Alerte Témoin

Coronavirus: un tiers de l'humanité confinée, les JO reportés

Publié le 25/03/2020 - 08:12
Mis à jour le 25/03/2020 - 08:19

Confrontés à la pandémie de coronavirus, les JO de Tokyo n'ont pas pesé lourd... Initialement programmés en juillet-août 2020, ils ont été officiellement reportés mardi à 2021, "au plus tard à l'été", une première en temps de paix pour les Jeux de l'ère moderne.

jeux olympiques
jeux olympiques Lausanne © Hélène Loget

Auparavant, seuls les deux conflits mondiaux du 20e siècle avaient entraîné le report puis l'annulation des Jeux, dont la première édition "moderne" remonte à 1896.

"Dans les circonstances actuelles et sur la base des informations fournies (mardi) par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le président du CIO et le Premier ministre du Japon ont conclu que les Jeux olympiques de Tokyo doivent être reprogrammés après 2020 et au plus tard à l'été 2021, afin de sauvegarder la santé des sportifs et tous ceux impliqués dans les JO ainsi que la communauté internationale", a annoncé le CIO dans un communiqué.

Peu avant, à Tokyo, à l'issue d'une conférence téléphonique avec le président du CIO, Thomas Bach, le Premier ministre japonais Shinzo Abe avait annoncé qu'il avait "proposé de reporter (les JO) d'environ un an" et que le président du CIO avait "accepté à 100%".

Ces Jeux olympiques, qui s'appelleront toujours Tokyo-2020, seront "le témoignage de la défaite du virus" face à l'humanité, a lancé Shinzo Abe.

En attendant, le relais de la flamme olympique, qui devait débuter jeudi, a été lui aussi reporté.

"Protéger des vies" 

C'est un énorme coup dur pour la ville de Tokyo et le Japon, qui se préparaient minutieusement depuis des années à accueillir le plus grand événement sportif de la planète du 24 juillet au 9 août, suivi des Paralympiques du 25 août au 6 septembre. Une malédiction des anneaux olympiques semble frapper la capitale japonaise, qui avait déjà dû renoncer il y a 80 ans à accueillir l'édition 1940.

Les conséquences vont être lourdes également pour l'économie japonaise cette année et aussi pour les différentes fédérations sportives. Mais l'impact financier "n'a pas été évoqué et n'est pas la priorité", a assuré Thomas Bach. "Il s'agit de protéger des vies", a-t-il affirmé.

C'est un énorme coup dur pour la ville de Tokyo et le Japon, qui se préparaient minutieusement depuis des années à accueillir le plus grand événement sportif de la planète du 24 juillet au 9 août, suivi des Paralympiques du 25 août au 6 septembre. Une malédiction des anneaux olympiques semble frapper la capitale japonaise, qui avait déjà dû renoncer il y a 80 ans à accueillir l'édition 1940.

Avant de s'y résoudre, les autorités japonaises et le CIO avaient été longtemps réticents à envisager officiellement de modifier le calendrier des JO.

Le CIO avait indiqué dimanche qu'il se donnait quatre semaines pour prendre une décision mais la pression d'athlètes, puis de fédérations sportives nationales et internationales, devenait de jour en jour plus forte avec la propagation inexorable du coronavirus, apparu en Chine fin 2019 et qui sévit désormais massivement ailleurs dans le monde, notamment en Europe.

Cette décision sans précédent, qui va entraîner un grand chamboule-tout du calendrier sportif à travers le monde, a été majoritairement bien accueillie par la plupart des acteurs du sport, dont certains avaient vivement critiqué l'attentisme du CIO.

"La santé et la sécurité des athlètes restent la priorité numéro un pour l'AMA et il est clair que la bonne décision a été prise dans cette situation difficile et sans précédent", a réagi le président de l'Agence mondiale antidopage, Witold Banka.

Du répit pour les athlètes 

La très puissante fédération internationale d'athlétisme, sport numéro un aux JO, a "salué" mardi cette décision, qui permet selon elle de donner "du répit et de la clarté dans cette situation inédite et incertaine".

Son président Sebastian Coe, qui avait pris clairement position, estimant qu'organiser les Jeux cet été n'était "ni faisable ni souhaitable", avait déjà indiqué lundi qu'il était prêt à reporter d'un an les Mondiaux prévus à Eugene (Etats-Unis) à l'été 2021.

Le champion olympique 2016 et recordman du monde du marathon kényan Eliud Kipchoge a qualifié le report de "très sage décision", tandis que le double champion olympique de judo Teddy Riner a déjà pris rendez-vous pour l'an prochain. "Tokyo, on se voit en 2021. Nous avons un combat plus important à gagner avant", a tweeté le Français.

Cette annonce intervient alors que la plupart des compétitions sportives sont à l'arrêt sur l'ensemble des continents, où plus de 2,6 milliards de personnes sont appelées à rester chez elles, avec des mesures de confinement souvent drastiques.

La maladie Covid-19 a fait au moins 18.040 morts dans le monde depuis son apparition, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 18H00 GMT.

Plus de 401.285 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 175 pays et territoires depuis le début de l'épidémie.

Un report d'un événement aussi gigantesque est toutefois une "opération très complexe", a prévenu samedi Thomas Bach. Calendrier des épreuves, gestion des sites, hébergement des 11.000 sportifs attendus... "Reporter les Jeux olympiques n'est pas comme décaler un match de football au samedi suivant", a-t-il estimé.

Voilà le défi auquel le CIO et le Comité organisateur vont devoir s'atteler.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Decathlon retire ses masques « Easybreath » de la vente pour les offrir aux soignants

Cela aura pu être un beau poisson d'avril avec un jour d'avance. Même pas ! Decathlon a "bloqué" ce lundi 30 mars 2020 dans la soirée les ventes en ligne de son masque de plongée "Easybreath" en France, afin de "réserver et offrir" les 30.000 masques disponibles aux soignants qui veulent "l'adapter" dans la lutte contre le Covid-19, a annoncé la direction de l'enseigne de prêt-à porter et d'équipements sportifs.

Hôpital de Novillars : inquiétude du personnel et des syndicats…

En plus du dispositif "cafétéria" qui est gardé ouvert aux patients durant ce confinement (ce qui effraie certains soignants), les syndicats CGT, FO et Sud alertent  sur la situation sanitaire actuelle dans une lettre ouverte adressée aux membres du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier de Novillars.

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.

50 patients en réanimation héliportés vers d’autres régions

Afin d’anticiper une saturation des capacités d’accueil dans les services de réanimation des établissements de santé de la région, une stratégie d’organisation de transferts de patients Covid-19 a été mise en place au niveau national par le Centre de crise sanitaire, pilotée dans notre région par l’Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté. 50 patients ont été transférés les 28, 29 et 30 mars 2020.

Une aide alimentaire, un centre d’hébergement… : des moyens mis en place dans le Doubs pour les personnes vulnérables

Dans le Doubs, les services de l’État portent une "attention particulière au maintien et à l’adaptation des dispositifs qui visent à accompagner les personnes vulnérables", est-il précisé ce 30 mars 2020. Pour rappel, la période de veille hivernale est prolongée jusqu’au 31 mai 2020 et de ce fait les procédures d’expulsion sont suspendues jusqu’à cette date.

Sport

Coronavirus : quels évènements annulés ou reportés en Franche-Comté ?

Mise à jour régulière • Plusieurs évènements en Franche-Comté, sportifs, politiques et culturels ont été annulés, modifiés ou reportés suite à la publication de l’arrêté ministériel relatif à la lutte contre la propagation du virus Coronavirus (Covid-19). Voici une liste des évènements des prochaines semaines...

Confinement : Jouer en bas de son immeuble avec son fils ? Faire du vélo à Chailluz ?

Les sorties quotidiennes pour se dégourdir les jambes et s'aérer la tête en période de confinement : qu'est-il possible de faire ? La règle est bien de rester à proximité de son domicile dans un rayon de 2 km maximum et de ne pas oublier son attestation de déplacement dérogatoire pour les adultes. La préfecture du Doubs répond aux questions de Geneviève et de Caroline.

Confinement : les réponses à vos questions sur les sorties...

Ce que l'on peut faire et ce que l'on ne peut pas. Vous avez été nombreux à soumettre vos questions relatives aux sorties quotidiennes pour maintenir un minimum d'activité physique. En ce week-end qui s'annonce printanier, voici les réponses de la préfecture du Doubs à Olivier, et Isabelle. Pour se dégourdir les jambes, l'idée est de rester à proximité de chez soi (pas plus de 2 km) et de se limiter à une sortie d'une petite demi-heure. Et n'oubliez pas votre attestation de déplacement dérogatoire avec votre carte d'identité ! 

Coronavirus : les Championnats d’Europe de natation reportés, la mi-août envisagée

Les Championnats d'Europe de natation, qui rassemblent courses en bassin, en eau libre, plongeon et natation artistique, initialement prévus du 11 au 24 mai à Budapest, sont reportés en raison de la pandémie de coronavirus et une reprogrammation est envisagée mi-août, a annoncé ce vendredi 20 mars 2020 la Ligue européenne de natation (LEN).

Coronavirus : l’Euro de foot prend la direction de 2021

Rendez-vous dans un an: face à la pandémie de coronavirus, l'Union européenne de football (UEFA) a proposé mardi de repousser à l'été 2021 l'Euro, initialement prévu dans douze pays en juin-juillet, un report historique en 60 ans d'existence du tournoi.

Les nouveautés printemps-été de Quéchua à découvrir chez Décathlon à Besançon

Publi-info • Dès à présent, la nouvelle collection de produits printemps-été est disponible dans votre magasin Décathlon à Besançon. Chacun pourra découvrir les joies de la randonnée grâce aux produits innovants de la marque, facile d'usage, de plus en plus éco-conçus et toujours au meilleur rapport valeur-prix. Qu’il s’agisse d’explorer de nouvelles montagnes pour prendre de la hauteur, de s’évader en forêt ou en plaine, ou de défier de nouveaux sommets, les nouveautés Quechua printemps-été 2020 accompagnent toutes les randonnées.
Offre d'emploi
 9.72
ciel dégagé
le 31/03 à 15h00
Vent
5.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
40 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune