercher les électeurs et convaincre. Tous deux brandissent le risque des dangers de "l''extrême gauche".

Législatives 2022 : Marie-Guite Dufay apporte son soutien à Séverine Véziès (Nupes)

La présidente socialise de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay a décidé de soutenir la candidate de la nouvelle union écologique et sociale qui sera face à Laurent Croizier (Ensemble ! Majorité présidnetielle) dimanche 19 au second tour. 

Législatives 2022 : « aucune voix » pour Mme Véziès selon Michel Vienet (LR)

Le candidat Les Républicains de la première circonscription du Doubs a terminé en quatrième position avec 4.075 voix pour 11 % des suffrages ce dimanche à l'issue du premier tour. Il appelle à faire barrage aux extrêmes, "donc aucune voix pour Madame Véziès" explique-t-il.

Politique

150 associations bisontines concertées pour tirer les enseignements de la crise sanitaire 

La Ville de Besançon et son centre communal d’action social signent une convention afin de formaliser les modalités de leur coopération. Après avoir concerté près de 150 associations de décembre 2020 et mai 2021, plusieurs enjeux ont été dégagés. Ils seront présentés au conseil municipal ce 30 juin 2022…

Les postes clés de l’Assemblée

Vice-présidents, questeurs, secrétaires : l'élection à des postes clés à l'Assemblée nationale a tourné au vinaigre mercredi soir entre la gauche et la majorité. Annie Genevard, députée LR de la 5e circonscription du Doubs, et ancienne vice-présidente d el'Assemblée regrette de "n'avoir pu candidater…"

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.34
peu nuageux
le 03/07 à 15h00
Vent
2.99 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
32 %

Sondage