Bourgogne-Franche-Comté : des prévisions de production qui "affichent une stabilité" (Banque de France)

Publié le 13/10/2020 - 16:35
Mis à jour le 15/10/2020 - 13:17

Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois de septembre 2020. Même si la production a enregistré un recul, les prévisions affichent une stabilité dans l’ensemble.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Voici plus de détails :

Autres produits industriels (57,9 %) 

  • Textiles, habillement, cuir et chaussure – Industrie chimique – Produits en caoutchouc, plastique et autres produits non métalliques – Métallurgie et produits métalliques – Bois, papier et imprimerie

Après plusieurs mois de hausse, la production fléchit. La demande, un peu plus active en provenance de l’étranger, permet aux carnets de commandes de revenir à leur point d’équilibre. Les stocks de produits finis sont adaptés aux besoins. Le volant d’intérimaires s’est accru. Les prévisions demeurent prudentes.

Services marchands (44,2 %)

L’activité a globalement progressé, avec une forte disparité en fonction des branches. Les transports et l’hébergement enregistrent notamment un net recul. Les effectifs se sont modérément renforcés. Les prix s’inscrivent à la baisse.

Les prévisions font état d’un manque de visibilité dans l’ensemble des sous-secteurs et plus particulièrement dans l’hébergement et la restauration.

Industrie (25,9 %)

La production et les livraisons se sont repliées. Les stocks de produits finis sont globalement stables. La demande a peu évolué dans l’ensemble, et les carnets restent en-deçà de l’attendu. Les prévisions affichent une stabilité d’ensemble.

Équipements électriques électroniques, informatiques et autres machines (15,8 %)

La production marque une forte baisse. Les flux de commandes ont fléchi, notamment sur le marché extérieur. Le niveau des carnets est jugé bas. Les effectifs se sont contractés. Les prévisions sont prudentes, avec des évolutions divergentes selon les compartiments

Matériels de transport (15,6 %)

Comme anticipé, un ralentissement des cadences de production est constaté. Les livraisons ont baissé. Le niveau des carnets de commandes est de nouveau inférieur à l’attendu. La demande en provenance de l’étranger a augmenté. Les stocks de produits finis sont insuffisants. Les tensions sur les trésoreries perdurent. La proportion d’intérimaires a augmenté. Les prévisions affichent un fléchissement de la production.

Fabrication de denrées alimentaires et de boissons (10,7 %)

L’activité poursuit sa progression. Les commandes s’inscrivent en hausse avec une plus forte demande à l’export. Les carnets se reconstituent. Les prix des matières premières n’ont pas varié tandis que ceux des produits finis ont très légèrement baissé. Les effectifs sont ajustés par l’emploi d’intérimaires. Les prévisions sont prudentes.

Bâtiment et Travaux Publics (Enquête trimestrielle) : 8,8 %

L’activité du troisième trimestre progresse fortement, sans toutefois rattraper le niveau d’avant crise dans les travaux publics. Les carnets de commandes sont étoffés dans le bâtiment. Les effectifs ont globalement augmenté ; cette tendance devrait se poursuivre dans tous les secteurs. Les prévisions d’activité sont favorables pour le bâtiment, et prudentes dans les travaux publics.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.01
légère pluie
le 17/06 à 12h00
Vent
0.65 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
92 %