Les enseignants considérés comme "personnels indispensables" dans le Doubs

Publié le 10/01/2022 - 19:11
Mis à jour le 10/01/2022 - 21:33

Après une réunion en préfecture dédiée à la crise sanitaire et la très forte circulation virale dans le Doubs, les enseignants sont considérés comme personnels indispensables et peuvent donc bénéficier d’un accueil pour leur enfant même si la classe de ce dernier est fermée.

 © D Poirier
© D Poirier

La circulation virale inédite pose de nombreux soucis d'organisation au sein de l'Éducation nationale et pour les parents qui sont souvent obligés de courir dans les laboratoires et pharmacies afin de faire tester leurs enfants.

Suite à une réunion en préfecture ce lundi 10 janvier 2022 au matin, les enseignants sont considérés comme personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire dans le Doubs selon une information émanant de plusieurs services de l'Éducation nationale.

Concrètement, si la classe de l'enfant d'un enseignant est fermée, ce dernier peut continuer à se rendre sur son lieu de travail pour faire cours en confiant son enfant à l'établissement fréquenté habituellement.

Lors de la rentrée scolaire du 3 janvier 2022, un décret est paru concernant l'accueil des enfants (de 3 à 16 ans) de soignants dans les établissements, et ce, même si leur classe est fermée.

"Dans les écoles maternelles, élémentaires et primaires et les collèges, en cas de fermeture temporaire de classe ou d'établissement, un accueil est assuré, dans des conditions de nature à prévenir le risque de propagation du virus, pour les enfants âgés de trois à seize ans des personnels de santé indispensables à la gestion de la crise sanitaire"

Les personnels indispensables à la gestion de crise ont la possibilité de signaler leur besoin s’agissant de la garde de leurs enfants de moins de 16 ans sur le site monenfant.fr (voir lien ci-dessous). Ce dispositif, géré par la Caisse d’allocations familiales, s’adresse aux personnels dont l’accueil des enfants par les moyens habituels n’est plus possible du fait de la Covid-19

Les professionnels prioritaires se présenteront auprès du mode d’accueil qui leur sera indiqué, munis de leur carte professionnelle (CPS) ou d’une fiche de paye avec mention du service employeur.

Rappel : la liste des personnels de santé et du médico-social indispensable à la gestion de la crise

  • Tous les personnels des établissements de santé ;
  • Biologistes, infirmiers diplômés d’État, médecins, pharmaciens et préparateurs en pharmacie, sages-femmes, ambulanciers ;
  • Professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (effecteurs comme personnels administratifs) ;
  • Personnels des établissements et services médico-sociaux : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées et d’aide sociale à l’enfance ; services d’aide à domicile pour personnes vulnérables ; services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Education

Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon

PUBLI-INFO • Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon
SUPMICROTECH, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, organise une journée portes ouvertes samedi 9 mars 2024 de 9h à 17h. L’occasion pour les futurs élèves et les curieux de découvrir l’univers de cette école d’ingénieurs dont la réputation n’est plus à faire : on y apprend à concevoir et à réaliser les microsystèmes du futur, pour les secteurs du transport, du luxe et de la précision, de l’instrumentation ou encore de la santé !

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Crunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.06
légère pluie
le 26/02 à 12h00
Vent
2.37 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
66 %