Alerte Témoin

Violences intrafamiliales : les services de l’État "sont pleinement mobilisés" (Préfecture)

Publié le 07/04/2020 - 08:19
Mis à jour le 07/04/2020 - 08:19

Le Préfet du Doubs a réuni le 31 mars 2020 en audioconférence les Procureurs de Besançon et Montbéliard, les forces de sécurité intérieure, les collectivités, la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations et la Déléguée départementale aux Droits des Femmes et à l’Égalité, afin de coordonner l’action publique en la matière.

Joel mathurin prefet du Doubs 2020
Joël Mathurin, Préfet du Doubs (10 janvier 2020) © Damien Poirier

Lors de cet échange, il a été rappelé que le Parquet de Montbéliard, en accord avec le Parquet de Besançon, pourra éloigner du domicile les auteurs de violences dans le cadre du dispositif "ALTÉRITÉ" mis en place à Besançon par l’Association départementale du Doubs de sauvegarde de l'enfant à l'adulte (ADDSEA) et financé par l’État.

Dans le Doubs, les services de l’État "sont pleinement mobilisés contre les violences intrafamiliales depuis le début du confinement", indique la Préfecture.

Grâce à l’engagement des acteurs locaux œuvrant au quotidien dans la lutte contre les violences sexuelles et sexistes, les associations maintiennent leur accueil pour les femmes victimes de violences :

 Permanences des associations dans le secteur de Besançon

  • Solidarité Femmes Besançon - 03 81 81 03 90 en semaine 9h30 à 12h30
  • Centre d’Informations sur les Droits des Femmes et des Familles (CIIDFF) 25 - 07 57 50 68 75 en semaine de 10h à 12h
  • France Victimes 25 Besançon – 116 006 numéro national ou 03 81 83 03 19
  • Centre d’Information et de Consultation sexuelle du Doubs - 03 81 83 34 73 en  semaine de 12h à 17h

Permanences des associations dans le secteur de Montbéliard

  • France Victimes Nord Franche-Comté - 09 70 19 52 52
  • Solidarité Femmes Belfort - 07.67.22.87.06 en semaine de 9h à 12h.

Pour rappel, les numéros nationaux à contacter sont les suivants :

  • en cas d’urgence, le 17 ou le 114 par SMS
  • pour une écoute si vous êtes victime ou témoin de violences sexuelles ou sexistes, le 3919 du lundi au samedi de 9H à 19H.
  • pour un hébergement d’urgence, le 115.

Une plateforme de signalement permet aux victimes d’entrer en contact avec des policiers ou gendarmes par internet : https://arretonslesviolences.gouv.fr/

Par ailleurs, un dispositif national permet également aux victimes de violences intrafamiliales de se rendre dans la pharmacie la plus proche de leur domicile afin de demander de l’aide. L’alerte sera immédiatement donnée auprès des forces de l’ordre qui interviendront en urgence.

Ce dispositif permet notamment une alerte efficace et discrète vis-à-vis de la personne violente, une prise en charge rapide des victimes, le début de l’enquête judiciaire et la recherche de solutions de mise à l’abri des victimes malgré le confinement.

"La lutte contre les violences faites aux enfants reste également une priorité en cette période de confinement", précise la Préfecture. Les services de l’État sont également mobilisés aux côtés du Conseil départemental. Le 119, plateforme nationale dédiée à la protection des enfants en danger, est à privilégier en cas de violences faites aux enfants. Ce numéro est joignable 24h/24, 7j/7; l’appel est gratuit.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

500.000 euros de dons pour les personnels de l’hôpital de Besançon

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Visiter les musées de Besançon ... par téléphone

Les musées du Centre à Besançon tentent, depuis début avril 2020, d'adoucir le quotidien des personnes les plus fragiles et en situation d'isolement dans le cadre du confinement. Comment ? En proposant à ces publics un nouveau type de médiation culturelle : des visites par téléphone. Explications.

Fête des mères : le fleuriste Petite Fleur vous invite à commander vos bouquets à l’avance !

PUBLI-INFO • La Fête des Mères, qui tombera cette année dimanche 7 juin, se déroulera dans des conditions sanitaires particulières, y compris chez les fleuristes. La boutique Petite Fleur à Besançon appelle ses clientes et ses clients à commander leur bouquet afin d'éviter une fréquentation trop importante en magasin le jour J.

Covid-19 : le suivi de l’épidémie en Bourgogne Franche-Comté sera désormais publié chaque vendredi

Coronavirus • Alors que s’est ouverte ce mardi 2 juin la deuxième phase du déconfinement, le suivi de l’épidémie de Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté fera désormais l’objet d’un point de situation hebdomadaire, selon l'Agence régionale de santé. Nous vous relaierons ces informations chaque vendredi.

Société

500.000 euros de dons pour les personnels de l’hôpital de Besançon

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Démarchage téléphonique : « Le Sénat ne doit pas rouvrir la boite de Pandore » (UFC Que choisir)

Après avoir obtenu d’importantes avancées à l’Assemblée nationale pour lutter contre le fléau du démarchage téléphonique dont sont victimes 9 Français sur 10, l’ADEIC, l’AFOC, l’ALLDC, la CSF, le CNAFAL, la CNAFC, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales, l’UFC-Que Choisir et l’UNAF s’alarment aujourd’hui de leur possible détricotage par la Haute Assemblée.

Les déploiements et la poursuite des raccordements en fibre reprennent sur le réseau Doubs Très Haut Débit

Alors que la crise sanitaire actuelle souligne encore davantage l'importance de l'accès au très haut débit pour tous, que ce soit pour télétravailler, soigner à distance ou encore assurer la continuité de l'éducation, du lien social et des loisirs, le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit annonce dans un communiqué du 2 juin 2020, la reprise pleine et entière du grand plan départemental de déploiement de la fibre optique sur le territoire du Doubs.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.97
légère pluie
le 05/06 à 6h00
Vent
4.3 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
97 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune