Octobre Rose 2021 : le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10 s'il est détecté tôt

Publié le 29/09/2021 - 14:01
Mis à jour le 30/09/2021 - 07:58

L’opération nationale de lutte contre le cancer du sein Octobre Rose commence ce vendredi 1er octobre 2021 en Franche-Comté pour une durée d’un mois. Objectifs : sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein. En France, une femme sur 8 peut être concernée par ce type de cancer dans sa vie.

Avec près de 49.000 nouveaux cas chaque année, le cancer du sein est, en France, le cancer le plus fréquent chez la femme. Il est aussi la première cause de décès par cancer chez la femme avec 11.900 décès par an.

"Les facteurs favorisants l’apparition d’un cancer du sein sont multiples et complexes donc difficiles à identifier", admet l'Association pour le dépistage des cancers en Franche-Comté (ADEC), "mais on observe que la fréquence du cancer du sein augmente avec l’âge et plus généralement au-delà de 50 ans."

De même que le risque de développer un cancer du sein peut augmenter en cas d’antécédents personnels ou familiaux (mère, sœur ou tante) de cancer du sein ou de certaines pathologies touchant le sein. "Dans ce cas, votre médecin traitant ou votre gynécologue vous conseilleront d’autres modalités de surveillance adaptées", précise l'ADECA FC.

Quel dépistage pour quelle femme ?

Le risque de développer un cancer du sein augmente donc avec l'âge. C'est après 50 ans qu'une femme présente le plus de risque de développer un cancer du sein (80% des cancers du sein surviennent après cet âge). En l'absence d'autres facteurs de risque, on parle d'un niveau de risque "moyen".

Certaines femmes ayant des antécédents médicaux personnels ou familiaux, ou certaines prédispositions génétiques, présentent un risque aggravé, dit "élevé" ou "très élevé", d'être atteintes de ce cancer.

"Chaque situation est unique, c'est pourquoi votre médecin, généraliste ou gynécologue, détermine les modalités de dépistage ou de suivi les mieux adaptées à votre cas", souligne l'Association de dépistage des cancers.

Le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10

Lorsque le cancer du sein est détecté tôt (tumeur inférieure à 1 cm et ganglions non touchés), son traitement est "plus efficace, moins lourd et la guérison est obtenue dans 90 % des cas", affirme l'ADECA.

Le dépistage est donc un acte important pour lutter contre le cancer du sein, car il permet la détection médicale anticipée des lésions précancéreuses ou cancéreuses au stade le plus précoce possible, avant l’arrivée des premiers symptômes et avant que la tumeur ne soit palpable.

"Véritable enjeu de santé publique, le programme de dépistage organisé du cancer du sein a été généralisé afin de proposer une mammographie tous les deux ans à toutes les femmes de 50 à 74 ans (dites à risque "moyen")", précise l'association. Et d'ajouter : "Pour observer une diminution significative de la mortalité par cancer du sein, il faut que 70 % des femmes invitées participent en se faisant dépister tous les 2 ans".

Evènement à Besançon : les Boucles roses le 3 octobre

Un trail/rando est organisé par le comité du Doubs de la Ligue contre le cancer ce dimanche 3 octobre au Fort de Bregille : les Boucles Roses.

Trois parcours sont proposés : 5 km, 10 km, 25 km.

Un village Santé sera installé dans l'enceinte du Fort exceptionnellement ouverte pour l'occasion.

Des associations et partenaires répondront à vos questions sur le dépistage du cancer du sein et vous proposerons des animations sur le thème de la prévention (CPAM du Doubs, CRCDC-BFC, Dragon Ladies, etc.)

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

La Sophrologie comme rempart à l’ambiance anxiogène actuelle

Cette semaine, Maud Huot-Marchand, sophrologue bisontine et nouvelle contributrice pour maCommune.info, fait un tour d'horizon des bienfaits de la sophrologie en cette période qui peut être difficile pour certain(e)s dans un climat de guerre, d'inflation, avec le Covid, mais aussi les fêtes de fin d'année. Elle livre ses conseils pour bien respirer... et surtout y penser !

À Besançon, les Boucles Roses font don de 10.846€ à la Ligue contre le cancer

Le dimanche 2 octobre dernier, une marée rose de plus de 2.500 personne a envahi le Fort de Bregille de Besançon pour la bonne cause. À l'occasion du mois d'Octobre Rose, l'événement Trail et Rando des Boucles Roses s'est tenu avec au programme quatre parcours de 2, 6, 10 et 15 km, ce qui a permis de toucher un public de 0 à 99 ans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.06
nuageux
le 02/12 à 9h00
Vent
0.92 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
86 %