Bourgogne-Franche-Comté : des prévisions de production qui "affichent une stabilité" (Banque de France)

Publié le 13/10/2020 - 16:35
Mis à jour le 15/10/2020 - 13:17

Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois de septembre 2020. Même si la production a enregistré un recul, les prévisions affichent une stabilité dans l'ensemble.

 ©
©

Voici plus de détails :

Autres produits industriels (57,9 %) 

  • Textiles, habillement, cuir et chaussure – Industrie chimique – Produits en caoutchouc, plastique et autres produits non métalliques – Métallurgie et produits métalliques – Bois, papier et imprimerie

Après plusieurs mois de hausse, la production fléchit. La demande, un peu plus active en provenance de l’étranger, permet aux carnets de commandes de revenir à leur point d’équilibre. Les stocks de produits finis sont adaptés aux besoins. Le volant d’intérimaires s’est accru. Les prévisions demeurent prudentes.

Services marchands (44,2 %)

L’activité a globalement progressé, avec une forte disparité en fonction des branches. Les transports et l’hébergement enregistrent notamment un net recul. Les effectifs se sont modérément renforcés. Les prix s’inscrivent à la baisse.

Les prévisions font état d’un manque de visibilité dans l’ensemble des sous-secteurs et plus particulièrement dans l’hébergement et la restauration.

Industrie (25,9 %)

La production et les livraisons se sont repliées. Les stocks de produits finis sont globalement stables. La demande a peu évolué dans l’ensemble, et les carnets restent en-deçà de l’attendu. Les prévisions affichent une stabilité d’ensemble.

Équipements électriques électroniques, informatiques et autres machines (15,8 %)

La production marque une forte baisse. Les flux de commandes ont fléchi, notamment sur le marché extérieur. Le niveau des carnets est jugé bas. Les effectifs se sont contractés. Les prévisions sont prudentes, avec des évolutions divergentes selon les compartiments

Matériels de transport (15,6 %)

Comme anticipé, un ralentissement des cadences de production est constaté. Les livraisons ont baissé. Le niveau des carnets de commandes est de nouveau inférieur à l’attendu. La demande en provenance de l’étranger a augmenté. Les stocks de produits finis sont insuffisants. Les tensions sur les trésoreries perdurent. La proportion d’intérimaires a augmenté. Les prévisions affichent un fléchissement de la production.

Fabrication de denrées alimentaires et de boissons (10,7 %)

L’activité poursuit sa progression. Les commandes s’inscrivent en hausse avec une plus forte demande à l’export. Les carnets se reconstituent. Les prix des matières premières n’ont pas varié tandis que ceux des produits finis ont très légèrement baissé. Les effectifs sont ajustés par l’emploi d’intérimaires. Les prévisions sont prudentes.

Bâtiment et Travaux Publics (Enquête trimestrielle) : 8,8 %

L’activité du troisième trimestre progresse fortement, sans toutefois rattraper le niveau d’avant crise dans les travaux publics. Les carnets de commandes sont étoffés dans le bâtiment. Les effectifs ont globalement augmenté ; cette tendance devrait se poursuivre dans tous les secteurs. Les prévisions d’activité sont favorables pour le bâtiment, et prudentes dans les travaux publics.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise et enjeux environnementaux : le Grand Besançon et la FRTP Bourgogne-Franche-Comté main dans la main

Une rencontre s'est déroulée mardi 20 juillet entre représentants de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne-Franche-Comté et de Grand Besançon Métropole. Objectif : faire le point sur la situation des entreprises des travaux publics et leurs inquiétudes alors que la crise économique affaiblit lourdement les entreprises dans ce domaine.

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

La chambre d’agriculture de Bourgogne Franche-Comté demande l’abattage « systématique » du loup près d’un élevage

Suite à plusieurs attaques de loups sur des élevages de bétails, la chambre d'agriculture de Bourgogne Franche-Comté, dans un communiqué du 23 juillet, demande aux pouvoirs publics de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour stopper le retour du loup et l'abattage "systématique" de cet animal dès les premiers signes de présence à proximité d'élevages.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.81
légère pluie
le 01/08 à 21h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
98 %

Sondage