L'UMP choisit Jacques Grosperrin pour partir à la conquête de Besançon

Publié le 27/03/2013 - 08:55
Mis à jour le 27/03/2013 - 11:32

A 57 ans, le conseiller régional UMP et ancien député de la 2e circonscription Doubs Jacques Grosperrin a été désigné pour diriger la tête de liste de la droite aux prochaines élections municipales à Besançon. 

Sans réelle surprise, l'ancien député UMP, battu de 89 voix face à Éric Alauzet en juin 2012 aux législatives ,va partir à la conquête de la Ville de Besançon aux prochaines municipales de mars 2014.  

Réunie mardi en fin d'après-midi, la commission nationale d'investiture présidée par Jean-François Copé et François Fillon et composée d'une cinquantaine de membres désigne les têtes de liste dans les villes de plus de 30.000 habitants ou chefs lieu de département. 

Pour Besançon, elle a décidé de donner sa confiance à l'actuel conseiller régional. C'est Michel Viennet qui a annoncé la bonne nouvelle à Jacques Grosperrin. "Pour la première fois depuis des décennies, notre candidat dispose d'une année pleine, pour écouter les Bisontins, construire un projet, rassembler une équipe et faire campagne" a expliqué le secrétaire  départemental de l'UMP.

Ce matin sur France Bleu Besançon, le candidat désigné a déclaré qu'il souhaitait un nouvel élan pour sa ville qui selon lui "meurt à petit feu" tout en fustigeant les projets "pharaoniques" du moment. Le mot est lancé. Grosperrin devrait selon toute logique se retrouver face au PS Jean-Louis Fousseret dans les starting-blocks pour un troisième mandat. Le maire sortant devrait être désigné par les militants socialistes à l'automne. 

Trois autres élus UMP lorgnaient également sur le siège de maire : le sénateur Jean-François Humbert, candidat comme en 2001 et 2008 à la dernière minute, le conseiller municipal Pascal Bonnet et l'ancien chef de file de la droite à Besançon Jean Rosselot. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Lancement de la stratégie économique régionale 2022-2028 en Bourgogne Franche-Comté

Vendredi 3 décembre 2021, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, et Nicolas Soret, vice-président au développement économique, ont lancé les travaux du futur SRDEII (Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation) de La Commanderie à Dole.

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.6
couvert
le 06/12 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage