Méningite: près de 10.000 personnes déjà vaccinées sur le campus de Dijon

Publié le 21/01/2017 - 10:15
Mis à jour le 21/01/2017 - 17:57

Près de 10.000 étudiants et personnels du campus de Dijon ont été vaccinés contre la méningite en un peu plus de deux semaines dans le cadre d’une campagne, lancée après deux cas mortels, et qui cible 30.000 personnes au total.

 ©
©

"Déjà 9.932 personnes se sont fait vacciner" depuis le 4 janvier, se félicite vendredi 20 janvier 2017 l'ARS Bourgogne-Franche-Comté dans un communiqué à l'issue de la deuxième phase de la campagne de vaccination, qui concernait 10.000 étudiants et personnels de la faculté de droit et lettres.

L'opération entre désormais dans sa dernière phase: "il a été convenu d'augmenter le nombre de personnes conviées chaque jour, de manière à ce que la plupart des effectifs aient été invités à se faire vacciner d'ici le 30 janvier", ajoute le communiqué.

Le méningocoque est un germe très fragile

Après trois cas récents de méningite - dont deux mortels - chez des étudiants, cette campagne de vaccination, gratuite et basée sur le volontariat, cible au total près de 30.000 personnes sur le campus. L'opération est "destinée à interrompre la circulation du germe responsable de trois cas groupés d'infections invasives à méningocoque (IMM)", précise l'ARS, qui salue "la mobilisation de l'ensemble des partenaires".

Le méningocoque est un germe très fragile qui ne survit pas dans l'environnement mais se transmet par la salive et il se peut qu'il y ait sur le campus des porteurs sains. Le vaccin utilisé, en dose unique, protège contre quatre souches de méningocoque (A, C, Y et W).

La France a déjà connu des campagnes de vaccination massives contre la méningite au cours des années 2000, touchant plusieurs centaines de milliers de personnes dans certains départements.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Dépistage du cancer du sein : « 40 % des cancers peuvent être évités » selon le docteur Rymzhanova-Coste

Sur la période 2020 - 2021, le taux de participation au dépistage du cancer du sein s’élevait à 52,7 % en Bourgogne-Franche-Comté. Des chiffres plus élevés qu’à l’échelle nationale, mais toujours insuffisants selon le docteur Raouchan Rymzhanova-Coste, médecin directeur du centre de coordination du dépistage des cancers de la région, situé rue Paul Bert à Besançon.

Hôpital public : une action spéciale ce mercredi autour de « La mère et l’enfant » devant le CHU de Besançon

Le syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon organise une action mercredi 28 septembre à 11h30 en soutien autour de la statue de « La mère et l’enfant » sur le parvis de l’établissement hospitalier. Objectif : soutenir l’hôpital public dont le CHU bisontin qui manque aujourd’hui de 300 infirmières et 150 aides-soignant(e)s, dénonce le syndicat dans un communiqué.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.8
ciel dégagé
le 04/10 à 15h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
73 %

Sondage