Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Tour de France 2012: le contre la montre arrivera-t-il au centre de Besançon ?

Le Tour 2009 à Besançon. Jean-Louis Fousseret avait accueilli le tout nouveau ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand ©archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Depuis 1947, la capitale régionale a accueilli le Tour de France à de nombreuses reprises. Les organisateurs apprécient le site de Micropolis où ils peuvent s’étendre à souhait. Mais cette année, à l'occasion du contre la montre Arc-et-Senans/Besançon du 9 juillet qui va être officialisé à Paris ce mardi, les élus  voudraient montrer aux caméras le centre-ville avec ses vieilles pierres.

Publicité

Le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, s’occupe personnellement du dossier Tour de France. Il reconnait avoir des relations privilégiées avec le patron du Tour, Christian Prudhomme. La preuve ? Il a obtenu une étape contre la montre entre Arc-et-Senans et Besançon beaucoup plus visible médiatiquement qu’une arrivée ou un départ.

Reste maintenant à convaincre les organisateurs de la Grande Boucle que Micropolis c’est bien, mais que le centre historique c’est pas mal non plus. Des millions de téléspectateurs pourraient ainsi découvrir les charmes de Besançon et de sa Citadelle.

« On aimerait bien que l’arrivée ne se fasse pas à Micropolis cette année. Nous allons proposer une solution alternative qui se situe plus près du centre historique », nous a confié l’adjoint au Sport de Besançon, Patrick Bontemps, en citant la place Leclerc qui offre un superbe panorama sur la ville. Arrivera-t-il à persuader les organisateurs qui lorgnent sur Micropolis et son immense plateau ? Pas sûr.

Quel que soit le résultat des tractations, Besançon restera une habituée de la Grand Boucle. Depuis 1947, elle a été ville arrivé 15 fois dont trois fois d’une course contre la montre. L’étape de 2012 n’est donc pas une première. La capitale régionale a également servi de cadre à 13 départs depuis l’après-guerre.

Dernière étape en date, celle de 2009 où Besançon a accueilli les coureurs après un périple de 199 km à travers l’Alsace et la Franche-Comté. C’est le Russe Sergueï Ivanov qui était monté sur le podium. Jean-Louis Fousseret avait suivi le parcours depuis Colmar en compagnie de Frédéric Mitterrand qui venait d’être nommé au ministère de la Culture.

redaction

Votre météo avec

Evénements de DOUBS

Ven, 15 Décembre 2017 18h00 - Sam, 16 Décembre 2017 18h00
BEURE - Beure
Sam, 16 Décembre 2017 10h00 - 18h00
MAGASIN LA VIE CLAIRE - Chalezeule
Sam, 16 Décembre 2017 8h30 - 19h00
Arc et Senans - Arc-et-Senans
Sam, 16 Décembre 2017 20h00
église de POUILLEY les VIGNES - Pouilley-les-Vignes
Sam, 16 Décembre 2017 20h30
Centre Culturel Polyvalent de Mandeure - Mandeure