Allocution d'Emmanuel Macron : vivez en direct les annonces du Président de la République

Publié le 31/03/2021 - 19:25
Mis à jour le 31/03/2021 - 20:37

Emmanuel Macron prend la parole mercredi à 20h pour faire part de ses arbitrages face à la troisième vague qui frappe de plein fouet le pays. La tendance y est inquiétante, avec plus de 5.000 patients en réanimation, au-delà des capacités hospitalières normales et du pic de la deuxième vague de novembre, mettant les hôpitaux sous très forte tension.

Cette allocution présidentielle est annonciatrice de mesures de grande ampleur, après qu'un confinement hybride a été mis en place il y a 13 jours dans 16 départements, rapidement rejoints par trois autres 'Rhône, Aube, Nièvre) la semaine dernière. Le Doubs était déjà sur le fil du rasoir…

Le chef de l'État est pressé par de nombreux médecins, mais aussi l'opposition, de mettre en place des dispositifs plus efficaces, voire un confinement strict.

Une fermeture des écoles, pour laquelle la maire de la capitale Anne Hidalgo a plaidé mercredi pour sa ville, est notamment envisagée.

Face à la troisième vague, plusieurs pays en Europe continuent d'annoncer des mesures pour tenter de limiter la propagation du virus, en particulier concernant les voyages.

La France attend de nouvelles mesures, l'Europe lutte contre le virus

L'Allemagne va renforcer pour les "huit à 14 prochains jours" les contrôles autour de ses frontières terrestres, notamment avec la France, le Danemark et la Pologne.

L'Italie, dont l'essentiel du territoire est soumis à de sévères restrictions, va imposer un isolement de cinq jours aux voyageurs en provenance de l'UE. Ils devront effectuer un test avant leur départ et un autre à l'issue de leur isolement.

La situation épidémique inquiète également dans d'autres parties du monde. C'est le cas dans la bande de Gaza, qui enregistré plus de 1.000 nouveaux cas en 24 heures, l'un des bilans les plus élevés dans cette enclave palestinienne depuis le début de la pandémie.

En Chine, la ville chinoise de Ruili, à la frontière avec la Birmanie, a été placée en quarantaine après la détection de six cas de Covid-19. C'est le plus gros cas de contagion dont font état les autorités en près de deux mois.

Le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a, pour sa part, demandé une enquête sur l'hypothèse d'une fuite du virus d'un laboratoire en Chine pour expliquer l'origine de la pandémie et critiqué le partage insuffisant des données par Pékin. Les auteurs du rapport, publié mardi, ont pourtant jugé ce scénario d'"extrêmement improbable".

Liang Wannian, le chef de la délégation de scientifiques chinois qui ont collaboré au rapport des experts désignés par l'OMS, a fait part mercredi de son incompréhension à l'égard des propos du patron de cette organisation.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : baisse des contaminations et des hospitalisations en Franche-Comté

DERNIERS CHIFFRES • Selon les chiffres officiels de Santé publique France arrêtés le 28 avril, le nombre de contaminations à la Covid-19 continue légèrement de baisser, mais il reste très élevé et dépasse encore le seul d’alerte. En Bourgogne Franche-Comté, le nombre de hospitalisations et de réanimations a légèrement augmenté en une semaine : 1.125 personnes hospitalisées, 71 en réanimation.

Politique

Bourgogne-Franche-Comté : un plan État-Région pour la filière automobile se met en place…

Mercredi 29 juin, le préfet de région, Fabien Sudry, et la présidente du Conseil régional, Marie-Guite Dufay, ont réuni le comité de pilotage du plan État-Région pour la filière automobile en Bourgogne-Franche-Comté au sein de l’entreprise Streit Mécanique, à Pays-de-Clerval, dans le Doubs.

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Emmanuel Macron charge Elisabeth Borne de former un « gouvernement d’action »

Dans un entretien à l’AFP ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron assure avoir demandé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de lui présenter en fin de semaine prochaine des "propositions" pour "un nouveau gouvernement d’action" qui sera nommé "dans les premiers jours du mois de juillet". Soit, a priori, avant le discours de politique générale de la cheffe du gouvernement devant le Parlement annoncé pour le 5 juillet et l’adoption, le lendemain, du "paquet pouvoir d’achat" en Conseil des ministres.

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.6
nuageux
le 30/06 à 12h00
Vent
4.05 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
24 %

Sondage