Affaire Narumi : le suspect clame son innocence au Chili

Publié le 14/02/2017 - 15:55
Mis à jour le 18/04/2019 - 09:52

Le Chilien de 26 ans  soupçonné d’avoir assassiné en décembre Narumi Kurosaki, une Japonaise étudiant à Besançon, a comparu ce mardi 14 février devant la Cour suprême à Santiago où il a clamé son innocence, selon son avocat.

© capture d'écran  ©
© capture d'écran ©

Le jeune homme de 26 ans est arrivé au côté de son avocat Pelayo Vial vers 11H00 (GMT.) "Nous allons nous défendre, évidemment. Nous rejetons les charges qui pèsent contre mon client", a déclaré Me Vial. M. Zepeda était cité à comparaître devant la Cour suprême qui avait refusé début février de placer en détention provisoire le jeune homme à la demande de la justice française, en raison du "peu d'informations relatives aux faits punissables et à (sa) participation".

"Nous avons comparu volontairement dès que Nicolas a eu connaissance des premières demandes de l'État français", a ajouté l'avocat du Chilien, réfutant que son client cherche à échapper à la justice. La défense de M. Zepeda sera assurée depuis le Chili car "assumer une défense en France est impossible, tant physiquement qu'économiquement, pour notre client", a expliqué Me Vial.

  • Quelques minutes après sa comparution, le Chilien est reparti sans faire de déclaration à la presse, dont des médias japonais qui avaient fait le déplacement.

Le corps de Narumi Kurosaki, 21 ans, qui étudiait le français à Besançon (est de la France) depuis septembre, reste introuvable, mais la police et la justice françaises sont persuadées de son décès. Nicolas Zepeda Contreras a regagné son pays natal après la disparition de Narumi qui avait entretenu, par le passé, une relation amoureuse avec lui, avant de le quitter.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

narumi

La réclusion à perpétuité requise contre Nicolas Zepeda pour l’assassinat de Narumi Kurosaki

L’avocat général Etienne Manteaux a requis lundi devant la cour d’assises du Doubs la réclusion criminelle à perpétuité à l’encontre de Nicolas Zepeda, jugé pour l’assassinat en 2016 de Narumi Kurosaki, son ancienne petite amie japonaise dont le corps n’a jamais été retrouvé.

"Vous lui avez fait quoi à Narumi ?": Nicolas Zepeda nie et nie encore

Malgré les cris d’épouvante, les images d’un rôdeur qui lui ressemble et sa jalousie maladive, Nicolas Zepeda a continué mardi, au sixième jour de son procès, de nier avoir assassiné son ex-petite amie japonaise Narumi Kurosaki à Besançon en  décembre 2016. La journée de mercredi sera consacrée à l’audition des parties civiles.

Justice

Un oligarque russe poursuit Crédit Suisse

L'oligarque russe Vitaly Malkin poursuit Crédit Suisse pour des pertes de 500 millions de francs suisses (491 millions d'euros) qu'un ancien conseiller financier de la banque lui aurait fait subir, selon le journal dominical Sonntagzeitung.

« Guerre de territoire » entre trafiquants à Planoise : 5 à 15 ans de prison requis

Le procureur a requis mercredi de 5 à 15 ans de prison à l'encontre des membres d'un clan soupçonnés d'avoir participé à des affrontements armés pour le contrôle du trafic de drogue, entre novembre 2019 et mars 2020, dans le quartier de Planoise à Besançon.

L’intersyndicale de GE à Belfort dépose une plainte devant le PNF pour fraude fiscale

Le Comité social économique (CSE) et l’intersyndicale de General Electric à Belfort ont annoncé ce mardi 31 mai 2022 avoir déposé une plainte devant le Parquet national financier (PNF) pour blanchiment de fraude fiscale notamment, pointant les manoeuvres d’évasion fiscale du groupe américain.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.43
légère pluie
le 27/06 à 21h00
Vent
1.87 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %

Sondage