Marie-Guite Dufay regrette la polémique sur l'indemnité des conseillers régionaux

Publié le 18/03/2016 - 10:46
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:34

La présidente PS de la Bourgogne-Franche-Comté, Marie Guite-Dufay, dresse un bilan de ses premiers mois de fonction, regrettant des « turbulences » et notamment la polémique du début de son mandat à propos de la hausse des indemnités des élus.

 ©
©

"Il y a beaucoup de turbulences ces temps-ci", a déclaré Mme Dufay ce jeudi 17 mars 2016  lors d'un déjeuner de presse à Besançon. Sur la controverse née après le vote fin janvier par la nouvelle assemblée régionale d'une hausse de 20% des indemnités des élus, la présidente de région a dit "regretter toute cette polémique-là", qu'elle a qualifiée de "question empoisonnante".

"Notre indemnité de 1.800 euros est la plus petite" de France, a souligné la présidente de région. "Je suis d'une telle exigence avec les élus à qui j'ai fait signer une charte éthique pour le non-cumul des mandats, la déclaration des conflits d'intérêts et la modulation des indemnités en fonction des absences. Les élus font presque tous entre 50 et 90 heures de déplacements par mois dans toute la région, c'était plutôt une mesure de traitement correct des élus", a ajouté Mme Dufay.

Dénonçant le "bashing contre les élus", elle a toutefois admis "un défaut de communication".

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

conseil régional bourgogne franche-comté

Politique

La prime exceptionnelle de rentrée versée le 15 septembre

Plus de 10 millions de foyers vont bénéficier de la prime de rentrée, une aide exceptionnelle de 100 euros, plus 50 euros par enfant à charge. Cette "aide exceptionnelle de solidarité" sera versée le 15 septembre 2022 aux bénéficiaires des minima sociaux (RSA, allocation aux adultes handicapés…), ainsi qu'aux étudiants boursiers, a déclaré le ministère des Solidarités.

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.97
couvert
le 20/08 à 6h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %

Sondage