33, 34, 35°C : les trucs pour se protéger de la chaleur !

Publié le 17/06/2021 - 15:01
Mis à jour le 17/06/2021 - 14:39

Il fait assez chaud depuis quelques jours en Franche-Comté avec des températures qui ont dépassé les 35°C… Alors attention à ne pas attraper un coup de chaud et à protéger vos proches, surtout les plus fragiles comme les enfants et les personnes âgées… Pas besoin de passer la journée la tête dans votre réfrigérateur, voici six astuces pour vous protéger (+ une astuce bonus !).

Buvez, buvez, buvez ! (De l'eau..)

Il faut boire de l'eau même sans avoir soif car la déshydratation peut frapper à tout moment ! Mais il ne faut pas non plus en boire des litres ! En cas de trop grande consommation d'eau, cela peut donner des vomissements (même pour les personnes âgées. )Et si vous n'êtes pas amateur d'eau plate, pressez un citron dans votre bouteille, c'est peu calorique et ça désaltère !

Attention à ne pas boire d'alcool en excès lorsque vous êtes exposez à la chaleur. Il déshydrate notamment en faisant uriner davantage. En plus, l'alcool étant très calorique, vous risquez de ne plus rentrer dans votre maillot de bain avant la fin de l'été !

Utilisez un brumisateur !

Depuis quelques années, c'est le truc en vogue que l'on retrouve dans beaucoup de sacs à main et de plage. Pratique, ces bouteilles vaporisent de l'eau minérale fraîche.

Attention : les brumisateurs rechargeables peuvent être favorables à la prolifération de germes pathogène (legionella pneumophilia et pseudomonas aeruginosa). Pour éviter d'utiliser les aérosols contaminés, le site internet e-santé conseille :

  • Lorsque le brumisateur rechargeable est presque vide, la remise à niveau de liquide est à proscrire. Le liquide restant doit être vidé avant de procéder à un nouveau remplissage ;
  • Utiliser de l'eau de source ou minérale naturelle et non de l'eau du robinet ;
  • Le brumisateur doit être lavé tous les jours au lave-vaisselle ou en l'immergeant dans une solution de détergent désinfectant agréé "contact alimentaire " pendant le temps préconisé par le fabriquant, avant de le rincer abondamment, de l'égoutter et d'en sécher la partie extérieure.

Prendre des douches tièdes !

En cas de forte chaleur, inutile de prendre une douche glacée, vous allez en ressortir tout transpirant. Pourquoi pas ne pas commencer votre douche avec de l'eau un peu fraîche pour se faire du bien, et la terminer progressivement avec une eau tiède. Vous serez quitte d'en reprendre une dans ½ heure !

Privilégiez des vêtements amples, clairs, en coton ou en lin !

Il faut éviter de porter des vêtements en polyester, les fibres synthétiques agissent comme une étuve et n’absorbent pas la transpiration, d'où l'apparition, en sus, de mauvaises odeurs... Privilégiez des vêtements en coton ou en lin de couleur claire qui captent bien l'humidité.

Rafraîchissez l'atmosphère !

Vous pouvez pendre des draps mouillés dans les pièces, et les poser sur les membres, le buste et la tête. Un ventilateur sera, dans ce cas, le bienvenu (à condition que le thermomètre ne monte pas au-dessus de 38°C, le ventilateur assèche alors la transpiration et peut faire monter la température). En distribuant de l'air sur les linges humidifiés, il refroidira rapidement l'atmosphère.

Ouvrez vos fenêtres la nuit !

Si vous fermez les volets et les fenêtres la journée pour préserver votre intérieur au frais, ouvrez les pendant la nuit. La fraîcheur de l'extérieur sera redistribuer pendant quelques heures.

BONUS : Effet placebo garanti !

Enfin, si vous êtes sensibles aux effets placebo, pourquoi pas regarder un film catastrophe où le monde devient une gigantesque boule de glace comme Le jour d'après (Roland Emmerich, 2004) par exemple… Mais évitez de regarder Volcano !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

L’efficacité de certains antidépresseurs remise en cause par une étude

Une étude scientifique qui ne manque pas de faire parler. L'intérêt des antidépresseurs serait remis en cause, car la dépression n'est pas liée à un déséquilibre chimique. La thèse, récemment soutenue par une psychiatre britannique, est largement contestée, mais cette polémique a l'intérêt d'illustrer les difficultés rencontrées pour comprendre cette maladie.

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué fin juin dernier.

Protoxyde d’azote à Besançon : près de 1.500 cartouches retrouvées sur la voie publique en 7 mois 

Le protoxyde d’azote, mieux connu sous les noms de « gaz hilarant », « proto » ou « ballon », est de plus en plus consommé par les jeunes affirme la Ville de Besançon dans un communiqué ce jeudi. Entre janvier et juillet 2022, 1.460 cartouches ont été collectées par les services de nettoyage.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 32.08
ciel dégagé
le 13/08 à 15h00
Vent
3.49 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
22 %

Sondage