Trois Gilets jaunes en garde à vue à Besançon pour délit d'attroupement

Publié le 28/12/2018 - 18:47
Mis à jour le 29/12/2018 - 09:04

Ces 27 et 28 décembre 2018, trois personnes ont été placées quelques heures en garde à vue suite à la dernière manifestation durant laquelle, des heurts se sont produits avec la police. Elle souhaite rappeler "l'importance des sommations" à la veille de la manifestation de samedi...  

PUBLICITÉ

Après les jets de projectiles, la manifestation devient "un trouble à l'ordre public. Des sommations sont ensuite effectuées afin de disperser la foule qui est maintenant un attroupement", explique la police.

Et d'ajouter : "Nous (ndlr : La police) souhaitons rappeler l'importance des sommations qui sont répétées deux fois avant l'acte de dispersion. Elles peuvent d'ailleurs être accompagnées d'une fusée éclairante des gendarmes mobiles".

Un recours "à la force» et au «gaz lacrymogène» peut ensuite être "utilisé par les forces de l'ordre pour disperser l'attroupement". Et de conclure : "nous n'utilisons pas le gaz lacrymogène par pur plaisir".

Le dossier des trois personnes interpellées a été transmis au parquet de Besançon pour étude.

Info +

  • Le délit d'attroupement est passible d'une peine maximale allant jusqu'à un an d'emprisonnement.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

Entre 600 et 1.000 manifestants marchent pour le climat à Besançon. Des Gilets Jaunes aux Livres dans la Boucle

"appel à la mobilisation générale" • Entre 600 manifestants et 1.000 manifestants selon la CFDT étaient au rendre-vous de la marche d'Alternatiba ANV (action non violente) Cop 21 au départ du parc Micaud à Besançon. Direction la place Flore pour rejoindre les Gilets Jaunes avec un Die In (mourir sur place). La marche devrait rejoindre les Vaîtes vers 17h avec un village des alternatives en parallèle de la Guinguette des Vaîtes mais le rassemblement s'est scindé. Une centaine de gilets jaunes a décidé de se rendre au centre-ville pour rejoindre les "Livres dans le Boucle". La majorité des marcheurs climatique se sont dirigés en direction des Vaites.

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Départ de la présidente de l’UCB : « Un centre-ville ne fonctionne que s’il a des clients. C’est à nous de le faire vivre… »

Après un peu plus de deux ans passés à la tête de l’Union des Commerçants de Besançon (UCB), nous sommes revenus sur les temps forts de la présidence de Cécile Girardet ce mois de septembre 2019. Plus qu'un bilan, c'est aussi un «coup de gueule» que la présidente a souhaité pousser suite aux mobilisations des Gilets Jaunes…

Acte 30 des « Gilets jaunes »: 13 personnes interpellées à Dijon, un CRS blessé. Une centaine de manifestants à Besançon

Acte 30 des « Gilets jaunes »: 13 personnes interpellées à Dijon, un CRS blessé. Une centaine de manifestants à Besançon

10.300 manifestants en France • Treize personnes ont été interpellées à Dijon samedi 8 juin 2019 dans l'après-midi, notamment pour des violences et des dégradations. Un CRS a été blessé lors d'une manifestation tendue pour l'acte 30 du mouvement des "gilets jaunes", a indiqué la préfecture de Côte-d'Or. A Besançon, ils étaient une centaine au départ du cortège place de la révolution avant de déambuler dans le calme pour rejoindre le commissariat.

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.57
nuageux
le 23/10 à 15h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
83 %

Sondage