Les médecins appelés à fermer leurs cabinets le mardi 30 septembre

Publié le 23/09/2014 - 10:30
Mis à jour le 23/09/2014 - 10:39

Les médecins sont appelés à fermer leurs cabinets ce mardi 30 septembre 2014 pour une journée de mobilisation contre la réforme des professions réglementées et pour protester contre la loi santé.

2014-01-22-illustration_medecin.jpg
©www.photl.com
PUBLICITÉ

La CSMF, premier syndicat de médecins, appelle les praticiens à "participer à la journée sans professions libérales lancée par l'Union nationale des professions libérales" (UNAPL) et à "s'adapter en fonction de la situation locale: fermeture d'une demi-journée, d'une journée ou rassemblements locaux", a indiqué son président Jean-Paul Ortiz.

Les professions libérales (huissiers, notaires, dentistes, pharmaciens, etc.) s'inquiètent en particulier de l'éventuelle ouverture du capital des sociétés des professionnels libéraux, estimant que l'entrée de groupes financiers dans le secteur mettrait en péril leur vocation de service public. Les pharmaciens sont déjà invités par leur principal syndicat à fermer leurs officines ce jour-là. 

Une mobilisation qui s'annonce "très forte" 

L'UNOF-CSMF, branche de la CSMF représentant les généralistes, a indiqué de son côté dans un communiqué qu'elle appelait "l'ensemble des médecins généralistes libéraux français à fermer leurs cabinets le mardi 30 septembre". L'organisation critique à la fois la réforme sur les professions réglementées et le projet de loi santé en préparation qui contient "les germes d'une destruction de l'exercice libéral": "Les risques encourus par notre profession sont majeurs. C'est pourquoi le temps est venu de passer à l'action pour montrer la colère des médecins généralistes libéraux", explique-t-elle.

Le SML (syndicat des médecins libéraux) a lancé un appel identique: "Même si les médecins ne sont pas concernés par cette réforme, en tant que profession libérale, nous sommes solidaires des pharmaciens et des dentistes", a relevé auprès de l'AFP Roger Rua, son président."C'est un premier pas dans la contestation, mais nous ne comptons pas en rester là", a-t-il ajouté, estimant que la mobilisation serait "très forte".

De son côté, l'UFML (Union française pour une médecine libre), qui regroupe des professionnels de santé, appelle également spécialistes et généralistes à fermer et envisage un rassemblement national à Paris en lien avec les pharmaciens.

MG-France, principal syndicat de généralistes, n'a pas lancé de mot d'ordre mais exprimé sa solidarité avec "les collègues pharmaciens".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent dans un contrat local de santé

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent dans un contrat local de santé

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent pour la première fois dans un contrat local de santé (CLS) signé le 21 octobre 2019 à Montbéliard "pour mener des actions cohérentes et complémentaires déclinées au plus près des habitants."

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.35
légère pluie
le 24/10 à 3h00
Vent
2.05 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
89 %

Sondage