Soins dans l'Arc jurassien franco-suisse : une baisse du nombre de médecins du côté français

Publié le 28/02/2024 - 11:48
Mis à jour le 28/02/2024 - 11:48

Dans le cadre d’un cycle de travail sur la santé, l’Observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien (OSTAJ) a publié le 27 février 2024 une nouvelle étude consacrée à l’offre de soins sur le territoire. Les chiffres reflètent particulièrement des tendances démographiques et structurelles différentes de part et d'autre de la frontière.

Selon les données, fin 2022, près de 13.000 professionnels de santé exercent dans l’Arc jurassien, dont plus de la moitié sont des spécialistes. Bien que la présence de la médecine de proximité (médecins généralistes et pédiatres) corresponde aux tendances nationales, une disparité d'offre est observée, surtout dans les régions montagneuses et moins peuplées.

L'âge moyen des médecins de proximité est élevé, avec une proportion significative de professionnels âgés de 65 ans et plus. La part croissante de médecins formés à l’étranger contribue à atténuer la pénurie de médecins qui touche particulièrement les zones périphériques. Au cours des 10 dernières années, le nombre de médecins de proximité a augmenté de 1,6 % dans l’Arc jurassien suisse, mais a diminué de 1,2 % par an côté français. 

Répartition divergente des cabinets dentaires et des pharmacies entre les deux versants de l’Arc jurassien 

Au 1er janvier 2023, l’Arc jurassien franco-suisse compte 1.410 dentistes en exercice libéral.

Côté français, le département du Doubs se distingue avec une densité plus élevée de 5,1 dentistes pour 10.000 habitants, tandis que le Jura présente la densité la plus modérée, enregistrant 3,8 dentistes pour 10 000 habitants.

Côté suisse, les cantons les mieux pourvus sont ceux de Berne et de Vaud, tandis que le canton du Jura souffre d'une densité plus faible, totalisant seulement 2,7 cabinets pour 10.000 habitants. De même, le canton de Neuchâtel affiche une densité notable de 4,1 cabinets pour 10.000 habitants.

En ce qui concerne les officines pharmaceutiques, leur distribution dans l'Arc jurassien français est plus homogène, tandis que côté suisse, elle se concentre majoritairement dans les centres urbains. 

Infrastructures hospitalières et de soins 

L'Arc jurassien comprend 54 hôpitaux et cliniques côté français et 67 côté suisse. Cela représente un total de 14.000 lits hospitaliers sur 230 sites géographiques. On compte également 580 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, dont 100 EHPAD dans la partie française (la moitié dans le seul département du Jura), et 480 établissements médico-sociaux sur le versant suisse avec une capacité d’accueil de 25.200 places.

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Numérique en santé : l’Europe consolide son soutien à la plateforme régionale eTICSS

Au cœur de la stratégie e-santé en Bourgogne Franche-Comté, eTICSS est l’outil clé de la transformation numérique des parcours de santé dans la région. Dans un communiqué daté du 3 avril 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté annonce avoir mobilisé 10,5 millions d'euros de financements européens pour la seconde phase du projet numérique.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté se mobilise pour attirer et fidéliser les professionnels de santé

L’agence régionale de santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté anime depuis un an, avec ses partenaires, un plan de mobilisation en faveur des métiers du social, du médico-social, et de la santé. Les mesures concrètes, de l’orientation à l’emploi, sont d’ores et déjà nombreuses. On fait le point.

Salon Bio&Co à Besançon : des voies s’élèvent face à des pratiques ”douteuses voire dangereuses”

Dans un communiqué du 25 mars 2024, le collectif ”à gauche citoyen !” souhaite mettre en garde la population contre la tenue du salon Bio&Co en avril prochain à Besançon. Dominique Voynet, secrétaire régionale EELV Franche-Comté, dénonce également plusieurs pratiques. Pourquoi ?

Les étudiants en santé de l’Université de Franche-Comté soignent les nounours depuis 20 ans

L'Hôpital des Nounours accueille chaque année des enfants de moyenne et de grande section de maternelle, afin de leur faire découvrir le monde hospitalier et lutter contre l'effet blouse blanche et les craintes qui l’accompagnent. Cette année, cette action, fondée par l’ANEMF, est organisée par les étudiants en santé de l’université de Franche-Comté et fête ses 20 ans.

La Mutualité française Bourgogne-Franche-Comté rejoint le réseau ”Mon Espace Santé”

La Mutualité française Bourgogne-Franche-Comté rejoint le réseau régional "Mon Espace Santé" pour promouvoir le développement de solutions numériques en faveur d’un meilleur accès aux soins et d’une simplification de la prise en charge médicale pour tous, selon un communiqué de mardi 19 mars 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.21
légère pluie
le 15/04 à 9h00
Vent
4.58 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
95 %