Réseau Ginko : plus de 20.000 usagers réguliers dédommagés

Publié le 24/04/2020 - 10:31
Mis à jour le 24/04/2020 - 10:18

Depuis le 16 mars 2020, Grand Besançon Métropole a adapté le niveau d’offre du réseau Ginko aux mesures de confinement et aux besoins, notamment des salariés devant se rendre à leur travail. 20 000 abonnés dotés d’un PASS annuel  peuvent se faire rembourser le mois d’avril jusqu’au 10 mai prochain.

 © Damien Poirier
© Damien Poirier

Actuellement, tram, bus, cars interurbains et services de transport à la demande, dont le service PMR « GINKO Access », continuent à desservir l’ensemble du territoire avec une offre maintenue à environ 40 % de son niveau habituel. "Toute nouvelle adaptation nécessaire pourra être mise en œuvre en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des directives nationales. Par ailleurs, différentes dispositions de prévention sanitaire ont été mises en œuvre pour la sécurité des salariés des opérateurs de transport", indique Grand Besançon Métropole.

Un dédommagement pour les abonnés

  • Pour les 2 200 détenteurs d’un PASS abonnement « CMU-C », « Demandeur d’emploi » et « Mission locale, le droit à voyager sur le réseau Ginko est prolongé jusqu’au 31 mai.
  • Remboursement de 50 % du coût des abonnements valables en mars, en complétant jusqu’au 10 mai le formulaire dédié disponible sur le site www.ginko.voyage, pour les détenteurs « PASS 4/17», « PASS 18/25 », « PASS Sésame », « PASS 64 ans et + », « PASS PMR », « PASS demandeur d’emploi » et « PASS CMU-C ».
  • En avril, gratuité pour les 20.000 abonnés dotés d’un PASS annuel (courant sur le mois d’avril) ou bénéficiant d’un prélèvement bancaire mensuel régulier aux formules « PASS 4/17 », « PASS 18/25 », « PASS Sésame», « PASS 64 ans et + » et « PASS PMR». Soit le prélèvement bancaire a été simplement suspendu, soit les abonnés qui ont réglé leur abonnement par d’autres moyens de paiement remplissent d’ici le 10 mai le formulaire de remboursement sur le site www.ginko.voyage.

Rappel des mesures sanitaires dans les transports publics :

A bord des bus et des trams, chaque voyageur doit respecter :  les gestes «barrières» pour se protéger et protéger les autres  une distance d’un mètre entre tous les passagers

Par ailleurs, et pour rappel, en application de l’article 1er du décret du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, chaque client doit impérativement être muni d’une «attestation de déplacement dérogatoire», pour tous ses déplacements, y compris les déplacements sur le réseau Ginko.

Des contrôles sont régulièrement réalisés à bord des bus et trams par les forces de Police Nationale et Municipale afin de vérifier le respect de cette obligation, et verbaliser à défaut.

Rermerciements

Grand Besançon Métropole s’associe à son délégataire Keolis Besançon Mobilités et aux transporteurs Keolis Monts Jura, SPL Mobilités Bourgogne Franche-Comté, GTV, Siron et Transarc pour féliciter et remercier tous les conducteurs, régulateurs, agents de maintenance, de nettoyage... et tous les personnels qui poursuivent leur mission de service public.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Transports

Ligne des horologers : un hélicoptère pour sécuriser les falaises

Des travaux liés à la sécurisation des falaises situées le long de la voix ferrée sont programmés jeudi 20 juin à Besançon en contrebas de la Citadelle, côté Rivotte. Le site étant difficile d’accès par voie terrestre, un hélicoptère sera affrété afin de transporter le matériel nécessaire au chantier prévient Grand Besançon Métropole.

Bornes Battant : un compromis compliqué entre la Ville et les commerçants

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Recharger son véhicule électrique en moins de 30 minutes, c’est possible dans la station de super-chargeurs Electra à côté de Peugeot Besançon

QUOI DE NEUF ? • Le Groupe Chopard a inauguré le 6 Juin 2024 la station de bornes de super-chargeurs Electra en contre-bas de la concession Peugeot de Besançon. La proximité du boulevard favorise la facilité de recharge.

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Circulation place Leclerc : c’est quoi cette pagaille ?

Cela fait quelques jours maintenant que la circulation au niveau de la place Leclerc à Besançon est devenue un enfer pour la plupart des conducteurs contraints d’emprunter cet axe aux heures de pointe. Alors quelles peuvent bien être les raisons d’une saturation aussi soudaine ? On a posé la question à Marie Zehaf, conseillère municipale de la Ville de Besançon déléguée à la voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.78
pluie modérée
le 22/06 à 9h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
91 %