Les principaux chiffres de la rentrée scolaire 2020-2021 en Franche-Comté

Publié le 01/09/2020 - 07:30
Mis à jour le 01/09/2020 - 08:32

La rentrée scolaire se déroule ce mardi 1er septembre 2020 partout en France, y compris en Franche-Comté. Voici les chiffres de cette rentrée…

Le premier et le second degré

Les élèves (prévisions 2020) :

  • 211 694 écoliers, collégiens, lycéens (-0,7% par rapport à 2019)
  • 110 985 dans le premier degré (-1,3%)
  • 100 709 dans le second degré dont :

- 58 241 collégiens (+0,4%)

- 42 468 lycéens (-0,7%), dont 11 x970 lycéens professionnels (+1,7%)

©

Les établissements scolaires (secteur public et privé sous contrat) :

1 308 établissements scolaires, dont :

  • 1 098 écoles
  • 143 collèges
  • 65 lycées dont 19 lycées généraux et technologiques, 17 lycées polyvalents, 29 lycées professionnels
  • 2 établissements régionaux d'enseignement adapté (EREA)

L'encadrement des élèves dans le secteur public

Premier degré public :

  • 22,4 élèves par classe en moyenne (22,7 au niveau national)
  • 22,22 élèves par classe en moyenne en élémentaire.

Second degré public :

  • 25,1 élèves par classe en moyenne dans le premier cycle (25,4 au niveau national)
  • 30,8 élèves par classe en moyenne dans le second cycle général et technologique (30,3 au niveau national)
  • 18,4 élèves par classe en moyenne dans le second cycle professionnel hors CAP (18,9 au niveau national)

©

Les moyens académique : 31 emplois d'enseignants supplémentaires dans le 1er degré

À la rentrée 2020, l’académie de Besançon bénéficie d’une augmentation de 31 emplois d'enseignants dans le premier degré malgré une diminution attendue de 1 396 élèves. Pour le second degré, au titre de l’évolution démographique nationale et du déploiement entre académies, l'académie de Besançon rend 24 postes d’enseignants.

Dans le 1er degré

La répartition nationale des moyens entre académies tient compte de leur situation relative, appréciée selon le modèle d’aide à la décision utilisé depuis la rentrée 2015. Ce modèle, qui prend en compte la ruralité et la difficulté sociale, a été actualisé en fonction du dédoublement des classes en éducation prioritaire réalisé en 2018.

Le taux d’encadrement (P/E) est en constante augmentation dans l’académie depuis la rentrée 2013, ce qui signifie une amélioration de l’encadrement des élèves.

Malgré la baisse démographique attendue de -1,37 % (soit -1 396 élèves : -686 dans le Doubs, -382 dans le Jura, -426 en Haute-Saône et -98 dans le Territoire de Belfort), l’académie augmente son nombre de postes d’enseignants du premier degré.

Ces moyens permettront de :

  • de renforcer spécifiquement les taux d’encadrement des territoires ruraux et ainsi permettre à l’un des engagements présidentiels de sortie du grand débat (pas de fermeture d’école sans accord du maire),
  • de consacrer la priorité accordée cette année à la maternelle :

- instruction obligatoire à 3 ans,
- engagement de la limitation des classes de grande section à 24 élèves

sur tous les territoires,
- dédoublement dès que possible des grandes sections en REP+.

Dans le 2d degré

L’académie enregistre une augmentation d’effectifs de + 0,23 % (+ 0,70 % au plan national) soit + 193 élèves supplémentaires.

47 974 élèves en collèges (-0,3 %), 9 823 élèves en voie professionnelle +1,6 %), 22 791 élèves en voie générale et technologique (+0,2 %) et 4 319 jeunes en post-bac (+3,6 %).

Au titre de l’évolution démographique nationale et du redéploiement entre académies, l’académie rend 24 postes d’enseignants.

Pour autant, des moyens supplémentaires seront mobilisés afin de développer l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap et des élèves allophones, auxquels sont dédiés respectivement les dispositifs ULIS et UPE2A.

L’acade?mie a engage? deux efforts prioritaires :

  • La re?forme du baccalaure?at justifiait de rechercher une plus grande e?quite? dans la re?partition des moyens entre les lyce?es de l’acade?mie. L’allocation progressive des moyens, re?alise?e dans les colle?ges depuis la rentre?e 2016, est ainsi e?tendue aux lyce?es depuis la rentre?e 2019. Les e?tablissements qui cumulent des difficulte?s sociales et territoriales sont dote?s de moyens proportionnellement plus importants.
  • La transformation de la carte des formations professionnelles doit permettre de de?velopper une orientation choisie pluto?t que subie vers la voie professionnelle et garantir aux e?le?ves une meilleure insertion professionnelle.

Postes me?dico-sociaux, administratifs et d’encadrement

En ce qui concerne les autres cate?gories d’emplois, le ministe?re a proce?de? a? un re?e?quilibrage entre les acade?mies, ce qui conduit a? la suppression de 6 e?quivalents temps plein (ETP) de personnels administratifs et d’encadrement.
C’est pourquoi 2 emplois de personnels de direction et 4 emplois administratifs sont retire?s a? l’acade?mie.

©

A Besançon, les chiffres clefs de l’action de la Ville auprès des jeunes enfants (0-3 ans)

  • 1 401 enfants accueillis, dont 996 en accueil régulier et 405 en halte-garderie (données 2019) ;
  • 700 contrats d’accueil régulier en crèche en moyenne chaque mois ;
  • 14 établissements d’accueil collectif (entre 8 et 60 places) ;
  • 1 service d’assistantes maternelles municipales ;
  • 1 « Relais Petite Enfance », guichet unique d’orientation et de conseil aux familles et centre de ressources pour les assistantes maternelles indépendantes (agréé Relais Assistants Maternels) ;
  • 10,5 M€ de dépenses (données 2019) ;
  • 6,5 M€ de recettes (données 2019) ;

-dont 78 % émanant de la CAF

-dont 21% émanant des familles (facturations crèche)

  • 2 associations subventionnées :

-L’Antenne Petite Enfance, crèche associative

-La Maison Verte, lieu d’accueil enfants parents

  • 10 classes d’enfants de 2-3 ans bénéficiant d’ateliers de soutien à la parentalité à la rentrée 2020-2021.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

rentrée 2020

Carte scolaire : des modifications suite à la rentrée dans le Doubs

Dans leur déclaration préalable les représentant.es de la FSU ont rappelé leur analyse de la carte scolaire 2020 élaborée en avril et juin 2020. Ils ont également dénoncé « le manque de préparation » face au risque d’une nouvelle vague épidémique. Enfin, ils ont interpellé l’Inspecteur d’Académie sur les 4 nouvelles mesures de fermeture de classes envisagées dans le document de travail.

Rentrée scolaire et covid-19 : des élèves posent leurs questions au recteur de l’académie de Besançon…

Cette rentrée scolaire le 1er septembre 2020 en pleine crise sanitaire peut inquiéter des élèves et leurs parents. C’est pourquoi le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, a accepté de répondre aux questions dans une vidéo publiée par le Rectorat…

Rentrée 2020 : “Il y a des peurs et notre rôle est de les combattre” (recteur de l’académie de Besançon)

VIDEO • Dans le cadre de la présentation des grandes lignes de la rentrée 2020 et des enjeux de cette année ce vendredi 28 août 2020, le recteur de l’Académie de Besançon, Jean-François Chanet, se veut rassurant quant à la mise en œuvre du protocole sanitaire pour lutter contre le covid-19 et au suivi des élèves après une année 2019 compliquée.

Rentrée 2020 : “Les écoles de Besançon font tout pour accueillir vos enfants dans des conditions sanitaires optimales”

La rentrée scolaire 2020-2021 sera particulière notamment pour les enfants en crèche, en école maternelle et primaire, leur famille et les enseignants puisque le covid-19 circule toujours à Besançon et partout en France. Si un protocole est mis en œuvre pour éviter la propagation du virus, la Ville de Besançon travaille actuellement sur un « plan B » dans le cas où l’épidémie prendrait davantage d’ampleur ces prochaines semaines, ces prochains mois.

Education

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.8
couvert
le 29/05 à 0h00
Vent
0.82 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
89 %