Alerte Témoin

Lettre ouverte au préfet contre l'abus de l'interdiction au rassemblement

Publié le 30/11/2015 - 16:21
Mis à jour le 01/12/2015 - 10:14

Les organisations CDDLE (Collectif de Défense des Droits et Libertés des Etrangers), ENSEMBLE (Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire), LDH (Ligue des Droits de l'Homme), MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples), NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) et PCF (Parti Communiste Français) ont adressé ce lundi 30 novembre 2015 une lettre ouverte au préfet du Doubs, Raphaël Bartolt, concernant l'interdiction de tout rassemblement sur la voie publique du 28 au 30 novembre en raison du lancement de la COP 21 à Paris. Cette lettre vise à dénoncer "un état d'urgence détourné contre le mouvement social".

2RaphaelBartolt001.JPG
Raphaël Bartolt, préfet de Franche-Comté et préfet du Doubs ©Alexane Alfaro

Dans leur lettre ouverte, les différentes organisations se sont adressés au Préfet du Doubs : "Vous venez d’interdire une marche pour le climat, prévue le dimanche 29 novembre à Besançon, ainsi que toute forme de rassemblement du samedi 28 au lundi 30 inclus" avant de faire un parallèle entre l'interdiction au rassemblement et l'inauguration du marché de Noël et des Passages Pasteur qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes. 

"Un abus contre les libertés publiques"

Le CDDLE, ENSEMBLE, la LDH, le MRAP, le NPA, le PCF ont ensuite poursuivi : "Nous vous saurions gré, Monsieur le Préfet, de nous dire en quoi une marche pour le climat organisée à l’occasion de la tenue de la COP21 représenterait un danger plus important que l’inauguration du passage Pasteur, alors que ce sont précisément les lieux commerciaux et de spectacles qui ont été visés par les attentats". Ils estiment "que l’état d’urgence est détourné de son objectif initial et est utilisé contre le mouvement social. Il y a là un abus qui met en cause les libertés publiques" contre lequel ils sont "opposés".

Un arrêté controversé

Conformément aux instructions du Ministre de l'Intérieur, le Préfet du Doubs avait pris un arrêté interdisant sur l'ensemble du département du Doubs les manifestations et les rassemblements revendicatifs se déroulant sur la voie publique ainsi que les déambulations festives et cela pour une durée limitée à trois jours du samedi 28 novembre 2015 à minuit jusqu’à aujourd'hui minuit. Cet arrêté avait déjà été controversé lors de sa mise en place par le mouvement politique Alternative à Gauche.

Retrouvez ci-dessous les différents articles sur l'inauguration du marché de Noël de Besançon, le concert de LEJ aux Passages Pasteur et l'interdiction de manifester dans le Doubs en raison de la COP 21. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Les maires écolo et la 5G : le pouvoir n’est peut-être pas là où on le croit…

Lors de la campagne pour le second tour de l'élection municipale, le sujet du déploiement de la 5G à Besançon avait été remis sur le tapis notamment par le candidat de la droite Ludovic Fagaut. À cette question, Anne Vignot la candidate EELV qui a été élue le 28 juin dernier a toujours précisé qu'elle n'est pas pour, tout comme de nombreux maires écologistes… Mais concrètement, que les maires soient pour ou contre, peuvent-ils décider du déploiement ou non de la 5G pour leur ville ?

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Groupe d’Eric Alauzet au conseil municipal :  » On essaiera d’être les plus objectifs possible, on ne sera pas dans l’opposition systématique »

Trois heures avant le premier conseil municipal d'installation de la nouvelle maire de Besançon Anne Vignot ce vendredi 3 juillet 2020, Eric Alauzet a tenu une conférence de presse pour présenter son groupe politique au conseil, mais aussi pour énoncer cinq sujets que la maire devra "empoigner" dès ces prochains mois.

Jacques Grosperrin écrit à Anne Vignot

Le sénateur LR et colistier en position non éligible sur la liste "Besançon Maintenant !" de Ludovic Fagaut a écrit une lettre ouverte à la future maire de Besançon avant l'installation du nouveau conseil municipal. L'ancien chef de l'opposition sous l'ère de Jean-Louis Fousseret revient sur l'abstention et demande à Anne Vignot pragmatisme et rassemblement dans l'intérêt général.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     29.07
    partiellement nuageux
    le 09/07 à 15h00
    Vent
    2.77 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    34 %

    Sondage