Lons-le-Saunier : un collectif de patients créé pour dénoncer des dysfonctionnements à l'hôpital

Publié le 31/01/2024 - 14:17
Mis à jour le 31/01/2024 - 14:17

La fille d'une patiente décédée a créé un collectif baptisé Les victimes de l'hôpital pour dénoncer des "erreurs médicales" et des "prises en charge inhumaines" dans l'établissement de Lons-le-Saunier, a-t-elle annoncé mercredi 31 janvier 2024.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"Ce qui m'a fait créer ce collectif, c'est le décès de ma maman et le manque d'humanisme lors de sa prise en charge", confie Marie-Hélène Girard, qui dit avoir également elle-même souffert d'une "mauvaise prise en charge" lors d'une opération de la vésicule biliaire à l'hôpital de Lons-le-Saunier.

Elle fustige les diagnostics inexacts posés, selon elle, en octobre dernier alors que sa mère de 85 ans se plaignait de douleurs extrêmes. En décembre, la vieille dame est finalement hospitalisée, avant d'être transférée à l'hôpital de Champagnole (Jura), contre l'avis de sa fille, qui ne peut se déplacer. "Ma maman est décédée sept jours plus tard, seule. Et le pire, c'est qu'on ne sait toujours pas vraiment de quoi elle est morte", confie Mme Girard.

Trente-huit personnes ont rejoint à ce jour le collectif, qui "continue de grossir" depuis sont lancement samedi, précise à l'AFP Mme Girard.

L'établissement visé par plusieurs plaintes

La direction de l'établissement relève de son côté un "contexte sanitaire difficile". Entre novembre 2023 et janvier 2024 "le centre hospitalier a été, comme la plupart des autres établissements publics de santé, sujet à des afflux de patients liés notamment aux épidémies de grippe ou encore de Covid voire de réductions de l'offre sanitaire libérale". La direction défend également "l'engagement du personnel hospitalier" dont la mise en cause, "sans doute symptôme d'une société qui s'interroge et qui doute, (...) est inacceptable".

L'hôpital de Lons-le-Saunier est par ailleurs concerné par plusieurs plaintes de nature différente.

Une famille, qui reproche à l'hôpital d'avoir mis cinq jours à déceler l'hémorragie cérébrale de son bébé, resté handicapé, malgré l'insistance de sa mère, a ainsi déposé plainte contre l'établissement. Une information judiciaire a été ouverte pour "blessure involontaire avec ITT de moins de trois mois par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence", indique le parquet de Lons-le-Saunier.

La veuve d'un médecin urgentiste de l'hôpital a également déposé plainte contre X pour "homicide involontaire et non assistance à personne en danger" après le décès de son mari du Covid-19 en avril 2020. Une information judiciaire a été ouverte en mai 2023.

Enfin, l'hôpital est visé par une enquête préliminaire pour "harcèlement", confirme le parquet.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Baignade : l’ARS fait le point sur les risques et la qualité des eaux en Bourgogne Franche-Comté

Alors que les chaleurs sont de retour en Bourgogne Franche-Comté et que les vacances d'été ont commencé, l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté met en garde la population contre les risques de baignades dans des zones non surveillées et sur la qualité de l'eau. Tout ce qu'il faut savoir en cet été 2024.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

La chronobiologie en nutrition analysée par Valentine Caput, diététicienne bisontine

L'OEIL DE LA DIET' • Une toute récente étude de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) de mars 2024, vient d'établir un rapport établissant un lien entre nutrition et chronobiologie. Notre diététicienne bisontine, Valentine Caput, commente ces résultats.

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.32
peu nuageux
le 15/07 à 09h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
68 %