Alerte Témoin

Les Jeunes Socialistes refusent la suppression du régime étudiant de sécurité sociale

Publié le 12/10/2017 - 14:12
Mis à jour le 12/10/2017 - 14:36

Après l'annonce du gouvernement de la suppression du régime étudiant de sécurité sociale pour l'intégrer au régime général, les jeunes socialistes expriment le refus de cette mesure ce jeudi 12 octobre 2017. Depuis 1972, la LMDE (mutuelle des étudiants) avait la gestion de la sécurité sociale des étudiants répartie sur des mutuelles régionales. Le basculement devrait s'effectuer en septembre 2018.

index.jpg
©commonswikimedia

"Face aux menaces renouvelées mardi matin du gouvernement contre le régime étudiant de sécurité sociale (RESS), les Jeunes Socialistes réaffirment avec force leur attachement à ce régime essentiel à l’autonomie et à la santé des jeunes", expliquent Les Jeunes socialistes.

Pour le mouvement, le gouvernement est "déconnecté des réalités de la jeunesse (…) A l’heure où près d’un.e jeune sur trois renonce à des soins, et où plus d’un.e jeune sur cinq vit sous le seuil de pauvreté, l’existence d’un dispositif spécifique pour les jeunes est primordiale".

Le régime étudiant de sécurité social permet "de développer des actions d’éducation au système de soins (…) il est un outil essentiel pour conduire des actions de prévention santé adaptées au public jeune (prévention SIDA, dépistage, prévention des addictions…), dispensées par les pairs", selon les Jeunes socialistes.

Le mouvement s'inquiète notamment de "l'éparpillement des étudiant.e.s dans les différents régimes existants, en fonction des activités de leurs parents". Ils appellent à "l'unification du régime en une seule organisation dirigée par les jeunes".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Coronavirus : le Doubs et le Territoire de Belfort dépassent le seuil d’alerte

Dans le rouge • Depuis la rentrée en Bourgogne Franche-Comté, seule la Côte d'Or dépassait le seuil d'alerte avec un taux d'incidence dépassant largement les 50 cas positifs pour 100.000 habitants. Le Doubs, le Territoire de Belfort viennent à leur tour de dépasser ce seuil selon le bulletin hebdomadaire de l'agence régionale de santé. "Tous les indicateurs de suivi de l'épidémie sont à la hausse" selon l'ARS. Sur plus de 50.000 tests réalisés du 9 au 15 septembre, on recense plus de 1.400 nouveaux cas positifs.

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

SONDAGE – Si un vaccin contre la covid-19 sortait ces prochains mois, iriez-vous vous faire vacciner ?

Les grands laboratoires pharmaceutiques du monde sont au coude à coude pour sortir un vaccin contre la covid-19. Une firme devrait réaliser de nouveaux essais prochainement au Royaume-Uni et au Brésil. S'ils s'avèrent efficaces, ce vaccin ne sortirait pas avant 2021. Et vous, iriez-vous vous faire vacciner contre la covid-19 ?

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.75
    légère pluie
    le 19/09 à 9h00
    Vent
    3.1 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage