Maison d’arre?t de Dijon : 45 détenus touchés par une toxi-infection alimentaire collective

Publié le 22/11/2016 - 04:15
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:55

Samedi 12 novembre 2016, l’Agence Re?gionale de Sante? de Bourgogne-Franche-Comte? avait rec?u un signalement pour suspicion de toxi-infection alimentaire collective (TIAC) a? la maison d’arre?t de Dijon. Les premiers signes digestifs (diarrhe?es, douleurs abdominales sans fie?vre…) e?taient apparus dans la nuit de vendredi a? samedi. Les re?sultats des analyses publiés ce lundi 21 novembre confirment l’hypothe?se de la toxi-infection alimentaire collective.

 ©
©

Au cours de la journe?e de samedi 12 novembre, 45 de?tenus avaient e?te? examine?s sur le site par des me?decins de SOS me?decin et du SAMU 21, en liaison avec le me?decin d’astreinte de l’ARS. Apre?s cette prise en charge, les personnes avaient retrouve? un e?tat de sante? satisfaisant de?s le de?but de la semaine.

L'enque?te e?pide?miologique a e?te? conduite par l’ARS avec la cellule re?gionale de l’agence Sante? Publique France, en lien avec les services de la Direction De?partementale de la Protection des Populations (DDPP) Co?te-d’Or, qui ont re?alise? les pre?le?vements alimentaires des denre?es suspectes et proce?de? a? l’inspection des cuisines de la maison d’arre?t.

La bactérie Clostridium perfringens

Les re?sultats des analyses effectue?es par le Laboratoire de?partemental de la Co?te-d’Or sur les pre?le?vements de plats te?moins ope?re?s le 12 novembre par la DDPP ont re?ve?le? la pre?sence d’un germe pathoge?ne dans un plat de poisson en sauce servi aux de?tenus le vendredi 11 novembre, au de?jeuner.

La bacte?rie en cause, Clostridium perfringens, est un contaminant fre?quent des produits alimentaires, notamment d’origine animale. En France, elle est re?gulie?rement mise en cause dans les cas de toxi-infections alimentaires collectives.
Les complications sont plus souvent observe?es chez les personnes a?ge?es et les jeunes enfants. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Le CHU de Besançon inaugure un nouveau dispositif aux urgences pédiatriques

Le mardi 14 mai 2024, le CHU de Besançon a inauguré un nouveau dispositif permettant d’animer sa salle d’attente des urgences pédiatriques. Fruit de sa collaboration avec le festival D’autres Formes, le CHU a dévoilé l’oeuvre baptisée Asclépios qui dénote quelque peu avec les traditionnels murs blancs de l’hôpital mais surtout qui s’anime sous les yeux des petits patients dès qu’on la survole avec un téléphone portable. 

Déserts médicaux : des mesures “fragmentaires” et pas assez ciblées, selon la Cour des comptes

Les politiques menées pour réduire les inégalités d'accès aux soins en France sont trop "fragmentaires", "insuffisamment ciblées" et pas "évaluables", déplore ce mois de mai 2024 la Cour des  comptes dans un rapport, proposant plusieurs mesures dont une régulation plus stricte de l'installation des médecins.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

CHU : un site internet dédié aux futurs internes pour les convaincre de choisir Besançon

Pour convaincre les étudiants de choisir la capitale comtoise comme futur lieu d’internat, le CHU de Besançon a débuté une campagne d’attractivité ciblée en lançant un nouveau site dédié exclusivement aux futurs internes baptisé "Mon internat, c’est Besac !" mettant en avant les atouts du territoire. Une première en France sous ce format.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.19
partiellement nuageux
le 19/05 à 0h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
98 %