Mobilisation à Besançon : 950 manifestants selon les syndicats contre 550 selon la police

Publié le 05/02/2019 - 11:51
Mis à jour le 05/02/2019 - 15:59

Les Gilets Jaunes et les syndicats CGT. FO, FSU et Solidaires se sont rassemblés ce 5 février 2019 devant le Medef, rue Jouchoux à Besançon. À 11h35, le cortège est parti en direction du rond-point de la piscine Mallarmé. 950 manifestants ont été comptés par les syndicats contre 550 selon la police.

PUBLICITÉ

« Salaire, emploi, retraite et protection sociale », telles sont les revendications que l’on peut entendre ce mardi à Besançon. Après s’être rendus sur le rond-point de la piscine Mallarmé, certains manifestants ont rejoint la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs (CCI).

Des grèves partout en France

Des grèves et manifestations se déroulent mardi partout en France à l’appel de la CGT, Solidaires et d’organisations de jeunesse, pour réclamer hausse des salaires et justice fiscale, avec à leur côté pour la première fois des Gilets Jaunes qui jusqu’à présent ont regardé les syndicats avec méfiance. Le mouvement a débuté dans la nuit de lundi à mardi au marché international de Rungis, en région parisienne, où quelque 200 à 300 Gilets Jaunes et manifestants brandissant des drapeaux de la CGT ont bloqué dans le calme l’une des quatre entrées du marché.

En novembre pourtant, le numéro un de la CGT avait refusé tout lien avec ce mouvement à cause de son discours antifiscal et craignant des risques de récupération par l’extrême droite.

Il a révisé son discours, lorsque les revendications des Gilets Jaunes se sont élargies, avec des demandes de hausse du SMIC, de « justice fiscale » ou de davantage de services publics.

« Je suis intéressé par le mouvement des gilets jaunes quand il porte des revendications que nous portons depuis longtemps, des revendications sociales. Je suis moins fasciné par une minorité qui porte autre chose », a résumé Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT ce mardi matin sur Europe 1.

Ce qui est demandé par les syndicats :

  • « Augmentation immédiate des salaires, des traitements, des minimas sociaux, des allocations et des retraites de 300 € brut Suppression de la hausse de la CSG pour les retraités Suppression du CICE ( crédit d’impôt compétitivité emploi)  pour les groupes du CAC 40 et rétablissement de l’ISF.
  • Conforter et rétablir les services publics de proximité au service de la population dans tout le territoire
  • Stop au projet Macron contre nos droits à la retraite
  • Arrêt des licenciements et des fermetures d’entreprises qui impactent aussi les commerçants, les artisans, les paysans…
  • Non à la loi anti manifestation et antigrève »

Info +

Jeudi 14 février à 15 heures l’intersyndicale des retraités organise à la Malcombe à 15 heures une assemblée générale des retraités pour débat et élaboration d’un cahier revendicatif.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Acte 30 des « Gilets jaunes »: 13 personnes interpellées à Dijon, un CRS blessé. Une centaine de manifestants à Besançon

Acte 30 des « Gilets jaunes »: 13 personnes interpellées à Dijon, un CRS blessé. Une centaine de manifestants à Besançon

10.300 manifestants en France • Treize personnes ont été interpellées à Dijon samedi 8 juin 2019 dans l'après-midi, notamment pour des violences et des dégradations. Un CRS a été blessé lors d'une manifestation tendue pour l'acte 30 du mouvement des "gilets jaunes", a indiqué la préfecture de Côte-d'Or. A Besançon, ils étaient une centaine au départ du cortège place de la révolution avant de déambuler dans le calme pour rejoindre le commissariat.

Dans la catégorie

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

« Touche pas à nos paysans ! » : les agriculteurs manifestent depuis lundi en Franche-Comté

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles du Doubs (FDSEA 25) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs (JA 25) ont décidé de se mobiliser lundi 7 octobre 2019 pour manifester leur "ras-le-bol" des politiques menées pour le secteur agricole en France. Ce mardi, des ralentissements ont été constatés en périphérie de Vesoul ainsi que sur les axes routiers N19 et N57. En Saône-et-Loire, plusieurs ralentissements ont été également été notés.

Le collectif Les Coquelicots se mobilise ce vendredi soir