Meurtre d'une prostituée Roumaine en Suisse : un travailleur frontalier condamné à 20 ans de réclusion

Publié le 12/12/2020 - 09:38
Mis à jour le 12/12/2020 - 18:16

Mise à jour ce 12 décembre •

Alexandre Verdure, un travailleur frontalier français de 33 ans, a été condamné vendredi 11 décembre 2020 à 20 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Doubs pour avoir mortellement roué de coup et poignardé une jeune prostituée roumaine en 2016 en Suisse.

 ©
©

Etienne Manteaux avait demandé aux jurés de prendre en compte « la sauvagerie« avec laquelle la jeune femme a été « mise à mort », ainsi que « la personnalité inquiétante » de l’accusé qui présente selon lui un « risque de récidive ».

 Au terme de trois jours d'audience, la cour a reconnu cet ancien agent de sécurité coupable du meurtre de Mihaela Miloiu, dont le corps nu avait été retrouvé dans la forêt communale du Frasnois (Jura), au-dessus de la Cascade du Hérisson près de la frontière suisse.

Selon lui, il venait d'avoir un rapport sexuel tarifé avec elle lorsque deux hommes ont surgi et l'ont tuée, avant de lui ordonner de "faire le nécessaire" pour se débarrasser du corps. Il a ensuite transporté et abandonné le cadavre défiguré par les coups dans la forêt communale du Franois dans le Jura français.

Dans son réquisitoire, le ministère public s'est attaché à tailler en pièces la thèse, défendue par l'accusé, d'une implication des proxénètes dans le meurtre.

Leurs portables ne "bornaient" pas au même endroit que celui de la victime, Mihaela Miloiu, a relevé le magistrat. Et, selon les écoutes téléphoniques, les membres du réseau, constatant que "la fille est partie", se sont lancés à sa recherche.

Mais surtout, "il y a eu 15 coups pour lui fracasser la tête, 26 coups de couteau et pourtant seul l'ADN de M. Verdure a été retrouvé sur Mihaela Miloiu", a souligné M. Manteaux. "Le rapport sexuel s'est peut-être mal passé, on sait qu'il a des difficultés avec le préservatif. Est-ce qu'il a été humilié ?", s’est-il interrogé, convaincu que "c'est dans ce contexte en tout cas qu'il lui a donné la mort".

Ses avocats, Me Emmanuelle Huot et Sylvain Cormier avaient plaidé la relaxe.

Le corps de Mihaela Miloiu a été retrouvé le 15 décembre 2016 au Frasnois, nu et méconnaissable, les os du visage et les dents brisés par une multitude de coups. Celle qui fut longtemps surnommée "l'inconnue du Frasnois", était prostituée en Suisse par un "Lover boy", proxénète dont elle était tombée amoureuse à l'adolescence.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Éco-quartier : le tribunal administratif rejette le recours introduit par Les Jardins des Vaîtes

L’association demandait l’annulation de la décision par laquelle la présidente de Grand Besançon Métropole a refusé d’inscrire à l’ordre du jour du conseil communautaire l’abrogation partielle du plan local d’urbanisme de la commune de Besançon, a-t-on appris jeudi 11 avril 2024.

Maltraitance animale dénoncée par L214 : un employé d’abattoir condamné à du sursis dans l’Yonne

Un employé d'un élevage de porcs de l'Yonne a été condamné jeudi 11 avril 2024 à 1.000 euros d'amende avec sursis pour "mauvais traitement envers un animal" après la dénonciation par l'association L214 de "sévices" incluant l'agonie d'une truie assommée à coups de masse.

Daval : le procureur requiert la relaxe pour les faits de dénonciation calomnieuse

Lors du procès pour dénonciation calomnieuse de Jonathan Daval, qui purge actuellement une peine de prison de 25 ans de prison pour le meurtre de son épouse Alexia en 2017, à l’encontre de son ancienne belle-famille, le procureur de la république Étienne Manteaux a finalement requis la relaxe mercredi 10 avril 2024 au tribunal correctionnel de Besançon. 

Renforts pour la justice : combien de recrutements supplémentaires pour Besançon d’ici 2027 ?

Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux et ministre de la Justice, s’est rendu au tribunal judiciaire d’Annecy le 28 mars 2024 pour dévoiler la répartition des effectifs supplémentaires au sein de chaque cour d’appel et de chaque tribunal judiciaire. À Besançon, 21 effectifs supplémentaires sont prévus entre le tribunal judiciaire et la cour d'appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.56
couvert
le 13/04 à 15h00
Vent
2 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
54 %