Versement Mobilité : les entreprises appellent "le Grand Besançon Métropole à la raison"...

Publié le 07/05/2021 - 17:01
Mis à jour le 07/05/2021 - 16:26

Plusieurs instances du Doubs s'opposent fermement ce 7 mai 2021 à une possible augmentation du "Versement Mobilité"(ex-Versement Transport). Elles en appellent le Grand Besançon Métropole à la raison…

Le communiqué inclus : la CCI du Doubs, de Haute-Saône, l’UCB, la chambre des métiers et Artisanat de BFC, la CPME25, l’U2P, l’UMIH25, la FFB du Doubs, CAPEB, GNI et la FH.

"La situation économique générale est extrêmement dégradée en raison notamment des conséquences de la crise sanitaire qui frappe l’Europe depuis début 2020", tiennent à repriser les instances.

Voici le communiqué :  

"Les entreprises de nos territoires, pour beaucoup d’entre elles, n’ont pu faire face jusqu’à ce printemps 2021 que grâce aux aides octroyées par l’Etat, ainsi que celles décidées, en complémentarité, par les Collectivités (Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté et EPCI). 

L’issue de cette crise, à cette date, est encore très incertaine pour de multiples raisons mais en particulier par un manque de visibilité pour de nombreux secteurs d’activités. 

Dans ce contexte plus que préoccupant, les entreprises de la Métropole Bisontine ont appris ce jour par voie de presse la nature des débats qui animent les élus de GBM quant à une possible augmentation du « Versement Mobilité » (ex-Versement Transport). Le Versement Mobilité est une contribution locale des entreprises qui permet de financer les transports en commun. Il constitue donc une taxe pour les entreprises indexée sur la masse salariale. 

Sans même attendre les précisions officielles claires et argumentées de GBM, le monde économique uni et unanime appelle d’ores et déjà les élus à la raison. 

Est-ce vraiment le moment de réfléchir à de nouvelles charges ou de nouvelles hausses de la fiscalité ? Est-ce vraiment une priorité ? 

Comme cela était initié à travers la concertation en COMECO Pro entre GBM et les organisations économiques (Consulaires, Organisations patronales, branches professionnelles, Union des Commerçants de Besançon, etc), n’y aurait-il pas plutôt une urgence et une priorité à esquisser des conditions favorables au maintien des entreprises et des emplois en vue de la relance et de la reprise ? 

Le Versement Mobilité est, aux yeux des dirigeants, voire des salariés, la taxe de trop qui tue l’emploi et l’investissement au niveau territorial. Il impacte plus de 900 entreprises et 35 000 emplois ! 

Augmenter le Versement Mobilité... serait une grave erreur irréversible pour l’image, la compétitivité et l’attractivité de Grand Besançon Métropole ! "

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« Le Calice enchanté » : un café Boutique « au pays des sorcières »

Un nouveau concept de café-boutique autour des thématiques du médiéval, du fantastique et de la sorcellerie ouvrira à Besançon le mardi 15 juin 2021 9 rue Peclet à Besançon. Pour fêter son ouverture, une déambulation rythmée et déguisée se tiendra ce samedi 12 juin à 13h30, devant la boutique puis et dans les rues du centre-ville.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.83
partiellement nuageux
le 16/06 à 9h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
7 %

Sondage