Alerte Témoin

Stéphanie Sauthon, la nouvelle directrice des programmes de France Bleu Besançon

Publié le 28/12/2016 - 18:00
Mis à jour le 08/02/2019 - 09:36

Depuis novembre 2016, Stéphanie Sauthon est la nouvelle directrice des programmes pour France Bleu Besançon. Son passé, son parcours, ses amours pour la radio, son rêve d'enfant... C'est le portrait de la semaine !

capture_decran_2016-12-28_a_16.44.19.png
Stéphanie Sauthon ©Radio France - Christophe Abramowitz

PORTRAIT DE LA SEMAINE

Carte d'identité

  • Stéphanie Sauthon
  • Née le 22 novembre 1969
  • À Beaumont-sur-Oise (Val d'Oise)
  • Vit à Besançon
  • Célibataire 

Après avoir réalisé des études en Philosophie et en Arts plastiques, Stéphanie Sauthon décide de créer sa propre compagnie de théâtre "Regard en France" en 1993. "Nous jouions des pièces dans le noir absolu afin de réentendre les textes et les auteurs", nous confie-t-elle. Cette compagnie, devenue une école de théâtre ouverte aux personnes en situation de handicap et aux personnes valides, créatrice d'emplois et source de création, a été rachetée en 2016. "Lorsque j'ai créé cette compagnie, je l'ai fait fonctionner au début, mais par la suite je n'y étais pas en continu", explique-t-elle. Au bout d'un certain temps, Stéphanie s'est rendue compte que le théâtre n'était pas son "rêve d'enfant". "C'était de faire de la radio", nous dit-elle.

"C'est un chemin que je conseillerais à tout le monde" 

A 36 ans, elle part vivre son rêve d'enfant en commençant par un emploi dans une radio associative, Vivre FM, à Paris, dédiée au handicap. "Il y a comme une sorte d'ADN finalement sur le chemin", constate Stéphanie, entre sa compagnie de théâtre et sa première radio. Après 1 an et demi à Vivre FM, la trentenaire se dit : "si je me lève le matin pour une radio associative pour les matinales, ça veut dire que je peux aller sur Radio France". Elle a ensuite rencontré Radio France et la Route Bleue. Pendant 7 ans et demi, de 2006 à 2013, Stéphanie voyage de station en station pour finalement travailler dans 26 des 44 stations de France Bleu en tant qu'animatrice.

"C'est un chemin que je conseillerais à tout le monde", souligne-t-elle, "à mes yeux, c'est un chemin de service public. C'est-à-dire que j'étais là pour travailler pour Radio France et par ma mobilité, je rendais service et donc ça rentrait dans cette notion de service public auquel j'étais attachée". Stéphanie nous explique également qu'"il y avait cette gourmandise du territoire : découvrir les langues et les terres bretonnes, passer par le Poitou et le découvrir, passer par l'Alsace et la découvrir, puis aller dans le Nord à Lille et y faire un remplacement d'une semaine, etc. il y avait cette mobilité que j'adore".

Stéphanie éprouve également beaucoup de plaisir à rencontrer les habitants de chaque commune, de chaque région. "Quand on arrive quelque part, on se dit : qu'est-ce qui me rattache aux gens si ce n'est le plaisir de les découvrir, le plaisir de les respecter dans leurs spécificités, dans cette histoire qui apparaît dans leur façon de parler, des recettes pour aussi découvrir des produits gastronomiques… Il y a une gourmandise de la France, je crois". 

"On n'est plus acteur, on est plutôt metteur en scène" 

En 2013, un poste s'ouvre à France Bleu Strasbourg. Stéphanie y travaillait régulièrement depuis environ 7 mois en contrat à durée déterminée et décide d'acter sa volonté d'intégrer véritablement Radio France et est sélectionnée parmi de nombreux candidats. "J'ai été intégrée en tant qu'animatrice de jour en contrat à durée indéterminée et j'y ai passé un an et demi." 

En septembre 2015, Radio France lui propose de travailler en intérim sur le poste de responsable des programmes à Belfort. "J'y découvre une autre partie du métier et donc la partie encadrement : et pour le coup, on n'est plus acteur, on est plutôt metteur en scène", compare-t-elle, "et c'est super intéressant".

Stéphanie reste à Belfort jusqu'en octobre 2016 pour arriver à Besançon en tant que directrice des programmes de France Bleu Besançon en novembre dernier.

En quoi consiste le métier de directrice des programmes de France Bleu ? 

Stéphanie nous l'explique : "C'est d'orchestrer l'équipe d'animation : c'est-à-dire projeter une grille de programmes, des rendez-vous avec les auditeurs, travailler avec les animateurs pour être toujours à l'affût de ce dont les auditeurs ont besoin comme des services, des idées de sortie, etc. C'est aussi être acteur du territoire dans la mesure où la radio est celle des auditeurs. Lorsque nous nous déplaçons vers eux, lorsque nous organisons des extérieurs, c'est à dire des rencontres, c'est montrer ô combien nous sommes attachés à notre territoire, ô combien nous sommes là pour être leurs voix, et être à leur service.

Derrière cela, il y a toute l'organisation : évoquer la façon dont les animateurs vont traiter les informations pour que ça parle toujours à nos auditeurs et renouveler leur attachement. Et avoir vraiment cette envie d'être au plus près d'eux, vu d'ici, jouer à fond la carte de la proximité. J'aime les valeurs que l'on défend sur France Bleu : ce sont des valeurs humaines, de solidarité, de service et de simplicité, de gentillesse. Ce sont des mots qui pourraient paraître dénués de sens et pourtant ce sont des mots qui sont essentiels aujourd'hui".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

portrait de la semaine

Il est incollable sur la fête foraine de la Foire Comtoise de Besançon !

Il sait absolument tout sur la fête foraine de la Foire Comtoise à Micropolis Besançon  ! Grand passionné du milieu forain, mais aussi de maquettes en Légo, Maxime a créé en 2012 une page Facebook dédiée à la foire comtoise qui compte près de 3.500 fans. Aujourd'hui âgé de 22 ans, il sait avant tout le monde quelles attractions seront à la foire et connait sur le bout des doigts les spécificités des manèges. Présent tous les jours dans les allées de la fête foraine durant le montage, nous avons rencontré Maxime… 

Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 : « l’élection des Miss n’est pas qu’un concours de beauté, c’est être ambassadrice »

À quelques jours de l'élection de Miss France ce samedi 16 décembre à Châteauroux, nous vous dévoilons la personnalité de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 figurant parmi les favorites pour le titre de Miss France 2018. C'est le portrait du mois de décembre... 

Portrait chinois de Mathilde Klinguer, Miss Franche-Comté 2017 from maCommune.info on Vimeo.

Rencontre avec le champion de moto Vincent Philippe à quelques jours du Bol d’Or…

À quelques jours de la 81e édition du Bol d'Or 2017 ces 15, 16 et 17 septembre sur le célèbre circuit Paul Ricard, Vincent Philippe s'est arrêté à Besançon pour la projection en avant-première à la Rodia de "I want to be a champion". Ce film retraçant le parcours du champion de moto endurance sera diffusé au Bol d'Or, sur les chaînes télévisées, dans les concessions Suzuki fin septembre et sur les réseaux sociaux.

Culture

Un été culturel et apprenant au Musée des maisons comtoises à Nancray

En complément des animations quotidiennes, des dimanches contes et rencontres, le musée des Maisons comtoises propose dans le cadre de "l’été culturel et apprenant" initié par le Ministère de la Culture, une série d’ateliers artistiques, d’animations à l’éducation à l’environnement et au développement durable, des contes, des petits concerts et petits spectacles… Découvrez le programme !

Les warm-up du BBRBU pendant le mois d’août 2020 à Besançon !

Publi-info • Afin de sensibiliser le grand public à la situation des bars, restaurants et discothèques de Besançon en cette période de crise du Covid-19, l'association Bars Boîtes Resto de Besac Réunis (BBRBU) organise, en partenariat avec l'Union des commerçants de Besançon et Grand Besançon Métropole, quatre week-ends d'animations place Granvelle au mois d'août 2020…

Le No Logo Festival dévoile les premiers noms de son édition 2021 pour « se projeter dans l’avenir »…

L’équipe d’organisation du No Logo Festival confirme ce vendredi des nouveaux noms pour l’affiche de l’édition 2021. "Une manière de se projeter dans l’avenir à quelques jours de la fin de la campagne de soutien «Tous Unis pour Écrire la Suite» lancée le 9 juin dernier", précise l'équipe.

Le festival Les Petites Fugues propose une programmation « resserrée » en novembre 2020

L’Agence Livre & Lecture Bourgogne-Franche-Comté organise chaque année le festival littéraire itinérant Les Petites Fuguesproposant deux semaines de rencontres littéraires dans toute la région. Elaboré dans le contexte de crise sanitaire de la Covid-19, le festival se réinvente cette année autour d’une programmation resserrée du 16 au 28 novembre 2020...

Besançon : le festival du BBRBU, prévu début septembre 2020, est reporté

L'association des Bars Boîtes et Restos de Besac Unis (BBRBU) prévoyait la création d'un festival en plein centre-ville de Besançon les 4, 5 et 6 septembre prochains pour permettre à l’ensemble des établissements adhérents de "générer d’urgence la trésorerie". Malheureusement, La Rêv'olution du BBRBU est reportée ultérieurement suite à une décision prise en préfecture le 21 juillet.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".

Une philosophe et un metteur en scène francs-comtois publient un biface consacré au marquis de Jouffroy d’Abbans…

Julien Lopez, metteur en scène pour la compagnie La Gouaille et Véronique Febvre-Charlot, historienne pour la compagnie Passeurs d'histoires, ont concilié leur passion et métier respectifs pour éditer un livre biface (historique d'un côté, pièce de théâtre de l'autre) consacré à l'histoire tumultueuse du marquis de Jouffroy d'Abbans. Pour la première fois, une pièce de théâtre sur le marquis est publiée… Sortie prévue en septembre 2020. Rencontre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     16.18
    peu nuageux
    le 07/08 à 0h00
    Vent
    1.46 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    48 %

    Sondage