Claudine François-Wilser, candidate MEI sur la première circonscription du Doubs

Publié le 06/06/2017 - 18:16
Mis à jour le 09/06/2017 - 17:10

 ©
©

Carte d'identité de Claudine François Wilser

  • Nom : François-Wilser
  • Prénom : Claudine
  • Date de naissance : 15 août 1958
  • Situation personnelle : mariée,  4 enfants
  • Profession : professeur des écoles
  • Mandat : 2ème adjointe
  • Étiquette : "Les Ecologistes Mouvement Ecologiste Indépendant" (MEI) 

Suppléant : Clément Waechter, 23 ans,  Journaliste cameraman

 Quelles sont vos motivations pour vous présenter aux législatives ?

Alors qu’il y a urgence à prendre soin du climat, de nos paysages, de notre alimentation, de la biodiversité, de notre santé, de la vie en général, il n’y a pas eu de candidature écologiste pour les présidentielles et ces questions n’ont pratiquement pas été abordées pendant la campagne. Il ne fallait que cela se reproduise pour les élections législatives.

Je me présente donc pour porter la voix de l’écologie politique qui ne se résume pas à un saupoudrage de quelques « mesurettes » d’écologie de-ci de-là, mais à une lecture des problématiques et à une mise en œuvre des actions en raisonnant de façon globale, en préservant les équilibres, l’harmonie avec la nature et en respectant les besoins de tous les hommes dans leur diversité.

Militante de longue date au sein du MEI, élue comme adjointe dans une ville de plus de 8000 habitants et dans une communauté de communes de près de 40 000 habitants, je suis également engagée dans différentes associations à vocation environnementale ou sociale.

Quels dossiers locaux et nationaux souhaitez-vous particulièrement défendre et porter à l'Assemblée ? 

Localement

Les députés n’ont pas vocation à mener une politique locale (la loi sur le cumul des mandats va bien dans ce sens) même si celle-ci peut alimenter la réflexion parlementaire. Cependant, parmi les questions à prendre en compte on peut noter:

L’amélioration de la qualité de l’eau du Doubs et de son bassin versant. Pour ce faire, il est nécessaire d’interdire l’utilisation de bromadiole (raticide), de réduire l’épandage … et de rétablir un écosystème de qualité (fauche après la montée en graine des fleurs…)

Le soutien au syndicat AOC  pour protéger l’appellation AOC comté garante d’une agriculture de qualité 

La valorisation du territoire par une réelle politique de l’accueil du touriste (créatrice d’emplois)

Au niveau national, 

Je soutiendrai la conversion des exploitations agricoles en bio et l’agriculture biologique qui suite des emplois, bonne pour notre santé, pour le paysage et pour la biodiversité. J’encouragerai le développement des circuits courts de distribution. 

Comme cela se pratique encore Suisse et en Autriche, je remettrai au goût du jour les contrats territoriaux d’exploitation qui contractualisent la gestion du territoire  par les agriculteurs dont c’est la deuxième fonction.

Je donnerai plus de force à la politique du paysage par le biais des plans locaux d’urbanisme et abroger l’ordonnance de 2014 qui limite le pouvoir des citoyens à aller en justice administrative. 

Je combattrai l’obsolescence programmée, la surproduction de biens souvent inutiles et grands consommateurs d’énergie et de matières premières. Je demanderai d'encadrer mieux la législation en matière d'élevages et de punir plus sévèrement toute maltraitance animale.

Je permettrai à tous les territoires de bénéficier de subventions et d’aides à l’isolation et à la rénovation énergétique et pas uniquement les territoires à énergie positive pour la croissance verte.

Je promouvrai la mise en place de formations liées à la réparation des biens, au recyclage, à la réutilisation, à la revalorisation et au démantèlement des anciennes centrales nucléaires. Il faudra aussi soutenir la recherche particulièrement en ce qui concerne les énergies nouvelles et notamment pour le stockage de l'énergie. 

Je proposerai la création d’un ministère de la paix qui ne se contenterait pas de déployer l’armée dans les zones sensibles, mais qui traiterait les causes des conflits… 

Pourquoi voter pour vous ?

Voter pour moi, parce que mon projet, dans ses aspects économiques, sociaux, et environnementaux, privilégie le qualitatif, l’économie des ressources, la solidarité, la non-violence. Il donne une place à la nature et à toutes formes de vie. Il refuse de sacrifier le long terme sur le court terme. Il rejette la violence et entend assurer la stabilité internationale par le droit et une juste répartition des richesses.

J’y mettrai mon temps, mon énergie, mes compétences et ma force de persuasion. 

Voter pour moi 

  • pour laisser un héritage aux générations futures 
  • pour que le vote écologiste soit suffisamment important afin de donner un signal fort à notre gouvernement
  • pour renforcer le ministère de Nicolas Hulot

  

SUIVRE CLAUDINE FRANÇOIS-WILSER

Internet : Mouvement écologiste indépendant

maCommune.info a interrogé l'ensemble des candidats aux législatives sur la première et la seconde circonscription du Doubs. En plus d'une présentation, nous leur avons posé les mêmes questions. 


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2501

Législatives 2022 : les candidats de la majorité présidentielle ne lâchent rien

Dans les deux premières circonscriptions du Doubs, Laurent Croizier (Modem) et Éric Alauzet (Renaissance), les deux candidats "Ensemble !" de la majorité présidentielle, battent la campagne pour chercher les électeurs et convaincre. Tous deux brandissent le risque des dangers de "l''extrême gauche".

Législatives 2022 : Marie-Guite Dufay apporte son soutien à Séverine Véziès (Nupes)

La présidente socialise de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay a décidé de soutenir la candidate de la nouvelle union écologique et sociale qui sera face à Laurent Croizier (Ensemble ! Majorité présidnetielle) dimanche 19 au second tour. 

Législatives 2022 : « aucune voix » pour Mme Véziès selon Michel Vienet (LR)

Le candidat Les Républicains de la première circonscription du Doubs a terminé en quatrième position avec 4.075 voix pour 11 % des suffrages ce dimanche à l'issue du premier tour. Il appelle à faire barrage aux extrêmes, "donc aucune voix pour Madame Véziès" explique-t-il.

Politique

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.44
couvert
le 26/06 à 3h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage