Alexia : Jonathann Daval "se sentait rabaissé, écrasé" selon l'avocat du mari

Publié le 30/01/2018 - 19:00
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:32

Placé en garde à vue depuis ce lundi 29 janvier 2018, Jonathann Daval a finalement avoué avoir tué sa femme en l’étranglant après avoir nié jusque là  toute implication dans le meurtre de son épouse. Un accident selon son Me Schwerdorffer qui met en lumière de vives tensions dans le couple.  « À un moment, il y a eu des mots de trop, une crise de trop, qu’il n’a pas su gérer »

 ©
©

De fortes tensions dans le couple

Jonathann Daval , un informaticien de 34 ans, "a reconnu avoir tué son épouse, mais il a dit que c'était un accident, qu'il ne voulait pas et il regrette"selon son avocat.  "Il l'a étranglée" a-t-il poursuivi en précisant que son client n'était pas dans une logique criminelle.

Vers une mise en examen 

L'autopsie avait révélé que la jeune femme avait été victime de violences, de coups et avait été asphyxiée. Une conférence de presse de la procureure de Besançon, Edwige Roux-Morizot, doit se tenir vers 21h30. La mise en examen du suspect ne fait désormais guère de doute.  Interpellé lundi matin au domicile du couple, Jonathann Daval niait jusqu'à présent toute implication dans la mort de sa femme.

"Un garçon qui perd pied" selon son avocat

"Ils avaient une relation de couple avec de très fortes tensions. Alexia avait une personnalité écrasante, il se sentait rabaissé, écrasé. À un moment, il y a eu des mots de trop, une crise de trop, qu'il n'a pas su gérer", a poursuivi Me Schwerdorffer. 

Dans les jours qui ont suivi la découverte du corps d'Alexia, lors d'une marche blanche en sa mémoire ou lors des obsèques de la jeune femme, Jonathann Daval apparaissait toujours extrêmement fragile, devant être soutenu, en larmes. "Il a essayé d'être ce gendre parfait, il n'a pas réussi. C'est un garçon qui perd pied, un accident. Il l'a étranglée et après il a été dépassé par tout", selon son avocat.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

“Je voulais qu’elle se taise”: sortie du livre de l’avocat de Jonathann Daval

Me Randall Schwerdorffer, l’avocat bisontin de Jonathann Daval, condamné pour le meurtre de sa femme Alexia, livre son récit et son analyse de « l’affaire Daval » dans un ouvrage coécrit avec le journaliste Frédéric Gilbert et qui paraît ce jeudi  14 octobre 2021.

Affaire Daval : plus de 800.000 euros réclamés par la famille d’Alexia

Mise à jour • La famille d’Alexia Daval a réclamé lundi 22 février 2021 devant la cour d’assises de la Haute-Saône plus de 800.000 euros de dommages et intérêts à Jonathann Daval, condamné à 25 ans de réclusion criminelle en novembre pour le meurtre de son épouse. La cour rendra sa décision le 25 mai 2021 à Vesoul.

La question des indemnités réclamées par la famille d’Alexia examinée lundi

Affaire Daval • « Justifiées » pour les parties civiles, « disproportionnées » pour la défense : la justice est saisie ce lundi 22 février 2021 à Vesoul de la question des indemnités réclamées par la famille d’Alexia à Jonathann Daval, condamné fin novembre à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse.

Faits Divers

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.64
légère pluie
le 21/05 à 18h00
Vent
3.79 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
93 %