Affaire Narumi : le suspect clame son innocence au Chili

Publié le 14/02/2017 - 15:55
Mis à jour le 18/04/2019 - 09:52

Le Chilien de 26 ans  soupçonné d'avoir assassiné en décembre Narumi Kurosaki, une Japonaise étudiant à Besançon, a comparu ce mardi 14 février devant la Cour suprême à Santiago où il a clamé son innocence, selon son avocat.

chilien_narumi.28_flou.jpg
© capture d'écran
PUBLICITÉ

Le jeune homme de 26 ans est arrivé au côté de son avocat Pelayo Vial vers 11H00 (GMT.) « Nous allons nous défendre, évidemment. Nous rejetons les charges qui pèsent contre mon client », a déclaré Me Vial. M. Zepeda était cité à comparaître devant la Cour suprême qui avait refusé début février de placer en détention provisoire le jeune homme à la demande de la justice française, en raison du « peu d’informations relatives aux faits punissables et à (sa) participation ».

« Nous avons comparu volontairement dès que Nicolas a eu connaissance des premières demandes de l’État français », a ajouté l’avocat du Chilien, réfutant que son client cherche à échapper à la justice. La défense de M. Zepeda sera assurée depuis le Chili car « assumer une défense en France est impossible, tant physiquement qu’économiquement, pour notre client », a expliqué Me Vial.

  • Quelques minutes après sa comparution, le Chilien est reparti sans faire de déclaration à la presse, dont des médias japonais qui avaient fait le déplacement.

Le corps de Narumi Kurosaki, 21 ans, qui étudiait le français à Besançon (est de la France) depuis septembre, reste introuvable, mais la police et la justice françaises sont persuadées de son décès. Nicolas Zepeda Contreras a regagné son pays natal après la disparition de Narumi qui avait entretenu, par le passé, une relation amoureuse avec lui, avant de le quitter.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

narumi

La « colère » du père de Narumi Kurosaki face au silence de Nicolas Zepeda-Contreras

La « colère » du père de Narumi Kurosaki face au silence de Nicolas Zepeda-Contreras

Après la conférence de presse du procureur de la République de Besançon suite à son voyage au Chili pour l'interrogatoire du suspect n°1 du meurtre de Narumi, Me Galley, l'avocate bisontine de la famille de Narumi Kurosaki, a pris la parole. Elle a fait part de "la grande détresse psychologique exacerbée" dans laquelle se trouvent les parents et les deux sœurs de Narumi qui ont vécu "comme un affront" le silence de Nicolas Zepeda-Contreras

Narumi : une seconde demande d’extradition de Nicolas Zepeda formalisé au Chili à l’automne

Narumi : une seconde demande d’extradition de Nicolas Zepeda formalisé au Chili à l’automne

Près d'une semaine après avoir assisté au Chili à l'interrogatoire du principal suspect dans le meurtre de l'étudiante japonaise en décembre 2016 sur le campus de Besançon, le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux a annoncé ce jeudi 25 avril 2019 qu'une deuxième demande d'extradition serait formulée, et qu'un procès aura lieu à Besançon probablement en 2020.

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Affaire Narumi : le suspect entendu au Chili cette semaine par les enquêteurs bisontins

Affaire Narumi : le suspect entendu au Chili cette semaine par les enquêteurs bisontins

Une délégation de magistrats et de policiers français est attendue au Chili lundi 15 avril 2019 afin de participer en milieu de semaine à l'audition du suspect dans la disparition de Narumi Kurosaki, une étudiante japonaise à Besançon en décembre 2016, a-t-on appris dimanche  de source proche du dossier.

Affaire Narumi : le parquet de Besançon veut envoyer un juge d’instruction au Chili pour interroger l’assassin présumé

Affaire Narumi : le parquet de Besançon veut envoyer un juge d’instruction au Chili pour interroger l’assassin présumé

Le procureur de la République de Besançon Étienne Manteaux fait le point sur l'affaire de Narumi Kurozaki, l'étudiante japonaise portée disparue depuis le 4 décembre 2016. Après une phase de recherche du corps de Narumi de 2 ans, le parquet passe à la phase diplomatique avec le Chili.

Meurtre de Narumi : le Chili abandonne les charges contre Nicolas Zepeda Contreras

Meurtre de Narumi : le Chili abandonne les charges contre Nicolas Zepeda Contreras

Nicolas Zepeda Contreras, principal suspect dans le meurtre de l'étudiante japonaise fin 2016 sur le campus de Besançon, "est libre de ses mouvements" selon le Parisien. Le journal explique que le Chili a décidé d'abandonner les charges contre son ressortissant, faute de demande d'extradition de la part de la justice française.  

Dans la catégorie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.2
nuageux
le 17/09 à 9h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1019.71 hPa
Humidité
60 %

Sondage