RN 57 : Jacques Grosperrin demande à Anne Vignot d'avoir "le courage de ne pas abandonner le projet"

Publié le 22/02/2021 - 16:20
Mis à jour le 24/02/2021 - 11:07

Micropolis - Beure • Alors que EELV et Génération.s s’opposent au doublement des voies sur le trait d’union entre le boulevard et Beure, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin (LR) s’empare  à son tour du débat et exhorte la maire EEELV de Besançon à ne pas remette en cause le projet routier.

Report du trafic des poids lourds sur l'A36 , développement du transport publics et du covoiturage ou incitation à la désynchronisation des temps de travail. EELV Grand Besançon s'oppose clairement "au nom de la responsabilité climatique et financière" au projet de mise en 2 x 2 voies de cette section entre Micropolis et Beure.

Les alternatives proposées par EELV  ne paraissent pas "sérieuses" aux yeux du sénateur du Doubs Jacques Grosperrin surtout lorsqu'"elles entendent imposer un mode d’organisation aux chefs d’entreprises"

"EELV s’approprie une vision de décroissance dont les Bisontins, ambitieux pour leur avenir après la crise, ne veulent pas". Jacques Grosperrin

"Ce parti politique, une fois de plus, et de façon moralisatrice, néglige le principal : le rôle et la place de Besançon. Dans le Doubs, en Franche-Comté, dans la relation avec la Suisse voisine, sur tous les axes qui font notre attractivité potentielle" fustige-t-il dans un communiqué.

Si EELV Grand Besançon réclame l'abandon du projet, Jacques Grosperrin demande au contraire à Anne Vignot de prendre de la hauteur d'avoir "le courage de ne pas abandonner le projet' qu'il juge "essentiel" pour le Grand Besançon. "N’agissez pas en militante soumise à une idéologie, mais en responsabilité. Ne décidez pas autoritairement un bond en arrière qui déstabiliserait la cohésion du territoire et enfermerait Besançon sur elle-même en frappant de stupeur, nationalement comme localement, l’ensemble de nos partenaires..." conclut-il

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

2 x 2 voies RN 57 Micropolis Beure

RN 57 Beure Micropolis : comment contribuer à l’enquête publique ?

Du 28 février au 31 mars 2022, une enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique (DUP) des travaux et la mise en compatibilité du plan local d’urbanisme de Besançon laisse la parole aux habitants. Si tout se déroule comme prévu, le chantier du trait d’union entre les boulevards et le rond-point de beure pourrait démarrer fin 2024.

Trait d’union Micropolis – Beure : et maintenant, place au financement

Jean-François Colombet, a présidé mercredi  10 novembre 2021 le comité de pilotage lié au dossier de l’achèvement de la RN 57 et de la mise en 2 x 2 voies entre les boulevards de Besançon et le rond-point de Beure. Le préfet du Doubs  réunira l’ensemble des financeurs potentiels du projet d’ici trois semaines.

Poids lourds en transit sur la RN 57 : la préfecture demande le retrait de l’arrêté municipal de Besançon

La préfecture du Doubs a demandé ce mardi 29 juin 2021 le retrait de l’arrêté pris la semaine dernière par la maire écologiste de Besançon, Anne Vignot, afin d’interdire la circulation des poids lourds de plus de 3,5 tonnes sur les principaux axes de la ville.

F. Charvier et É. Alauzet soutiennent le doublement de la RN 57

"Indispensable !" • Les deux députés LREM du Doubs signent une tribune ce jeudi 24 juin 2021 en faveur du doublement des 3,7 km de la RN 57 entre les boulevards de Besançon jusqu’à Beure alors que le projet d’aménagement sera soumis au vote le 28 juin lors du prochain conseil communautaire de Grand Besançon Métropole.

Anne Vignot interdit le transit poids lourd sur la RN 57 à Besançon  

La maire EELV de Besançon, Anne Vignot, a pris mardi un arrêté interdisant à partir du 1er septembre 2021 la circulation des véhicules de plus de 3,5 tonnes sur la RN57 et les boulevards qui traversent la ville, en mettant en avant les « risques » et les « nuisances » engendrés par le transit des camions.

Politique

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.07
couvert
le 26/06 à 9h00
Vent
2.61 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %

Sondage