Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Rythmes scolaires : "Quand on prend le temps d’expliquer, cette réforme se passe bien"

Image d'illustration ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir

La Fédération des conseils de parents d'élèves du Doubs défend la réforme des rythmes scolaires notamment en expliquant que "quand on prend le temps d’expliquer la réforme aux parents, quand on prend le temps d’associer parents, enseignants, collectivités, cette réforme se passe bien." Elle raconte également que cette réforme permettra que l'enfant "pourra se détendre si l'on ne charge pas les temps libérés par l'école".

Publicité

"Une pétition circule contre la réforme à Besançon.
Après tout le débat démocratique autorise à exprimer un désaccord.

Mais quand ce sont les syndicats d’enseignants qui relayent la pétition des parents ça donne un étrange goût de manipulation.

Quand on prend le temps d’expliquer la réforme aux parents, quand on prend le temps d’associer parents, enseignants, collectivités, cette réforme se passe bien.

Mais quand on oppose les uns aux autres dans des joutes dogmatiques, personne n’y gagne et surtout pas l’enfant.

Un enfant demi-pensionnaire dont les parents travaillent et qui n’a pas de nounou passe 10 à 11 heures à l’école. Cette réforme n’y changera rien.
Par contre, l’enfant se rendra compte qu’il a moins d’école par jour.
Et il pourra se détendre si l’on ne charge pas les temps libérés par l’école avec des activités qui demandent à l’enfant autant d’attention que l’école...

Oui cette réforme va dans le bon sens : celui du respect des besoins de l’enfant.
Si la mise en œuvre peut être parfois laborieuse localement, il ne faudrait pas par principe rejeter l’idée même de réforme.

« Le taux élevé d’illettrisme parmi les enfants entrant en 6 , les milliers de jeunes qui quittent l’école chaque année sans qualification, les mauvais résultats des élèves français aux tests PISA (...)... autant de facteurs qui déshonorent l’école française et font peser sur elle une énorme pression pour que les choses changent. Le vieux remède qui consiste à fermer les yeux et à distribuer de l’argent aux écoles n’a jamais bien marché, et désormais les caisses sont vides». Peter GUMBEL, On achève bien les écoliers, Grasset 2004, p 146."

(Communiqué)

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon
Jeu, 14 Décembre 2017h
3 avenue des Montboucons - Besançon