Alstom: Montebourg juge le projet de fermeture "inacceptable" et dénonce la politique du "laissez-faire"

Publié le 08/09/2016 - 09:39
Mis à jour le 08/09/2016 - 09:39

Arnaud Montebourg, ex-ministre PS de l'Economie et candidat à l'Elysée, a qualifié ce jeudi 8 septembre "d'inacceptable" le plan de fermeture du site de production d'Alstom à Belfort, énonçant la politique du "laissez-faire".

arnaud_montebourg.jpg
Photo officielle d'Arnaud Montebourg sur le site internet du ministère du Redressement productif ©www.redressement-productif.gouv.fr
PUBLICITÉ

« Cette fermeture programmée par la direction d’Alstom me paraît inacceptable! D’abord parce que c’est un site emblématique, ce sont des savoir-faire de plus d’un siècle et surtout c’est un site de fabrication de locomotives qui normalement devrait avoir l’avenir devant lui », a déclaré l’ancien ministre du Redressement productif, interrogé sur France 2 au sujet de l’annonce mercredi du constructeur ferroviaire Alstom de l’arrêt de sa production de trains à Belfort.

« Il faut que Alstom présente un site alternatif. Car on ne peut pas laisser partir un savoir-faire et un site industriel aussi important », a-t-il ajouté. Installée depuis 1879 à Belfort, l’entreprise y a produit sa première locomotive à vapeur en 1880, avant de se développer dans les turbines et l’énergie, une activité cédée à l’américain General Electric (GE) fin 2015, après de longues négociations. Lors de celles-ci, M. Montebourg, alors ministre, avait d’abord défendu une offre concurrente avant de soutenir la proposition améliorée de GE.

Alstom a annoncé ce mercredi 8 septembre 2016 que la production de trains de son usine de Belfort sera « transférée » à Reichshoffen (Bas-Rhin) d’ici 2018. M. Montebourg estime que cette décision est le fruit de la politique du « laissez-faire ».

« La politique du laissez-faire consiste à dire on ne s’en occupe pas. Quand l’Etat est présent dans le capital d’Alstom, dans le capital de la SNCF, le minimum, c’est d’avoir une politique de patriotisme économique. Ce que moi j’appelle le Made in France », a ajouté l’ancien ministre, qui lors des négociations pour la vente de l’activité turbines et énergie d’Alstom, avait cosigné un décret avec Manuel Valls pour élargir à l’énergie et aux transports le mécanisme de protection des entreprises stratégiques contre les appétits étrangers.

« Est-ce qu’on sait qu’au mois de juillet, la SNCF vient d’acquérir 44 locomotives allemandes! », s’est insurgé le chantre du Made in France, en référence à la commande remportée par Vossloh, concurrent allemand d’Alstom, auprès d’Akiem, filiale de la SNCF et de la Deutsche Bank.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

IKEA Dijon : ouverture exceptionnelle le jeudi 30 mai 2019 !

IKEA Dijon : ouverture exceptionnelle le jeudi 30 mai 2019 !

publi-info • Si vous n’avez pas préparé votre terrasse pour la belle saison, il est encore temps de bénéficier des prix IKEA sur une gamme de produits pensés et conçus pour l’extérieur. A l’occasion de l’ouverture exceptionnelle du 30 mai, profitez-en pour découvrir d’autres services, comme la carte IKEA Family, ou la reprise d’anciens meubles.

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Alstom est l’un des trois attributaires du plus important appel d’offres européen de bus électriques lancé par la RATP et financé à 100 % par Île-de-France Mobilités. Ce 20 mai 2019, il est officiellement choisi pour créer les moteurs. La première tranche ferme porte sur 50 bus. Le montant du contrat cadre pourra aller jusqu’à 133 millions d’euros. 

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

L'année 2018/19 aura été une belle année pour l'équipementier sportif franc-comtois Abéo qui a noté une croissance de son chiffre d'affaires de 22,7%. Un nouveau directeur administratif et financier a également été nommé. Il s'agit de Mathieu Baiardi.

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

publi-info • L’entreprise de prêt-à-porter EL Internationale, implantée à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts la quatrième édition de ses ventes exceptionnelles de vêtements hommes et femmes. Cet événement se déroulera durant trois jours : les jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 mai 2019 !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.41
couvert
le 27/05 à 6h00
Vent
1.49 m/s
Pression
1013.59 hPa
Humidité
95 %

Sondage