Alerte Témoin

Une aide alimentaire, un centre d'hébergement... : des moyens mis en place dans le Doubs pour les personnes vulnérables

Publié le 31/03/2020 - 08:16
Mis à jour le 31/03/2020 - 08:41

Dans le Doubs, les services de l’État portent une "attention particulière au maintien et à l’adaptation des dispositifs qui visent à accompagner les personnes vulnérables", est-il précisé ce 30 mars 2020. Pour rappel, la période de veille hivernale est prolongée jusqu’au 31 mai 2020 et de ce fait les procédures d’expulsion sont suspendues jusqu’à cette date.

accueil prefecture du doubs
Préfecture, Besançon ©Alexane Alfaro

L’aide alimentaire est maintenue

La mobilisation des associations têtes de réseau, (Banque Alimentaire, les Restos du Coeur, la Croix- Rouge), de toutes les associations qui assurent la distribution sur tout le territoire, des CCAS, du Conseil Départemental, de l’Etat aboutit aujourd’hui au rétablissement d’une activité de distribution, "quasi similaire à celle existante avant la crise", indique la Préfecture.

Toutefois de nouveaux besoins s’expriment et c’est la raison pour laquelle une veille sur l’aide alimentaire est mise en place avec un point hebdomadaire, sous l’égide de l’État, de manière à être en capacité de faire face à ces nouveaux besoins.

Pour le soutien aux sans domicile fixe, tous les hébergements disposant de places vacantes sont mobilisés.

Concrètement, les veilles mobiles vont à la rencontre de toutes les personnes à la rue et leur proposent systématiquement, un hébergement. Pour celles qui souhaitent être hébergées et confinées, elles intègrent un hébergement là où des places sont vacantes, l’idée est d’utiliser toutes les ressources disponibles. Les demandeurs ont commencé à être accueillis vendredi et leur accueil se poursuivra ce lundi et les jours suivants.

Les accueils de jour continuent de fonctionner, leurs horaires ont été aménagés. Ainsi, l’accueil de la rue Champrond à Besançon est ouvert de 10h à 14h et permet aux personnes d’accéder aux douches et sanitaires ainsi que de recevoir un panier-repas pour le midi et le soir.

L’accueil et l’accompagnement des publics vulnérables sont assurés.

Les structures d’accueil et d’accompagnement des publics vulnérables continuent d’assurer l’accompagnement et la prise en charge des situations d’urgence avec des accueils de jour aux horaires adaptés. Le 115 reste le numéro à composer en cas d’urgence sociale, il continue de fonctionner 7j/7 et 24h/24.

Pour faire face aux besoins supplémentaires d’accompagnement des personnes vulnérables et pour suppléer les personnels indisponibles, un appel est lancé et des volontaires peuvent se faire connaître sur le site jeveuxaider.gouv.fr

Pour rappel, la période de veille hivernale est prolongée jusqu’au 31 mai 2020 et de ce fait les procédures d’expulsion sont suspendues jusqu’à cette date.

Un centre d’hébergement spécialisé est créé dans le Doubs

Il est destiné à l’accueil des sans domicile fixe contaminés par le COVID-19 et des personnes hébergées en collectif, ne relevant pas d’une hospitalisation, mais nécessitant d’être surveillés et confinés ailleurs que sur leur lieu de vie pour éviter la propagation du virus. Comme tous les départements, le Doubs a préparé activement la prise en charge des personnes contaminées en un lieu regroupé.

L’accueil des demandeurs d’asile est maintenu pour les situations urgentes

En effet, l’activité d’enregistrement des demandes d’asile urgentes est maintenue et une prise en charge et un hébergement immédiats sont assurés en temps réel dès signalement par la veille mobile, le 115 ou la PADA.

Enfin, plusieurs collectivités et bailleurs contactent les personnes qu’ils savent fragiles afin de conserver un lien et identifier au plus près leurs besoins.

Le préfet du Doubs mobilise les services de l’État au profit de la protection des personnes les plus vulnérables et salue cet engagement collectif des pouvoirs publics et de leurs partenaires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

500.000 euros de dons pour les personnels de l’hôpital de Besançon

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Visiter les musées de Besançon ... par téléphone

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications.

Fête des mères : le fleuriste Petite Fleur vous invite à commander vos bouquets à l’avance !

PUBLI-INFO • La Fête des Mères, qui tombera cette année dimanche 7 juin, se déroulera dans des conditions sanitaires particulières, y compris chez les fleuristes. La boutique Petite Fleur à Besançon appelle ses clientes et ses clients à commander leur bouquet afin d'éviter une fréquentation trop importante en magasin le jour J.

Covid-19 : le suivi de l’épidémie en Bourgogne Franche-Comté sera désormais publié chaque vendredi

Coronavirus • Alors que s’est ouverte ce mardi 2 juin la deuxième phase du déconfinement, le suivi de l’épidémie de Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté fera désormais l’objet d’un point de situation hebdomadaire, selon l'Agence régionale de santé. Nous vous relaierons ces informations chaque vendredi.

Société

500.000 euros de dons pour les personnels de l’hôpital de Besançon

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Démarchage téléphonique : « Le Sénat ne doit pas rouvrir la boite de Pandore » (UFC Que choisir)

Après avoir obtenu d’importantes avancées à l’Assemblée nationale pour lutter contre le fléau du démarchage téléphonique dont sont victimes 9 Français sur 10, l’ADEIC, l’AFOC, l’ALLDC, la CSF, le CNAFAL, la CNAFC, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales, l’UFC-Que Choisir et l’UNAF s’alarment aujourd’hui de leur possible détricotage par la Haute Assemblée.

Les déploiements et la poursuite des raccordements en fibre reprennent sur le réseau Doubs Très Haut Débit

Alors que la crise sanitaire actuelle souligne encore davantage l'importance de l'accès au très haut débit pour tous, que ce soit pour télétravailler, soigner à distance ou encore assurer la continuité de l'éducation, du lien social et des loisirs, le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit annonce dans un communiqué du 2 juin 2020, la reprise pleine et entière du grand plan départemental de déploiement de la fibre optique sur le territoire du Doubs.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.97
légère pluie
le 05/06 à 6h00
Vent
4.3 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
97 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune