Rassemblement anti-FN : plus de 500 personnes mobilisées place de la Révolution à Besançon

Publié le 03/05/2017 - 19:00
Mis à jour le 09/05/2017 - 08:32

Ce mercredi 3 mai 2017 entre 17h et 18h, la place de la révolution de Besançon s’est emplie de partis, d’associations, de syndicats et militants de tous les âges. Ce rassemblement, de plus de 500 personnes, avait pour objectif d’appeler les votants bisontins à se mobiliser contre le Front National lors du second tour de l’élection présidentielle qui se déroulera dimanche 7 mai 2017.

Des partis et mouvements politiques tels que EELV, PC, PS, MJS, Jeunes Ecolos, Ensemble !, MRC ainsi que des syndicats FSU, CGT, SNuipp-FSU et des associations : Osez le féminisme 25, Association France Palestine Solidarité de Besançon, le MRAP et la ligue des droits de l'homme (LDH) ont rappelé “l’importance de la mobilisation contre Marine Le Pen et le Front National” ce mercredi au centre-ville de Besançon. 

Parmis les parapluies, la cacophonie des débats, un micro libre, ouvert à tous a sollicité de vives réactions...

Un micro ouvert à tous

Le responsable local de l’association “SOS racisme” a pris la parole : “Nous souhaitons une seule chose : c’est que lundi prochain, le 8 mai, nous fêtions une nouvelle fois la victoire. La victoire contre les fascistes et contre les nazis. Une victoire pour la fraternité, pour la diversité, pour la liberté !”

Vient ensuite le tour de la porte parole de l’association “Osez le féminisme 25” : “Je voudrais rappeler que le FN [...] est tout sauf un parti féministe. Il a voté contre certaines lois bénéfiques aux femmes (l’abolition de la prostitution, la démocratisation de l’avortement).  La porte-parole précise que des subventions pour le secours populaire "ont été coupées dans les communes". 

Thibaut Bize, du Parti Communiste français affirme que “face à un deuxième tour, qui oppose un candidat libéral à un autre candidat fasciste et ultra-libéral, nous appelons sans hésitation à faire barrage au Front National et à ses idées".

Pour Europe Ecologie Les Verts : “On est en train de dévoyer l’ensemble de nos valeurs républicaines. Il est fondamental de montrer que ce projet n’est pas le nôtre et de voter contre Marine Le Pen. "

Un touriste anglais de passage à Besançon a tenu à s'exprimer au micro “Il ne faut pas oublier que le dernier pays qui a cédé à la tentation a vu monter à son pouvoir le régime nazi. Le bilan, c’est 38 millions de morts, ne l’oublions pas.”

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

présidentielle 2017

Présidentielle : B. Romagnan salue la victoire de Macron même si elle “ne partage pas ses propositions”

La députée PS,  qui se représente aux prochaines élections législatives dans la première circonscription du Doubs,  salue la victoire d’Emmanuel Macron sur le Front National. Mais pour Barbara Romagnan, la progression du FN, le taux d’abstentions, le nombre de votes blancs et nuls, sont autant d’indicateurs d’une perte de confiance. « C’est en effet, une partie des laissés-pour-compte qui s’est exprimée par ce vote » précise-t-elle dans un communiqué. 

Présidentielle 2017 : la réaction de Jean-Louis Fousseret

A Besançon Emmanuel Macron arrive avec 77,81% des suffrages soit 33.348 voix. Une satisfaction pour Jean-Louis Fousseret. Le maire de Besançon est parti à Paris en fin de journée ce dimanche 7 mai 2017 pour fêter la victoire du « premier président de la Ve République issu d’un mouvement citoyen…« . Au lendemain de l’élection, Jean-Louis Fousseret revient sur une page de l’histoire qui se tourne.  

Présidentielle 2017 : la réaction de Sophie Montel (FN)

La députée européenne et conseillère régionale Sophie Montel se dit satisfaite de voir les scores du FN continuer à augmenter « élection après élection » notamment en Bourgogne Franche-Comté. « Le front républicain est mort (…) les gens vont nous rejoindre » a-t-elle déclaré.

Politique

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.93
ciel dégagé
le 19/07 à 06h00
Vent
0.77 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
92 %