Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Publié le 08/08/2020 - 08:20
Mis à jour le 08/08/2020 - 09:01

Le ministère des Sports a lancé un appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   

La période post confinement a permis de constater des comportements à risques notamment lors des pics de chaleur tandis que les piscines municipales on rouvert progressivement. C’est pourquoi il est nécessaire de redoubler de vigilance.

Les consignes de sécurité à respecter avant de se baigner :

  • surveiller les enfants en permanence et baignez-vous toujours avec vos enfants
  • choisir un lieu de baignade surveillé,
  • tenir compte de sa forme physique avant d'aller se baigner,
  • prendre garde à l'hydrocution
  • Apprendre à nager à tout âge.

Durant l'été 2018, les noyades accidentelles, suivies ou non de décès, ont augmenté de 30% par rapport à 2015 (1.649 contre 1.266) Santé publique France

Boire, mouiller son corps, rester au frais... Des gestes de prévention élémentaires s'imposent notamment, particulièrement pour les plus fragiles.

Hydrocution et noyade

En période de fortes chaleur, un des risques est l'hydrocution qui résulte d'un choc thermique entre la chaleur corporelle après notamment une exposition prolongée au soleil et est la conséquence l'immersion brutale dans une eau plus froide.

Alors que les vaisseaux sanguins se dilatent avec la chaleur, l'entrée brutale dans l'eau provoque un rétrécissement des artères et le coeur se met à battre moins vite provoquant une baisse soudaine d'oxygène. Conséquences : étourdissement, difficulté à respirer voir perte de connaissance précédée de frissons crampes et démangeaisons. Un état pouvant dès lors entraîner une noyade.

Si la différence est trop importante, les vaisseaux sanguins diminuent lors de l'immersion, ce qui peut entraîner une perte de connaissance (qui peut être précédée de frissons, crampes, troubles visuels, démangeaisons), un arrêt respiratoire et dans les cas les plus graves, un arrêt cardiaque. Le principal danger est alors de couler et de se noyer. La consommation de boissons alcoolisées augmente par ailleurs le risque de perte de connaissance.

  • Ne vous exposez pas trop longtemps avant de vous baigner. Rentrez dans l'eau doucement progressivement. Mouillez vos bras, votre nuque, votre ventre, votre visage. Ne vous immergez pas totalement et brusquement.

Pour toutes les activités nautiques type canoë, kayak, rafting, il est primordial de s’équiper d’un casque, d’un gilet de sauvetage et d’être encadré par un professionnel tout au long de leur pratique. Autrement, les règles de sécurité qui s'imposent restent les mêmes que celles appliquées à la plage.

En cas de problème dans l'eau

  • Ne luttez pas contre le courant et les vagues pour ne pas vous épuiser.
  • Calmez-vous,
  • Allongez-vous en planche sur le dos pour vous reposer et trouver une position la plus facile à tenir pour que vos voies respiratoires soient dégagées.
  • Appelez à l'aide et signalez-vous avec vos bras

Éviter la noyade : les conseils

Les victimes en mer sont principalement des adultes de plus de 45 ans ayant un problème de santé. En piscine, ce sont les moins de 6 ans qui sont les plus concernés après avoir échappé à la surveillance d'un adulte.

  • Evitez de vous exposer trop longuement aux heures les plus chaudes de la journée, entre 11h et 16h.

Avant de vous baigner

Assurez-vous de votre niveau de pratique et de celui de vos enfants ;

  • Choisissez les zones de baignade surveillées et restez toujours attentifs à vos enfants ;
  • Informez-vous sur les conditions de baignade (nature des vagues, courants, marées, dangers naturels, etc.), respectez toujours les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade et par les sauveteurs et consultez régulièrement les bulletins météo.
  • Il existe 3 couleurs de drapeaux de baignade :
    • Vert : Baignade surveillée et absence de danger particulier ;
    • Jaune orangé : Baignade dangereuse, mais surveillée ;
    • Rouge : Interdiction de se baigner.

Pendant la baignade

Si vous vous baignez seul :

  • Au moindre trouble physique, ne vous baignez pas ;
  • Prévenez vos proches lorsque vous allez vous baigner ;
  • Soyez vigilant tout le temps de la baignade ;
  • Tenez compte de votre forme physique et souvenez-vous qu'il est plus difficile de nager en milieu naturel (mer, lac, rivière) qu'en piscine ;
  • Évitez tout comportement à risque, ne consommez pas d'alcool, ne vous exposez pas excessivement au soleil avant la baignade et rentrez progressivement dans l'eau.

Avec vos enfants :

  • Restez toujours avec eux quand ils jouent au bord de l'eau et baignez-vous en même temps qu'eux ;
  • Désignez un seul adulte responsable de leur surveillance ;
  • S'ils ne savent pas nager, équipez-les de brassards (portant le marquage CE et la norme NF 13138-1) adaptés à leur taille, leur poids et leur âge ;
  • Méfiez-vous des bouées, matelas, bateaux pneumatiques, bouées sièges... qui ne protègent pas de la noyade ;
  • Surveillez vos enfants en permanence.

En cas de danger imprévu, ne luttez pas contre le courant et les vagues pour ne pas vous épuiser, et si vous êtes fatigué, allongez-vous sur le dos pour vous reposer (vos voies respiratoires sont alors dégagées, vous pouvez respirer normalement et appeler à l'aide).

En piscine

Équipez votre piscine d'un dispositif de sécurité : barrière, abri ou couverture, ils empêchent physiquement l'accès au bassin et sont particulièrement adaptés aux jeunes enfants, à condition de les refermer ou de les réinstaller après la baignade. L'alarme sonore peut informer de l'approche ou de la chute d'un enfant dans l'eau, mais n'empêche pas la noyade ;

Posez à côté de la piscine une perche, une bouée et un téléphone pour alerter les secours le plus rapidement possible ;

Après la baignade, pensez à sortir de l'eau les jouets, bouées et objets gonflables, et à remettre en place le dispositif de sécurité. Si vous avez une piscine « en kit », retirez l'échelle après la baignade pour en condamner l'accès.

Les dispositifs ne remplacent pas la surveillance active et permanente des enfants par un adulte.

Noyade : Conseil des pompiers et la brochure "Se baigner sans danger"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Grandes Heures Nature : « Nous sommes devenus une référence dans le sport outdoor et ce n’est que le début… »

Après une annulation suite à la crise sanitaire, le festival Grandes Heures Nature fait son grand retour à partir de ce 12 juin 2021 ! Zoom sur ce qui fait la réussite de cet événement Outdoor avec François Bousso, conseiller communautaire délégué à l'écotourisme, aux congrès et au festival.

Vous avez été piqué par une tique ? Envoyez-la par la poste au programme « Citique » afin de l’examiner…

La Ville de Besançon lance une nouvelle campagne de sensibilisation et de prévention des piqures de tiques ce mois de juin 2021. Même si elles ne véhiculent pas toutes la maladie de Lyme, 43 % d'entre elles présentent un agent pathogène en Bourgogne Franche-Comté... C'est pourquoi  il est nécessaire de les envoyer au programme de recherche "CITIQUE" afin de pousser l'analyse...

Implantation d’éoliennes suisses au pied du Mont D’Or : opposition ferme des élus du Doubs…

C'est une étape de plus qui a mis hors d'eux plusieurs élus du Doubs ce 8 juin 2021. Dans le cadre de l'implantation d'éoliennes de 210 mètres de haut dans le canton de Vaud à deux pas de Jougne, plusieurs juges suisses se sont déplacés ce mardi le long du côté helvétique afin de vérifier la faisabilité du projet. Ils ne se sont pas rendus du côté français et n'ont donc pas rencontré les élus du Doubs...

Appel à projets pour l’environnement de SNCF : inscriptions jusqu’au 25 juin

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.36
peu nuageux
le 19/06 à 0h00
Vent
0.86 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %

Sondage