Alerte Témoin

A quand de la viande locale dans les restaurants collectifs ?

Publié le 02/04/2017 - 08:16
Mis à jour le 17/04/2019 - 12:19

Alors que 70% des viandes consommées dans la restauration collective sont importées, la fédération régionale section bovine de Bourgogne Franche-Comté souhaite "accélérer la manœuvre" pour l’approvisionnement de la restauration publique en viandes bovines françaises.

viande.jpg
viande.jpg

Pour la section bovine, "l’État, les collectivités et les entreprises de Bourgogne-Franche-Comté ont un rôle à jouer dans la valorisation des productions nationales, en promouvant l'approvisionnement régional et français dans les restaurants collectifs dont ils ont la responsabilité."

D’après la fédération, la crise frappe durement les éleveurs et les filières régionales doivent trouver de nouveaux marchés. La restauration collective, qui importe actuellement 70 % de ses viandes consommées, fait partie de ces nouveaux enjeux de commercialisation.

En juin 2016, les producteurs de viande bovine de la région ont élaboré un questionnaire à l’attention de la restauration collective. Ils ont ensuite demandé à l’État de formaliser l’envoi, afin "de donner plus d’importance à l’initiative".

Aujourd’hui, les producteurs s’étonnent de l’information qu’ils ont reçu en début d'année : "Le Conseil régional et la préfecture de région ont informé l’interprofession que la DRAAF (Direction régionale de l'Alimentation de l'Agriculture et de la Forêt) élaborait en ce moment un questionnaire destiné aux responsables de restauration collective pour connaître la part de produits français consommés dans ces établissements." Les producteurs ne comprennent pas pourquoi la démarche n’est pas plus avancée. "Si le temps semble marcher au ralenti dans les bureaux climatisés, à la campagne ce n’est pas tout à fait ça !"

La fédération régionale section bovine de Bourgogne-Franche-Comté demande que les pouvoirs publics de la région proposent une stratégie efficace sur le dossier de l’approvisionnement de la restauration collective en viande bovine, avec la participation de tous les acteurs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tourisme et restauration : des députés inquiets. Danielle Brulebois s’alarme des annulations « en cascade » dans le Jura

Plusieurs députés ont plaidé mardi soir pour une réouverture rapide des bars et restaurants, et plus généralement pour une relance du tourisme, des secteurs à "sauver" selon eux dans la crise du coronavirus. La députée LREM du Jura Danielle Brulebois s'inquiète des annulations des réservations en raison du classement rouge de son département. Elle  réclame "une carte départementalisée" et non régionale.

Pas de prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour les marchés publics et privés : « Les Travaux Publics voient rouge ! » (Vincent Martin)

coup de gueule • Le Président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté estime que l'ordonnance du 13 mai 2020, ne prenant pas en compte la prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans le calcul des délais entourant les marchés publics et privés, est un nouveau coup dur pour les Travaux publics.

Coronavirus : premier week-end déconfiné en vue

Au terme de la première semaine d'un déconfinement progressif et compliqué, les Français, appelés à réserver leurs vacances d'été pour secourir un secteur sinistré, vont pour la première fois depuis deux mois pouvoir partir en week-end --mais en restant à moins de 100 km de chez eux.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.22
partiellement nuageux
le 25/05 à 12h00
Vent
5.34 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
33 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune