Municipale 2020 : Claire Arnoux présente officiellement son programme

Publié le 04/03/2020 - 16:23
Mis à jour le 04/03/2020 - 16:23

La candidate tête de liste "Besançon Verte et Solidaire" soutenue par La France Insoumise a officiellement présenté son programme pour l'élection municipale de Besançon ce mercredi 4 mars 2020.

"Ce programme est un travail collectif issu de plusieurs mois de rencontres (entre citoyens, associations, syndicats)", explique Séverine Véziès, enseignante et militante LFI. "Nous menons des ateliers participatifs depuis 2018 et c'est autour de ce travail que nous avons dégagé trois axes qui sont aussi trois constats" :

  • Une urgence écologique : "C'est le dernier mandat pour agir", précise-t-elle
  • Une urgence sociale : "Nous avons une ville avec un passé solidaire et le dernier mandat a tourné le dos à cette tradition".
  • Une urgence démocratique : "Il faut que les citoyens fassent partie du conseil municipal".

Cinq grandes parties structurent le programme de la liste "Besançon Verte et Solidaire" :

  • Besançon, une ville citoyenne
  • Besançon, une ville verte
  • Besançon, une ville solidaire
  • Besançon, une ville au service des habitants
  • Les alter-projets

Besançon, une ville citoyenne

Besançon Verte et Solidaire souhaite convoquer une assemblée constituante dès le début du mandat et réfléchir à un "RIC local" (Référendum d'Initiative Citoyenne). Séverine Véziès précise que la plateforme participative actuelle de la liste serait, à postériori, utilisée comme forum.

Les élus devront être "exemplaires" sous peine d'être révoqués.  Il s'agit pour cela :

  • D'instaurer le référendum révocatoire à mi-mandat, pour permettre aux habitant·es de révoquer les élu•es qui "trahiraient leurs engagements".
  • Publier les votes des élu·es sur tous les sujets abordés en conseil municipal.
  • Publier les agendas et rencontres effectuées par les élu·es.

Autres propositions :

  • Les citoyens seront consultés avant toute prise de décision
  • Une maison du peuple sera créée pour débattre sur le site Saint-Jacques
  • Gratuité de l’accès au compteur d’eau et aux mètres cubes d’eau nécessaires à la vie
  • Fin de l'arrêté anti-mendicité
  • Créer un centre du réemploi dans le cadre de la politique zéro déchet

Besançon, une ville verte

"Il faut poser la règle verte. C'est l'idée de ne pas prendre plus à la planète que ce qu'elle est capable de reconstituer dans un temps égal", explique Claire Arnoux. "Cela nécessite une planification écologique avec la déclaration de l'urgence climatique lors du premier conseil municipal. Il faudra commencer par faire un état des lieux".

Quelques autres propositions sur cette partie :

  • Lutter contre l'artificialisation des terres : refuser les grands projets inutiles imposés (GPII), et donc refuser l’urbanisation des Vaîtes et des Planches, la poursuite des Hauts-de-Chazal, le doublement de la RN57
  • Protection de l'espace forestier : arrêter les coupes à blanc
  • Revégétaliser pour apporter de la fraicheur
  • Instaurer la gratuité des transports en commun et ainsi garantir le droit à la mobilité pour tou.tes sans condition d’âge ni de ressources
  • Mettre en place un plan cyclable (dont le budget sera prochainement annoncé)
  • Politique du zéro déchet : "Il s'agit d'éviter les déchets à la source lors des festivals, des événements sportifs... Du matériel sera mis à disposition", indique la tête de liste.
  • Luter contre le gaspillage

Sur le sujet des cantines, Clair Arnoux affirme que "Besançon se mettra en conformité avec la loi" dès la rentrée prochaine. Elle souhaite également atteindre une cuisine 100 % bio et locale en fin de mandat avec notamment la construction d'une deuxième cuisine centrale (dont le lieu reste à définir).

Besançon, une ville solidaire

Selon Marc Paulin, infirmier syndicaliste et n°4 sur la liste, il est "urgent" de faire quelque chose pour les logements d'urgence ( pour les femmes battues, les SDF, les migrants). Il faut donc "garantir à toutes et tous un logement".

Quelques propositions :

  • Moratoire sur les démolitions de logements sociaux
  • Réflexion sur la rénovation plutôt que la destruction
  • Élaboration d'un Plan de rénovation thermique
  • Implication des habitants dans la politique de construction : "J'ai été surpris d'entendre à Planoise que les habitants n'étaient pas au courant de ce qui aller se passer, que 1.200 logements seraient détruits", souligne Marc Paulin.

Pour la liste, la solidarité c'est aussi :

  • L'accès aux soins et garantir un accès effectif à leurs droits pour 100% des bénéficiaires d’aides sociales
  • La création d'une mutuelle municipale solidaire (chacun·e paye selon ses moyens et reçoit selon ses besoins)
  • Création d'un centre de santé municipale à Planoise (en lien avec les urgences du CHU) : "Cela ne sera pas une maison de santé, car les médecins seront salariés", est-il précisé.
  • Aller vers un droit de vote des étrangers
  • Combattre les discriminations (bannir tout type à caractère religieux comme les crèches de Noël)

Besançon, une ville au service des habitants

Les principales propositions :

  • Développer le service public local de la petite enfance en proposant des modes d’accueil diversifiés à taille humaine et adaptés à tous (crèches, multi-accueils, lieux d’accueil enfants-parents, relais assistantes maternelles…) afin de permettre à 100% des parents d’obtenir une place pour leurs enfants.
  • Rendre la procédure d’attribution des places en crèche plus lisible et plus rapide en unifiant les procédures de demande de place (crèches associatives, familiales, parentales ou municipales).
  • Aménager des aires de jeux inventives,
  • Installer des éclairages publics suffisants pour assurer une bonne visibilité dans la rue
  • Créer une « école du Jardin planétaire » aux Vaîtes, sur des espaces déjà artificialisés, pour permettre des classes vertes et une éducation à l’environnement et au jardinage pour tous les enfants.
  • Aménager toutes les salles de classe, les sanitaires, les cantines scolaires … pour permettre d’éduquer à la lutte contre le gaspillage le logement étudiant, et son amélioration notamment pour les plus modestes
  • Adapter la ville aux personnes en situation de handicap
  • Refuser l'ouverture des zones commerciales le dimanche

Sur le plan de la sécurité, il a été décidé de :

  • Renforcer les effectifs de la police nationale
  • Demander l’élargissement des horaires d’ouverture et des effectifs du commissariat de police rue Picasso à Planoise, Renforcer la coordination entre police municipale et nationale
  • Refuser d’armer la police municipale avec des armes létales
  • Lutter contre les rodéos urbains

Des alter-projets

Pour cette dernière partie, Besançon Verte te Solidaire  évoque plusieurs alter-projet qu'elle aimerait mettre en place :

Sur le pôle Saint-Jacques, Claire Arnoux veut "un lieu ouvert aux luttes et d'éducation populaire" avec :

  • Installer une Cité de l’Utopie (retraçant l'histoire sociale de Besançon)
  • Créer une maison du peuple,
  • Ouvrir une maison des femmes
  • Ouvrir un centre de réparation et du réemploi
  • Créer une pépinière d'entreprise zéro-déchet
  • Installer un centre national Low Tech
  • Créer 600 logements mixtes
  • Ouvrir un espace cyclo-logistique

Autre alter-projet prévu : celui des Vaîtes pour lequel la liste souhaite installer une conserverie municipale (pour la transformation des légumes) ou encore l'installation d'une maison des jardiniers.

Enfin, le quartier de Planoise sera un "écoquartier populaire". " Nous aurons une véritable politique du logement solidaire et concertée avec les habitant·es."

Les infos +

Consultez le programme complet ici 

Besançon Verte et Solidaire organise un meeting ce dimanche 8 mars 2020 à 18h00 au Grand Kursaal de Besançon en présence de Mathilde Panot, députée La France Insoumise à l'Assemblée nationale et de Maxime Renahy, lanceur d'alerte.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.34
légère pluie
le 01/12 à 21h00
Vent
0.31 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
98 %

Sondage