Alstom livre un train Régiolis dans les Pays de la Loire

Publié le 19/11/2014 - 10:14
Mis à jour le 19/11/2014 - 16:52

La société Alstom a livré, mardi 18 novembre 2014, un premier Régiolis, à la région des Pays de la Loire. Les moteurs de ce train régional de nouvelle génération sont fabriqués à Ornans, dans le Doubs.

 ©
©

Cette première rame a été présentée aux élus de l’agglomération lors d’une visite de presse au Technicentre de Nantes.

"La Région Pays de la Loire a commandé 20 rames Régiolis, dont 10 à motorisation bi-mode (thermique-électrique) et 10 électriques. Longues de 72 m, ces rames sont composées de quatre voitures et ont une capacité de 218 places assises", a indiqué Alstom dans un communiqué.

Les voitures disposeront également, pour la moitié d’entre elles, de dispositifs de comptage automatique. Ces derniers permettront d’assurer un meilleur suivi de la fréquentation et du taux d’occupation des rames afin d’optimiser l’exploitation.

Le personnel SNCF de la région Pays de la Loire sera formé en novembre et décembre 2014 sur ce nouveau train afin de préparer sa mise en service commerciale en janvier 2015.

Le premier train Régiolis de la région a été présenté en présence de Jacques Auxiette, président du conseil régional des Pays de la Loire, de Gilles Bontemps, vice-président du conseil régional et de Jacques Beltran, vice-président sales et marketing Alstom Transport France. 

184 Régiolis déjà commandés en France

Régiolis est un train issu de la gamme de trains Coradia d’Alstom. Il est modulaire et capable de s’adapter aux besoins de chaque région: il se décline en trois longueurs (56, 72 ou 110m), présente quatre niveaux de confort pour s’adapter aux distances parcourues et offre une motorisation bi-mode ou électrique. Régiolis est un train écologique et économique de par sa faible consommation en énergie et ses coûts de maintenance réduits. Enfin, il est accessible à tous, car doté d’un plancher bas intégral et à hauteur de quai.

"À ce jour, 184 Régiolis ont été commandés par 12 régions françaises. Par ailleurs, 34 Coradia Liner issus de la même plateforme technologique ont été commandés par l’Etat, ce qui porte à 218 trains la totalité des commandes passées suite au contrat-cadre attribué à Alstom par SNCF en 2009", précise Alstom. 

La fabrication des Régiolis génère plus de 4.000 emplois en France chez Alstom et ses fournisseurs. Six des 12 sites d’Alstom en France participent au projet : Reichshoffen pour la conception et l’assemblage, Ornans pour les moteurs, Le Creusot pour les bogies, Tarbes pour les chaînes de traction, Villeurbanne pour l’informatique embarquée et Saint-Ouen pour le design. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chez Tata Céline, la boutique où le temps semble s’être arrêté…

PUBLI-INFO • La table en formica de Mamie, les verres de la cantine, le mange-disque d’anciennes soirées endiablées… Tata Céline s’emploie à chiner essentiellement en Franche-Comté des objets du quotidien des années 50,60 et 70 à retrouver dans sa boutique, rue de la Madeleine à Besançon.

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.64
ciel dégagé
le 25/06 à 3h00
Vent
2.26 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
92 %