L'UMP choisit Jacques Grosperrin pour partir à la conquête de Besançon

Publié le 27/03/2013 - 08:55
Mis à jour le 27/03/2013 - 11:32

A 57 ans, le conseiller régional UMP et ancien député de la 2e circonscription Doubs Jacques Grosperrin a été désigné pour diriger la tête de liste de la droite aux prochaines élections municipales à Besançon. 

dsc_1732.jpg
Jacques Grosperrin @archives carvy
PUBLICITÉ

Sans réelle surprise, l'ancien député UMP, battu de 89 voix face à Éric Alauzet en juin 2012 aux législatives ,va partir à la conquête de la Ville de Besançon aux prochaines municipales de mars 2014.  

Réunie mardi en fin d'après-midi, la commission nationale d'investiture présidée par Jean-François Copé et François Fillon et composée d'une cinquantaine de membres désigne les têtes de liste dans les villes de plus de 30.000 habitants ou chefs lieu de département. 

Pour Besançon, elle a décidé de donner sa confiance à l'actuel conseiller régional. C'est Michel Viennet qui a annoncé la bonne nouvelle à Jacques Grosperrin. "Pour la première fois depuis des décennies, notre candidat dispose d'une année pleine, pour écouter les Bisontins, construire un projet, rassembler une équipe et faire campagne" a expliqué le secrétaire  départemental de l'UMP.

Ce matin sur France Bleu Besançon, le candidat désigné a déclaré qu'il souhaitait un nouvel élan pour sa ville qui selon lui "meurt à petit feu" tout en fustigeant les projets "pharaoniques" du moment. Le mot est lancé. Grosperrin devrait selon toute logique se retrouver face au PS Jean-Louis Fousseret dans les starting-blocks pour un troisième mandat. Le maire sortant devrait être désigné par les militants socialistes à l'automne. 

Trois autres élus UMP lorgnaient également sur le siège de maire : le sénateur Jean-François Humbert, candidat comme en 2001 et 2008 à la dernière minute, le conseiller municipal Pascal Bonnet et l'ancien chef de file de la droite à Besançon Jean Rosselot. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Karim Bouhassoun dévoile son programme pour le développement de l’économie numérique à Besançon

Karim Bouhassoun, candidat Bisontines-Bisontins à l'élection municipale 2020, accompagné de membres du mouvement, était invité à visiter l’entreprise Quarks Solutions à Besançon, une société de développement de logiciels en technologie web, spécialisée dans la prévention et la réglementation sur les produits chimiques jeudi 12 décembre 2019. A cette occasion, le candidat a dévoilé les orientations en matière de développement de l’économie numérique élaborées par des chefs d’entreprise et des spécialistes du numérique, lors de plusieurs réunions et rencontres avec le monde économique.

Municipale 2020 : Alexandra Cordier confirme sa candidature à Besançon et dévoile les grands projets de son programme

Celle que l'on pourrait appeler le "poulain" de Jean-Louis Fousseret, Alexandra Cordier, a confirmé samedi 14 décembre 2019 sa candidature à l'élection municipale de Besançon en 2020. Le maire sortant, à ses côtés pour cette annonce, a affirmé qu'il faisait partie de la liste de la candidate. Plusieurs grands projets ont été dévoilés à cette occasion dont la construction d'un téléphérique ou l'armement de la police municipale dans certaines circonstances.

Municipale à Dijon : l’alliance adoubée par LREM lance sa campagne

Sylvain Comparot, tête de liste d'une alliance adoubée notamment par LREM et l'UDI pour les municipales à Dijon, a lancé sa campagne mercredi 11 décembre 2019 dans la soirée lors d'un meeting dans la capitale bourguignonne, appelant à "construire une ville plus verte, plus simple, plus sûre".

Municipale 2020 : L. Fagaut veut une carte « avantages séniors » et la gratuité des transports pour les enfants

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020, dont la gratuité des transports pour les enfants jusqu'au lycée et la création d'une carte "avantages séniors".

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.89
légère pluie
le 15/12 à 18h00
Vent
2.89 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
86 %

Sondage