Relaxe de son compagnon : la judokate bisontine Margaux Pinot répond au tribunal de Bobigny

Publié le 02/12/2021 - 10:35
Mis à jour le 02/12/2021 - 10:37

La championne olympique de Judo en catégorie moins de 70 kilos à Tokyo, originaire de Besançon, Margaux Pinot, s’est vue débouter de sa requête par le tribunal de Bobigny au motif de « manque de preuves de culpabilité » mardi 30 novembre après avoir accusé son compagnon de coups et blessures.

 © Margaux Pinot/Twitter
© Margaux Pinot/Twitter

Margaux Pinot avait accusé son conjoint et ex-entraineur Alain Schmitt de l'avoir agressée violemment. Il a été jugé en comparution immédiate mardi 30 novembre à Bobigny puis relaxé. Le parquet a indiqué qu'il allait faire appel de cette décision.

En attendant, en réponse au tribunal, la judokate a publié sur Twitter une photo de son visage tuméfié accompagnée de plusieurs messages très poignants :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Le Tribunal administratif de Besançon a fait sa rentrée

Le président du Tribunal administratif de Besançon Thierry Trottin a présenté l’audience solennelle de rentrée de la juridiction ce vendredi 16 septembre en fin de matinée. Devant des élus, des magistrats du tribunal et du barreau de Besançon, le président a fait un bilan de ces deux dernières années et présenté les nouveautés.

Importation de véhicules et fraude fiscale : préfecture, douanes et tribunal vont coopérer

Afin de pouvoir lutter plus efficacement contre la fraude fiscale liée à l'importation de véhicules hors Union Européene, le préfet du Doubs, le directeur régional des douanes et des droits indirects de Besançon et le procureur de la République de Besançon ont signé un nouveau protocole de coopération ce lundi 12 septembre.

Chute mortelle à Besançon :  la version des policiers et du gérant de la discothèque corroborée par l’enquête

L'enquête sur les circonstances de la chute mortelle d'un jeune homme fin juillet à Besançon, après une altercation devant une discothèque, corrobore les dires des policiers et du gérant de l'établissement lancés à sa poursuite et qui nient toute responsabilité dans  son décès, a indiqué le parquet de Besançon.

Tribunal administratif de Besançon : la médiation devient obligatoire dans certains contentieux

Depuis 2017, le recours au juge administratif n’est pas la seule forme de résolution des conflits ni nécessairement la plus adaptée. La médiation préalable, moins onéreuse, plus rapide et plus discrète, a fait ses preuves en permettant de régler de nombreux conflits ces cinq dernières années. Elle devient obligatoire dans certains contentieux. Thierry Trottin, président du tribunal administratif de Besançon, nous en parle.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.32
légère pluie
le 24/09 à 18h00
Vent
0.63 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
83 %

Sondage