L'épidémie de grippe continue de se propager

Publié le 23/03/2022 - 15:00
Mis à jour le 24/03/2022 - 08:37

L’épidémie de grippe continue de progresser en France, où elle a désormais gagné toutes les régions de la métropole, la Corse dernière en date, selon le bilan hebdomadaire de Santé Publique France. Le coeur de la Bourgogne Franche-Comté est principalement touchée.

La semaine écoulée a connu "une poursuite de l'augmentation de l'ensemble des indicateurs grippe en métropole", indique l'agence de santé publique, observant que "l'ensemble des régions métropolitaines sont actuellement en épidémie".

  • Le taux d'incidence est de 203 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 14 au 20 mars 2022, en hausse de plus de 50 % par rapport à la semaine précédente.

330 cas pour 100.000 habitants en moyenne en Bourgogne Franche-Comté (S11 2022) ©

Depuis le début de l'épidémie de grippe à l'automne 2021, parmi les 105.439 décès déclarés en métropole, 180 (0,17%) l’ont été avec une mention de grippe comme affection morbide ayant directement provoqué ou contribué au décès. Cette part des décès liés à la grippe progresse continuellement depuis la mi-février.

La Corse, jusqu'alors dernière région épargnée, est passée en phase épidémique. L'essor de la grippe se répercute sur la médecine de ville et l'hôpital. L'intensité de l'activité liée à l'épidémie y a augmenté la semaine écoulée, passée de "faible" à "modérée" dans les deux cas. Hors de la métropole, la grippe reste présente en Guyane, mais l'épidémie y paraît en reflux.

Cet envol de la grippe est inhabituellement tardif dans la saison. Ces dernières années, le pic de l'épidémie - mesuré par le taux de consultation par rapport au nombre d'habitants - avait plutôt lieu en février.

Ce phénomène a été "très probablement favorisé par la fin des congés scolaires d'hiver et l'allègement des mesures de contrôle de la pandémie de Covid-19", selon Santé publique France, qui rappelle l'importance des gestes barrières.

L'hiver 2020-2021 était toutefois particulier, en raison des mesures de confinement prises contre le Covid. Elles avaient, par extension, permis de bloquer la circulation de nombreux autres microbes, comme le virus de la grippe.

Mais les Français, moins infectés que d'habitude, sont aussi moins immunisés collectivement, ce qui a pu favoriser une reprise de l'épidémie cet hiver.

Quant au vaccin anti-grippe 2021-2022, de premières données estiment son efficacité à 50 % vis-à-vis de l'ensemble des virus grippaux, mais elles devront être consolidées dans les prochaines semaines, selon l'agence sanitaire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Cernés par le sucre ? Valentine Caput fait le point sur la présence du sucre dans les produits

Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient de livrer ses conclusions concernant l’utilisation de sucres ou de produits sucrants dans quelques 54.000 produits alimentaires transformés de consommation courante. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats pour le moins vertigineux...

Pour une “école promotrice de santé”, les académies de Bourgogne Franche-Comté et l’ARS signent une convention

Pour renforcer la coordination entre ARS et rectorats de la région académique, au service de la santé des élèves de Bourgogne-Franche-Comté, Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique et de l’académie de Besançon, Pierre N’Gahane, recteur de l’académie de Dijon, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’ARS, ont signé une convention de partenariat, ce lundi 15 avril, à Dijon, dans les locaux de l’Agence Régionale de Santé.

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.44
nuageux
le 19/04 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
94 %