Trois établissements sanitaires et médico-sociaux du Grand Besançon certifiés par la Haute autorité de santé

Publié le 07/02/2024 - 14:36
Mis à jour le 07/02/2024 - 12:57

Cette évaluation a lieu tous les quatre ans et concerne tous les établissements de santé qu’ils soient publics ou privés. Les centres d’Avanne, Bellevaux et des Tilleroyes ont été certifiés, apprend-on mercredi 7 février 2024.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Pour bénéficier de la certification, il convient de respecter des critères définis dans le manuel de référence des bonnes pratiques (élaboré par la HAS) qui comporte 3 chapitres : le patient, les équipes de soins et l’établissement et sa gouvernance. 

Suite à cette visite de certification entre mai et juillet 2023, la HAS a certifié le centre de long séjour Bellevaux avec la mention "Haute qualité de soins", le meilleur résultat possible avec un score record atteignant plus de 99% de satisfaction aux 131 critères du manuel de certification. Cette certification est délivrée pour une durée de quatre ans et place Bellevaux au plus haut degré de satisfaction de la certification.

Le Centre Jacques Weinman d’Avanne et les Tilleroyes ont également été certifiés avec des scores atteignant respectivement 95% et 93%.

"Ces résultats remarquables témoignent de l’engagement de l’ensemble des professionnels des établissements, en confirmant l’excellence du travail effectué au quotidien dans un contexte pourtant difficile, marqué par une sortie de crise sanitaire sans précédent", tiennent à souligner la Direction. 

Des établissements distingués pour leur bientraitance et de la bienveillance

Avec des scores très élevés dans les trois chapitres, atteignant même les 100% sur les deux premiers pour le CLS Bellevaux, les experts ont souhaité mettre en exergue dans leurs conclusions "le fort investissement des établissements dans la lutte contre la maltraitance et son pendant avec le développement de la bientraitance et de la bienveillance, l’inscription dans une filière gériatrique de territoire, le respect de l’intimité et de la dignité, la réflexion éthique inscrite de longue date dans les pratiques , les nombreuses actions en faveur du maintien de l’autonomie, la prise en charge de la douleur et de la fin de vie, le travail en pluridisciplinarité, ou encore la prise en compte de l’expérience patient, ainsi que la démarche environnementale en matière de développement durable", nous précise-t-on.

Les structures ont également pris note d’améliorer les points relevés, tels que le dossier patient informatisé, l’utilisation du dossier médical partagé ou encore des messageries sécurisées de santé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Médecin généraliste : vers une consultation à 30 euros sous conditions

L’Assurance maladie a ouvert jeudi 8 février 2024 la voie à une hausse à 30 euros de la consultation des médecins généralistes, lors des négociations tarifaires avec les syndicats de praticiens libéraux, tout en exigeant en retour des "évolutions en faveur de l’amélioration de la santé de la population".

La salle multimodale de radiologie interventionnelle du CHU de Besançon prochainement inaugurée

Équipement à la pointe de l’innovation en termes d’imagerie opératoire, la nouvelle salle multimodale de radiologie interventionnelle du CHU de Besançon sera inaugurée le 14 février prochain en présence de la présidente de région Marie-Guite Duffay et le directeur général du CHU Thierry Gamond-Rius.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.98
légère pluie
le 22/02 à 12h00
Vent
9.21 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
85 %