Municipale 2020 : quels sont les soutiens officiels d'Anne Vignot ?

Publié le 21/06/2020 - 18:42
Mis à jour le 21/06/2020 - 18:44

Dans un communiqué de ce dimanche 21 juin, la liste conduite par Anne Vignot pour le second tour de l’élection municipale à Besançon, publie ses soutiens officiels tels que Marie-Guite Dufay, Barbara Romagnan, ou encore Guillaume Aldebert.

 ©
©

Marie-Guite Dufay

Présidente de la région Bourgogne – Franche-Comté

"En réunissant la gauche et les écologistes, Anne Vignot a su rassembler autour d’un projet fédérateur, s’appuyant sur la nécessaire transition écologique et énergétique. Cette dernière est un vrai moteur d’innovation, tant social qu’économique, à même de propulser Besançon dans un avenir vertueux, protecteur de l’environnement, créateur d’emplois nouveaux et pourvoyeur de protection sociale. Je vous invite donc à voter pour la liste Besançon par nature conduite par Anne Vignot."

Marie-Noëlle Schoeller

Nouvelle sénatrice Groupe socialiste

"Je soutiens la pluralité de cette liste qui, au cours des trois derniers mandats, a fait la preuve de son aptitude à gouverner la Ville. Je salue l'engagement renouvelé d'élus chevronnés dont la compétence et le travail sont reconnus; ils seront la charpente solide d'une équipe diversifiée.

J'ai confiance en la capacité d'innovation de Besançon par nature qui saura garder à Besançon son label nationalement reconnu de ville de gauche toujours en avance sur son temps."

Barbara Romagnan

Ancienne députée

"Je suis convaincue que Besançon qui a vu naître les socialistes utopiques, de Fourier à Proudhon en passant par Jenny d’Herricourt, ainsi que Hugo, le poète de la République démocratique et sociale, sera fière d’élire le 28 juin Anne Vignot, sa première femme maire écologiste avec son équipe forte de toutes les sensibilités de la gauche politique et citoyenne afin d’engager avec détermination la transition sociale, écologique et démocratique dont notre ville et son territoire a ardemment besoin."

Claire Dupouët

Vice-présidente aux politiques culturelles de l'université de Franche-Comté

"Je crois que la culture, si elle est partagée, populaire, si elle est débattue, si elle est faite d'arts, de sciences, de diversité, peut permettre de mieux comprendre les défis qui nous attendent et nous aider à inventer des solutions pour que Besançon vive bien écologiquement, économiquement et socialement. C'est le sens de mon travail à l'université depuis 2002. J'ai décidé d'apporter mon soutien à la liste d'Anne Vignot parce que je sais que ce sont des valeurs que nous partageons."

Nathalie Faivre

Enseignante, syndicaliste

"Seule l'unité paye ! La liste Besançon par nature offre une vraie chance à la gauche de remporter les élections municipales, ce qui dans le contexte actuel est un espoir pour beaucoup.

À l'heure où le pays semble enserré dans la main de fer d'une politique autoritaire et sourde aux problèmes sociaux et environnementaux qui secouent le pays, l'échelon municipal apparaît comme le plus pertinent pour mettre en œuvre des solutions alternatives inventives et qui correspondent aux attentes des citoyens. C'est pour cela que je soutiens cette liste."

Mais aussi :

  • Guillaume Aldebert, chanteur
  • Régis Aubry, professeur, médecin chef du département douleurs - soins palliatifs du CHU de Besançon, membre du Comité consultatif national d'éthique
  • José Aviles, cheminot, syndicaliste
  • Dominique Bourg, philosophe, figure d’Urgence Écologie
  • Emmanuel Brugvin, champion du monde de canoë-kayak (Barcelone, 1999), ancien membre du club Besançon Eaux Vives
  • Michel Bulliard, président de la Maison du Peuple de Besançon
  • Alain Fousseret, créateur des Verts, ancien conseiller régional
  • Vincent Fuster, ancien vice-président du conseil départemental
  • Lazhar Hakkar, médecin généraliste
  • Michel Magny, directeur de recherche CNRS émérite, laboratoire de chrono-écologie de l'université de Franche-Comté
  • Hervé Richard, directeur de recherche au CNRS, université de Franche-Comté
  • Gilles Rondot, plasticien et agent artistique
  • Jean-Louis Thiébaud, co-gérant d'une PME

Et aussi soutiens d’élu·e·s et d'ancien·ne·s élu·e·s :

  • Anne-Sophie Andriantavy
  • Marcellin Baretje
  • Teddy Bénéteau de Laprairie
  • Patrick Bontemps
  • Martial Bourquin
  • Patrick Bourque
  • Emile Briot
  • Marie-Odile Crabbé-Diawara
  • Clément Delbende
  • Myriam El Yassa
  • Marcel Ferréol
  • Marguerite Garrido
  • Augustin Guillot
  • Béatrice Havez
  • Pauline Jeannin
  • Solange Joly
  • Lucile Lamy
  • Jean-Michel Lièvremont
  • Michel Loyat
  • Sébastien Maire
  • Annie Ménétrier
  • Jacques Poly
  • Jacques Reigney
  • Christiane Roy-Ménétrier
  • Evelyne Ternant
  • Corinne Tissier
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Inéligibilité : le président du Mouvement FC fait appel du jugement rendu par le Tribunal administratif  

Le tribunal administratif de Besançon a jugé Jean-Philippe Allenbach « inéligible » pendant ces 18 prochains mois a-t-on appris dimanche 14 mars 2021. Le président du Mouvement Franche-Comté ne pourra donc pas se présenter ni aux élections régionales ni présidentielles. Il fait appel de cette décision.

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L’heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : “Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition”

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l’élection municipale. Dans un style bien à elle, s’éloignant volontairement des clichés traditionnels des « hommes politiques », elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d’une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L’abstention frôle les 61 %
 

Politique

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Pancartes brandis par les élus RN en conseil régional : les réactions s’enchaînent…

+ Plainte du MRAP • Suite aux pancartes "Violeurs étrangers dehors" brandis par les élus du Rassemblent nationale en soutien au collectif Némésis durant le conseil régional du 11 avril 2024, les réactions s’enchainent… Pour rappel, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région, a indiqué son intention de porter plainte.

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Bourgogne-Franche-Comté : Marie-Guite Dufay veut porter plainte contre des élus RN après des pancartes anti-immigrés en plein conseil

Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi 11 avril 2024 son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.9
légère pluie
le 20/04 à 18h00
Vent
0.87 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
76 %