Besançon : priorisation renforcée sur le drive de dépistage du Covid-19 rue du Dr Mouras

Publié le 11/11/2020 - 11:05
Mis à jour le 11/11/2020 - 11:34

Face à la reprise marquée de l'épidémie SARS-CoV2 dans le département du Doubs, et notamment sur Besançon, la préfecture du Doubs, l'ARS Bourgogne-Franche-Comté et la ville de Besançon en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 ont convenu de prioriser les tests aux personnes de priorité 1 à l'exception des personnes symptomatiques sans prescription afin d'apporter la réponse la plus efficace possible face à la progression du virus.

Vous êtes considéré.e comme une personne prioritaire pour vous faire dépister pour le Covid-19 sur le drive rue du Dr Mouras de Besançon si vous remplissez les conditions suivantes :

  • Vous avez une prescription médicale
  • Vous avez été contacté par l’Assurance maladie ou par l’Agence régionale de santé en tant que contact à risque d’une personne testée positive au Covid
  • Vous êtes professionnel de santé ou assimilés intervenant à domicile.

Si vous devez réaliser un test avant une opération, veuillez-vous rendre dans le laboratoire de biologie médicale le plus proche de chez vous.

Les autorités appellent chacune et chacun à respecter dès à présent ces consignes. Elles s'appliquent aussi bien sur le centre de dépistage de Mouras que dans les autres laboratoires de Besançon.

(Communiqué)

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Stations de ski : "Monsieur le Président, ne tuez pas la montagne Française"

Grogne •

Une manifestation samedi à Gap, un courrier à Emmanuel Macron. Alors que la Suisse, l'Autriche et la Bulgarie ont décidé d'ouvrir leurs stations  en décembre, des élus exhortent le Président à revenir sur la décision de fermer les remontées mécanique. Dans cette polémique, le régionaliste Jean-Philippe Allenbach y va de son laïus. "Si nous étions un canton suisse, nos stations de ski seraient ouvertes" en Franche-Comté.

Covid-19 : "Être plus vigilant en Bourgogne-Franche-Comté qu’ailleurs"

Point de situation • Le préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté a établit un nouveau point de situation ce vendredi 27 novembre 2020 après l’allocution d’Emanuel Macron sur le déconfinement progressif en trois étapes et conditionné par la situation épémiologique en France. La circulation du virus reste cependant très intense en Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la plus touchée par la Covid derrière Auvergne-Rhône-Alpes. Les départements de l’Yonne et du Doubs (notamment le secteur de Pontarlier) sont aujourd’hui le plus impactés par la circulation du virus.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.78
ciel dégagé
le 30/11 à 3h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
97 %

Sondage