Pascal Routhier, candidat DVD sur la première circonscription du Doubs

Publié le 06/06/2017 - 18:42
Mis à jour le 09/06/2017 - 17:11

Le maire de Saint-Vit se présente sous l’étiquette DVD sur la première circonscription du Doubs. Pourquoi se présente-t-il aux législatives ? Que veut-il porter à l’Assemblée ? Voici ses réponses… 

 ©
©

Carte d'identité de Pascal Routhier 

  • Nom : Routhier
  • Prénom :Pascal
  • Situation personnelle : marié, 1 enfant
  • Date de naissance : 2 Juillet 1961 (56 ans)
  • Profession : Chef d'entreprise "Cabinet d'expert en Bâtiment"
  • Mandats (précédents et actuels) : Maire de Saint-Vit - Conseiller communautaire du Grand Besançon - Président de la Communauté de Communes du Val Saint-Vitois de 2002 à 2016.
  • Étiquette politique : DVD

Suppléant : Sophie PESEUX - 48 Ans - Enseignante à l'université de Franche-Comté. 

Quelles sont vos motivations pour vous présenter aux législatives ?

Pascal Routhier : Après 16 années en tant qu'élu local, je souhaite participer à l'élaboration des lois en m'appuyant sur mon expérience politique et sur mes connaissances d'entrepreneur.

Il est important que des candidats expérimentés de terrain apportent une vision réaliste des territoires et proposent des axes d'amélioration face aux contraintes du développement local auxquelles sont confrontés tous les bénévoles d'association, les élus, les enseignants ou encore les chefs d'entreprises, les hommes et les femmes qui s'engagent pour leurs territoires.

Un député doit être le trait d'union entre les besoins des habitants de sa circonscription et les projets de loi pour y répondre. Je veux être l'élu qui défend son territoire, qui portera et qui facilitera les grands comme les petits projets pour permettre leurs concrétisations.

Quels dossiers locaux et nationaux souhaitez-vous particulièrement défendre et porter à l'Assemblée ?

Pascal Routhier : Avec 6 millions de chômeurs et 9 millions de travailleurs pauvres, ma priorité numéro un sera d'oxygéner notre économie parfois trop administrée pour développer l'activité et créer des emplois.

Plus de la moitié des pays de l'Union européenne ont aujourd'hui un taux de chômage inférieur à 8%. Il n'y a pas de fatalité au chômage de masse. Prenons les formules qui fonctionnement chez nos partenaires européens.

 Ma deuxième priorité portera sur la sécurité.

Je suis convaincu qu'il faut donner davantage de moyens à nos forces de l'ordre et à notre justice. Protéger les Français est un objectif majeur. Pour ce faire, il faut améliorer la coordination entre les ministères de l'Intérieur et de la Justice. Enfin, je m'attèlerai à défendre un développement harmonieux entre les territoires urbains et les territoires ruraux. Maire de Saint-Vit, je mesure les difficultés des petites villes.

Je ne veux pas d'une France coupée en deux entre des territoires urbains qui concentrent les richesses et les services et des territoires ruraux qui deviendraient des cités dortoirs perdant des services publics.

Pourquoi voter pour vous ?

 Pascal Routhier : En mettant mon bulletin dans l'urne le 11 juin prochain, vous aurez la garantie d'avoir un député utile, qui ne s'inscrit ni dans une opposition stérile ni dans un soutien inconditionnel à la majorité présidentielle.

 Je voterai par exemple contre la hausse de la CSG mais pour la baisse des cotisations salariales pour donner du pouvoir d'achat aux salariés.

Je préfère l'approche constructive et exigeante pour mon pays plutôt que l'adoption de réflexes partisans pour défendre des intérêts purement politiciens.

Il n'est pas question, les 11 et 18 juin prochains, de jouer le match retour de la présidentielle ni de jouer le match retour des élections législatives de 2012.

Il s'agit plutôt d'élire un député proche, expérimenté et constructif. Je crois vraiment répondre à ces trois qualités. Chacun a pu apprécier mon action comme maire de Saint-Vit depuis 16 ans. Je poursuivrai ainsi à l'échelle de la circonscription si vous me faites confiance. 

SUIVRE PASCAL ROUTHIER 

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS DE PASCAL ROUTHIER

  • 6 juin à 20H15 réunion publique à l'école des Montboucons
  • 7 juin à 20H réunion publique à la maison des associations à Pirey
  • 8 juin à 20H15 réunion publique à la maison de quartier de St-Ferjeux à Besançon
  • 9 juin à 20H réunion publique à la mairie de Lavernay

Info + : les liens à suivre 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

circo2501

Législatives 2022 : les candidats de la majorité présidentielle ne lâchent rien

Dans les deux premières circonscriptions du Doubs, Laurent Croizier (Modem) et Éric Alauzet (Renaissance), les deux candidats "Ensemble !" de la majorité présidentielle, battent la campagne pour chercher les électeurs et convaincre. Tous deux brandissent le risque des dangers de "l''extrême gauche".

Législatives 2022 : Marie-Guite Dufay apporte son soutien à Séverine Véziès (Nupes)

La présidente socialise de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay a décidé de soutenir la candidate de la nouvelle union écologique et sociale qui sera face à Laurent Croizier (Ensemble ! Majorité présidnetielle) dimanche 19 au second tour. 

Législatives 2022 : « aucune voix » pour Mme Véziès selon Michel Vienet (LR)

Le candidat Les Républicains de la première circonscription du Doubs a terminé en quatrième position avec 4.075 voix pour 11 % des suffrages ce dimanche à l'issue du premier tour. Il appelle à faire barrage aux extrêmes, "donc aucune voix pour Madame Véziès" explique-t-il.

Politique

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.74
ciel dégagé
le 11/08 à 15h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
24 %

Sondage