Une aide alimentaire, un centre d'hébergement... : des moyens mis en place dans le Doubs pour les personnes vulnérables

Publié le 31/03/2020 - 08:16
Mis à jour le 31/03/2020 - 08:41

Dans le Doubs, les services de l’État portent une "attention particulière au maintien et à l’adaptation des dispositifs qui visent à accompagner les personnes vulnérables", est-il précisé ce 30 mars 2020. Pour rappel, la période de veille hivernale est prolongée jusqu’au 31 mai 2020 et de ce fait les procédures d’expulsion sont suspendues jusqu’à cette date.

Préfecture, Besançon ©Alexane Alfaro ©
Préfecture, Besançon ©Alexane Alfaro ©

L’aide alimentaire est maintenue

La mobilisation des associations têtes de réseau, (Banque Alimentaire, les Restos du Coeur, la Croix- Rouge), de toutes les associations qui assurent la distribution sur tout le territoire, des CCAS, du Conseil Départemental, de l’Etat aboutit aujourd’hui au rétablissement d’une activité de distribution, "quasi similaire à celle existante avant la crise", indique la Préfecture.

Toutefois de nouveaux besoins s’expriment et c’est la raison pour laquelle une veille sur l’aide alimentaire est mise en place avec un point hebdomadaire, sous l’égide de l’État, de manière à être en capacité de faire face à ces nouveaux besoins.

Pour le soutien aux sans domicile fixe, tous les hébergements disposant de places vacantes sont mobilisés.

Concrètement, les veilles mobiles vont à la rencontre de toutes les personnes à la rue et leur proposent systématiquement, un hébergement. Pour celles qui souhaitent être hébergées et confinées, elles intègrent un hébergement là où des places sont vacantes, l’idée est d’utiliser toutes les ressources disponibles. Les demandeurs ont commencé à être accueillis vendredi et leur accueil se poursuivra ce lundi et les jours suivants.

Les accueils de jour continuent de fonctionner, leurs horaires ont été aménagés. Ainsi, l’accueil de la rue Champrond à Besançon est ouvert de 10h à 14h et permet aux personnes d’accéder aux douches et sanitaires ainsi que de recevoir un panier-repas pour le midi et le soir.

L’accueil et l’accompagnement des publics vulnérables sont assurés.

Les structures d’accueil et d’accompagnement des publics vulnérables continuent d’assurer l’accompagnement et la prise en charge des situations d’urgence avec des accueils de jour aux horaires adaptés. Le 115 reste le numéro à composer en cas d’urgence sociale, il continue de fonctionner 7j/7 et 24h/24.

Pour faire face aux besoins supplémentaires d’accompagnement des personnes vulnérables et pour suppléer les personnels indisponibles, un appel est lancé et des volontaires peuvent se faire connaître sur le site jeveuxaider.gouv.fr

Pour rappel, la période de veille hivernale est prolongée jusqu’au 31 mai 2020 et de ce fait les procédures d’expulsion sont suspendues jusqu’à cette date.

Un centre d’hébergement spécialisé est créé dans le Doubs

Il est destiné à l’accueil des sans domicile fixe contaminés par le COVID-19 et des personnes hébergées en collectif, ne relevant pas d’une hospitalisation, mais nécessitant d’être surveillés et confinés ailleurs que sur leur lieu de vie pour éviter la propagation du virus. Comme tous les départements, le Doubs a préparé activement la prise en charge des personnes contaminées en un lieu regroupé.

L’accueil des demandeurs d’asile est maintenu pour les situations urgentes

En effet, l’activité d’enregistrement des demandes d’asile urgentes est maintenue et une prise en charge et un hébergement immédiats sont assurés en temps réel dès signalement par la veille mobile, le 115 ou la PADA.

Enfin, plusieurs collectivités et bailleurs contactent les personnes qu’ils savent fragiles afin de conserver un lien et identifier au plus près leurs besoins.

Le préfet du Doubs mobilise les services de l’État au profit de la protection des personnes les plus vulnérables et salue cet engagement collectif des pouvoirs publics et de leurs partenaires.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Variant sud-africain : une troisième classe fermée au collège des Clairs Soleils à Besançon

Une classe de 6e et une de 5e sont fermées depuis vendredi 26 février 2021 au collège Clairs-Soleils à Besançon jusqu'à vendredi suite à des cas contacts signalés. On apprend désormais qu'une classe de 4e est fermée depuis ce jeudi 4 mars 2021 et jusqu'à mercredi en raison d'un élève testé positif au variant sud-africain.

RD-Biotech, la société bisontine qui a participé à l’élaboration du vaccin anti-Covid Pfizer

3 questions à… • On parle beaucoup d'elle en ce moment. La société spécialisée dans la biologie moléculaire RD-Biotech à Besançon vient de remporter un fonds de soutien de l'État pour créer un nouveau site de production de plasmides de qualité BPF. Nous avons voulu en savoir plus sur elle et le chef de cette entreprise…

Société

La Suisse vote sur l’initiative anti-burqa

Les Suisses doivent décider ce dimanche d'adopter ou non l'interdiction de se dissimuler le visage, une mesure qui vise les rares femmes qui portent le niqab dans le pays alpin. Si le oui devait l'emporter, la Suisse rejoindrait la France, l'Autriche, la Bulgarie, la Belgique et le Danemark en bannissant le voile intégral.

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

Inscriptions jusqu'au 19 mars • L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.

Décès de Paulette Guinchard : une minute de silence observée à 12h00

La Ville de Besançon a décidé de mettre ses drapeaux en berne le jour des obsèques de Paulette Guinchard.Une minute de silence sera observée ce vendredi 5 mars 2021 à 12h00 en mairie sur l’esplanade des droits de l’Homme. Figure de la vie politique à Besançon et ancienne secrétaire d'État aux personnes âgées, elle est décédée ce jeudi 4 mars 202 à l'âge de 71 ans. Un registre de condoléances sera ouvert jusqu’à ses obsèques en mairie.

Violences conjugales : ouverture d’une permanence pour le droit des femmes à Métabief 

Suite à l’augmentation des faits de violences conjugales relevés sur de la Communauté de Communes du Mont d’Or et des Deux Lacs, la municipalité de Métabief a souhaité porter assistance aux femmes et aux familles en difficulté via le CIDFF : Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles. Il sera ouvert une fois par mois le mercredi après-midi.

À la rencontre de Gérard Vives, parrain de l’événement bisontin Lundisociable

Après être entré dans la vie des Français il y a presque 30 ans avec la série "Les filles d'à côté", Gérard Vives a continué sa carrière à la télévision, mais aussi dans le sport. Cette année, il a accepté d'être le parrain de Lundisociable qui se tiendra le 8 mars 2021 au Kursaal de Besançon. Il nous en parle...

RN57 : deux associations bisontines démontent les arguments « écolos » de LR et du PS

Suite aux nombreuses réactions médiatisées sur le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon, en particulier de Ludovic Fagaut (LR), Jacques Grosperrin (LR) et Nicolas Bodin (PS) avec des arguments "écologiques", l'Association Vélo Besançon (AVB) et Alternatiba, "très énervées" appellent "au bon sens" dans un communiqué du 27 février 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.76
peu nuageux
le 07/03 à 18h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
57 %

Sondage