Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Publié le 09/07/2019 - 09:57
Mis à jour le 09/07/2019 - 09:57

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Nicolas Bodin
© N Bodin
PUBLICITÉ

À 48 ans, le 2e adjoint socialiste au maire de Besançon se lance dans la course aux municipales dans un paysage politique fractionné à gauche depuis le ralliement du maire Jean-Louis Fousseret au mouvement « En marche » d’Emmanuel Macron.

Le temps de la majorité plurielle de gauche semble pour l’heure enterré : Anne Vignot est pressentie pour mener « L’Equipe », une liste EELV, PCF avec le mouvement « à gauche citoyens » et quelques socialistes. De son côté, La France Insoumise devrait faire cavalier seul.

Nicolas Bodin, déclaré officiellement depuis fin janvier et investi par le PS au mois de mars, le sait. Il n’aura pas la tâche facile dans le contexte d’atomisation de la droite et de la gauche classique. Fidèle à ses idées et au parti socialiste, il a souhaité s’adresser aux Bisontines et aux Bisontins pour leur faire part de ses grandes priorités et la façon dont il conçoit l’exercice des responsabilités politiques.

« Nouvelle méthode » et appel à participation

Nicolas Bodin souhaite impulser une nouvelle méthode de gouvernance plus « inclusive« . Le mot est lâché. Objectif pour l’élu  : mener une politique locale « plus ouverte et plus participative : une méthode qui repose sur les citoyennes et citoyens, grâce à des outils innovants comme les budgets participatifs ou les assemblées citoyennes« .

Souhaitant associer les habitants à la préparation de son projet avec une ouverture large aux personnes issues de la société civile, le socialiste lancera prochainement un appel « pour que puissent (le) rejoindre celles et ceux qui veulent contribuer à l’élaboration de notre projet et à sa mise en œuvre effective ».

Les trois priorités de Nicolas Bodin

Transition écologique

« Besançon doit renforcer son rôle de pionnière en matière de biodiversité, de traitement des déchets, de maîtrise énergétique ; également en matière de qualité de l’air et de l’eau dont nous avons rendu les premiers mètres cubes gratuits. La lutte contre l’étalement urbain et le renforcement des transports publics (tramway et nouveau réseau de transports) sont également des enjeux essentiels… Intégrons l’urgence climatique au travers de toutes nos politiques, au profit de toutes les générations ! »

Qualité de vie pour toutes et tous

« Faisons de Besançon la capitale de la qualité de vie – qualité de ville au quotidien : renforçons nos solidarités en particulier envers les plus fragiles tout au long de la vie, luttons contre toutes les formes de discriminations et veillons à l’égalité entre les femmes et les hommes, préservons notre environnement, favorisons l’emploi local et la qualité des formations, garantissons la sécurité pour tous, assurons la qualité de l’habitat, préservons la santé, anticipons et accompagnons les usages liés au numérique, proposons une offre sportive et culturelle pour tous, encourageons la vie associative et la citoyenneté… »

Attractivité de Besançon

« Favorisons notre développement en nous appuyant sur notre tissu économique, notre Université et nos équipes de recherche reconnues. Accompagnons l’émergence et la création d’activités économiques innovantes aux côtés des entrepreneurs, commerçants. Notre patrimoine historique et environnemental est un levier pour le tourisme, une source d’activités non délocalisables. Du Festival international de musique à Grandes heures nature, le dynamisme de notre ville peut être amplifié : Samedis piétons, Livres dans la Boucle, Journées Granvelle, festivals comme Détonation, etc. « 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Anne Vignot pressentie tête de liste de l’ « Équipe » EELV – PCF – À Gauche Citoyen

Plus de cohérence ? Plus d'humain dans la politique ? Plus d'écologie ? Plus d'union ? Tels étaient les maîtres mots mis en avant lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi 3 juillet 2019 salle Bidault au Kursaal de Besançon en présence de membres de "l'Équipe", composée de plusieurs formations politiques à savoir d'élus d'EELV avec en tête Anne Vignot, du PCF, ou encore "À Gauche Citoyen"et quelques dissidents du PS …

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.69
partiellement nuageux
le 17/07 à 3h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1015.95 hPa
Humidité
93 %

Sondage